The Struts en interview sur Error404, c’est maintenant !

 

articlestruts
Samedi dernier, lors de son concert mémorable au Cube de Lauzach, le groupe anglais The Struts nous a accordé une interview très sympathique qu’on vous propose de découvrir dès aujourd’hui !

 

On a pensé à tout le monde ! Amis français, sélectionnez les sous-titres français pour votre plus grand plaisir !

Vous êtes gagas de l’anglais ou tout simplement anglais ? Let’s put subtitles in English to have questions in English ! Good, right ?

Encore merci à tous les bénévoles de l’association La Fabrique, au groupe The Struts, au public déchaîné de ce soir-là, à tout le staff d’Error404 et et intervenants qui ont permis cette interview, ce montage, cette traduction !

 On a même pensé à ceux qui veulent lire l’interview sans regarder la vidéo… TADA ! 

INTERVIEW 404 : THE STRUTS. 

Question : Comment-vous sentez-vous avant le concert de ce soir ?

Gethin : Bien, très bien.

Luke : On se sent bien, frais, on a cette sensation de soulagement, d’apaisement ; parce que c’est le concert final de la tournée, donc ça va être un super moment, il y a beaucoup de monde ici ce soir ce qui est génial. C’est une très bonne manière de terminer la tournée, donc nous sommes vraiment heureux.

Question : Comment vous êtes-vous rencontrés ?

Adam : Il y a six ans, moi et Luke nous nous sommes rencontrés. Nous avions le même manager mais étions dans des groupes différents, mais nos groupes ont été séparés et divisés et notre manager nous a dit de travailler ensemble pour créer de nouvelles chansons. Et après environ deux ans, nous avons formé un groupe, et nous avons cherché au Royaume Uni des personnes que nous connaissions d’amis et nous avons trouvé ces deux mecs et nous avons décidé de former un groupe ensemble.

Luke & Adam : Nous sommes un groupe depuis trois ans.

Question : Donc est-ce la même formation du groupe depuis le début ?

Jed : C’est compliqué.

Adam : On a eu deux différents membres avant.

Luke : Pendant notre pause, on s’est bien cachés. On a senti qu’on devait faire un changement et qu’on devait prendre cela en considération. On a fait ce qu’on a fait et à l’époque ça semblait être une décision vraiment difficile à prendre, et ça l’a été d’ailleurs, mais néanmoins je pense que le temps passe et le groupe et les fans étaient probablement d’accord et ça a probablement été une décision qui a été prise pour le meilleur de tous.

Question : En France, nous connaissons votre groupe depuis quelques années maintenant, principalement grâce à OUI FM, étais-ce important pour vous d’être connus en France ? Aimez-vous la France ?

Luke : Oui ! Nous adorons la France ