Le kamimaï est un esprit qui habite un vieux grimoire situé dans la pièce maudite de la bibliothèque de l’école. Il vous aspire et vous piège dans le monde des cauchemars. Arriverez-vous à vous échapper ?

Jeu coopératif de 2 à 5 joueurs où vous devrez faire preuve d’une grande habilité. Comptez une vingtaine de minutes.

Ouvrons la boîte

Différentes sortes de cartes (éléments, gardiens et créatures) de bonnes qualités et bien épaisses. 1 bloc-notes un peu particulier et joliment décoré et un tapis en feutrine pour poser le grimoire.

Vous devez placer le tapis en feutrine et disposez la pioche dessus comme un grimoire.

plateau

Jouons

Vous devez arracher des pages du grimoire pour confectionner des sorts et vous échappez. Mais le grimoire est sensible et s’affaisse à la moindre vibration en vous faisant perdre votre énergie. Sans énergie, vous restez éternellement dans le monde des cauchemars !

A tour de rôle, vous piochez des cartes dans le grimoire. Certaines cartes Gardien vous conditionnent la manière de piocher. Si le grimoire s’effondre, le groupe perd un point d’énergie et le joueur ne peut lancer de sorts.

Si la pioche s’est bien déroulée, vous devez ensuite jouer vos cartes pour lancer des sorts en vous aidant ou pas des pouvoirs de vos cartes créatures. Mais attention, chaque zone ciblée par un sort peut avoir un effet de malédiction.

Si toutes les zones de la feuille de score sont barrées, le gardien des cauchemars est vaincu. S’il vous reste de l’énergie, vous remportez la partie.
Dans le cas où vous perdez tous vos points d’énergie, vous perdez la partie et restez enfermés dans le grimoire.

Avis

Le tapis en feutrine est plié dans la boîte, de sorte qu’il ne sera jamais bien plat pour y installer votre grimoire. La mise en place sera donc déjà complexe et en découragera plus d’un. Après une dizaine de parties, je n’ai jamais réussi à gagner même en mode facile. Si de base, vous n’êtes pas délicat, oubliez ce jeu.

Je ne peux pas nier que le jeu est original et se démarque de ses concurrents, ce qui n’est pas toujours évident dans ce monde ludique où l’édition de nouveaux jeux pullulent. Grrre Game a pris le parti d’éditer cet ovni ludique minimaliste japonais participant ainsi à la reconnaissance de la variété culturel du jeu de société. Il n’est pas fait pour tout le monde mais comme beaucoup d’autres jeux. Les amateurs de bizarrerie ludique apprécieront et je sais qu’il y en a …

  • Boîte trop petite obligeant à plier le tapis de feutrine ;
  • Thématique intéressante mais non essentiel;
  • Dyspraxique? Parkinson? En possession de gros doigts boudinés? fuyez !!!
  • Trop sensible et décourageant.

  • La qualité des cartes ;
  • Le bloc-notes avec trois niveaux de difficulté ;
  • L’originalité du jeu;
  • Les illustrations;

En résumé

Un jeu original où il faudra faire preuve de persévérance !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :