Merci à nos confrères d’United Rock Nations pour les photos 🙂

On est allés à la rencontre du trio de RapturFarm, groupe parisien en devenir !

Une interview hors du commun !

Max : Alors RapturFarm, ça existe depuis quand ?

Jeff (batterie) : Voici un petit résumé extrêmement bref d’avant 2014… J’ai rencontré le guitariste à un concert de Maiden. Victor, mon petit frère, était pas encore en âge de jouer. Il jouait un à deux morceaux mais il n’était pas encore dans le groupe. C’était pas très crédible d’avoir un enfant dans le groupe. *rires* Il y a eu des changements de line-up, des histoires de femme, tout ça tout ça… En 2014, on a eu Swan qui est arrivé à la basse et au chant, puis Victor ayant un peu vieilli a pris la guitare tandisque je suis allé à la batterie. Swan est allé au chant un peu « par dépit » car c’était un guitariste qui a quitté le groupe qui chantait au départ. On savait que la musique qu’on faisait ne lui plaisait pas tant que ça car il s’épanouit bien plus aujourd’hui dans son nouveau groupe OUT OF MY EYES. Il a participé à faire notre EP et est resté plus de 4 ans avec nous, on a fait pas mal de chemin ensemble l’air de rien, aucun regret !  Finalement, Swan était très bon à ce niveau là, du coup on l’a gardé comme chanteur sans chercher à recruter quelqu’un d’autre puis Victor s’est affirmé par la suite comme la seconde voix lead du groupe. L’âme de RapturFarm est ici-même, tous les trois.

Max : Du coup cet EP, comment vous l’aviez réalisé ? Où ?

Jeff : On a enregistré cet EP y’a un moment. On savait ce qu’on faisait sans trop savoir. On a dit ce qu’on voulait comme type de son et le mastering a été géré par le studio.

Baaaaaaaaaaah

Max : Des débuts assez chaotiques alors…

Jeff : Oui clairement, mais 5 ans après on est toujours là. Ça nous a forgé et on a beaucoup appris de tout ça. On a enregistré avec nos compos brutes sans trop savoir où on allait, mais maintenant on a une vision plus générale du groupe. L’EP 5 titres il a déjà plus de 4 ans alors tu sais, on a pas mal changé depuis. On a au moins pu avoir une expérience studio, et c’est là qu’on s’est dit « wow, mais on a encore du boulot » *rires*. On est pas retournés en studio car même si on a plein de riffs en stock, on les répète, on les joue en live et on veut arriver en studio avec tout de quasiment fini et parfait. On préfère la qualité à la quantité.

Vic (guitare) : On discute beaucoup pendant les répets, on change les passages des chansons, on remplace, on améliore tout le temps.

Jeff : Même pendant un concert, on peut avoir un déclic et se dire qu’on va le jouer différemment. On a tous nos influences différentes du coup c’est très varié. Vas y petit tour de table de nos influences les gars.

Chut, abruti de guitariste, c’est moi le chanteur ici !

Swan (basse, chant) : Moi je suis très death metal pour le coup.

Vic : Moi et toi Jeff, c’était plutôt le pop-punk, il restera un fan de Blink-182 pour toujours. Swan le dira jamais mais il est aussi un grand fan de Green Day. Mes groupes d’enfance, c’est ceux de l’adolescence de Jeff donc on a pas mal eu de groupes en communs comme ça, il m’a forgé ma culture musicale

Jeff : Après, ça va de plus en plus en divergeant, là où Vic se dirige plus sur le punk, le core etc. Moi je suis plus classique, j’adore Metallica ou PanterA. Mon petit pêché mignon c’est le gangsta rock de la fin des années 80 Ice Cube ou  les Beastie Boys !

Vic : J’aime beaucoup le renouveau de Bring Me The Horizon par exemple, même si je préfère l’avant dernier au dernier. Un jour on a entendu Motley Crüe sur Guitar Hero II avec Jeff, et là on a eu une grosse passe de Motley Crue après, peut être plusieurs années *rires*.

Jeff : Même si on a des influences diverses, on se retrouve tous sur un domaine commun. Je demandais souvent à Swan si il aimait vraiment ce qu’on faisait puisqu’il écoutait plutôt du death

Swan : et moi je lui disais que oui, je kiffe. C’est différent mais c’est nos influences communes et c’est ce qu’on a créé tous ensemble.

Jeff : On a beaucoup d’influences récentes aussi qui sont souvent reniés par pas mal de groupes car trop récent : Papa Roach, Shinedown, Skillet, Five Finger Death Punch, Sixx:AM…

Vic : Mon groupe préféré Sixx:AM !

Max : Vous avez composé des nouveaux morceaux depuis l’EP que vous ne faites qu’en live du coup ?

Vic : Ouais attend. * compte* On en a… beaucoup *rires*. Il y a encore les anciens de l’EP, mais il y a surtout pas mal de nouveautés !

Max : Vous avez fait récemment une première partie à la Boule Noire. Comment vous faites pour négocier ce genre de plan pour faire des premières parties ?

Vic : On contacte des petites salles à droite à gauche, sur Paris ou ailleurs, on trouve des assos avec qui organiser des petites dates et on progresse comme ça petit à petit.

Jeff : On est souvent très bien accueillis d’ailleurs, surtout en dehors de Paris. Pour les salles en province, c’est normal de payer les artistes par exemple *rires*. On a fait récemment Lille et même quelques dates en Belgique. Souvent on cherche des dates les samedi car on travaille la semaine… Les organisateurs qu’on connait nous place parfois sur certaines dates, ou on se fait inviter par d’autres groupes copains. Dès qu’on le peut on leur rend la pareille en les faisant venir à Paris quand on en a l’opportunité. C’est un échange de bons procédés. D’ailleurs, on part souvent en train faire nos concerts.

Max : Ta plus grosse date ?

Jeff : La première partie d’Elyose en janvier à la Boule Noire. Je connaissais bien l’autre première partie de ce soir là, le chanteur et c’était un pote, on s’est proposés pour jouer avant eux. Il a accepté. Du coup j’ai appelé les gars un vendredi à 23h juste en sortant de répétition en leur demandant si ils étaient dispo le lendemain soir… L’autre gros concert, je connaissais l’organisateur Flo du groupe Far Away qui malheureusement avait besoin d’une nouvelle tête d’affiche pour son festival (Far Away’s Friends Fest), la veille pour le lendemain j’ai tout de suite appelé les gars et ni une ni deux on était programmé ! C’est aussi ça un groupe de rock ! Jouer dans une belle salle avec des gens qui ne nous connaissent pas du tout, c’est aussi ça un groupe de rock ! Jouer dans une belle salle avec des gens qui ne nous connaissent pas c’est une façon de voir si nos morceaux marchent. Comme on ne les propose qu’en live, on ne nous connait pas le plus souvent, et on arrive quand même à capter l’attention, et ça c’est important pour nous.

Max : Après tous ces tours, vous avez le matériel nécessaire pour enregistrer un album avec des morceaux privilégiant la qualité à la quantité ?

Jeff : Pas vraiment un album, mais un nouvel EP, bien enregistré dans les règles de l’art ! On est en phase de pré-prod, on maquette tout ce qu’on a fait pour rentrer en studio en fin d’année.

Max : Un clip alors pour accompagner tout ça ?

Jeff : Une exclu pour tout le monde, même mes deux compères, mais je suis en train de plancher sur le storyboard du premier clip. Je sais que ça coûte cher de faire un clip mais je suis prêt à mettre les moyens et faire ce qu’il faut pour proposer quelque chose vraiment de qualité. Swan s’est beaucoup informé sur tout ce qui est montage et réalisation… Moi je ne le suis plus du tout quand il en parle maintenant *rires*. On met toutes les chances de notre côté. Quand je vois des groupes que je kiffe genre au Trabendo, je me dis mais à quand notre tour ici aussi ? Mes ambitions sont grandes c’est vrai, mais je n’aurais pas de déception. Je me dis qu’on donne le meilleur de nous-même, et qu’on kiffe ce qu’on fait dans tous les cas, et on verra bien ! On pourra dire qu’on aura osé dans notre vie faire tout ça, et y’a qu’en osant qu’on pourra voir si ça peut le faire !

Max : RapturFarm, mélange entre Bioshock et Oddworld, ,c’est bien ça ? A quoi vous jouez alors ?

Jeff : Bon je parle trop alors je laisse les autres commencer *rires*

Swan : Moi je joue à tout ce qui est sorti depuis 2015 mais je suis toujours en retard… Il y a trop de sorties ! Je joue à Red Dead Redemption II en ce moment, pas mal de Destiny 2 avec ma copine, car j’ai la chance que ce soit une gameuse aussi !

Vic : Moi aussi j’ai fait Red Dead Redemption II, Resident Evil 2, les God Of War, surtout le dernier, tous les Assassin’s Creed hormis Odyssey… J’ai récemment pris ma revanche sur mon enfance avec la trilogie Spyro aussi ! *rires*

Jeff : Pour ma part, je remercie la Switch d’être une console HD portative. Je joue surtout dans les transports,  et je joue à Octopath Traveler, Pokemon Let’s Go… C’est top! Après je fais Kingdom Hearts III un petit peu et je me referai les autres en HD après.

Swan : Je suis un énorme fan de Halo aussi. D’ailleurs, je me suis fait plaisir, je me suis acheté un Oculus Rift y’a pas trop longtemps, et c’est vraiment trop cool.  Ça fait 6/7 mois, mais c’est vraiment une technologie incroyable.

Merci à tous les trois pour vos réponses ! On a hâte d’entendre votre futur EP en fin d’année et de vous retrouver en concert très vite 😉

Le groupe au complet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :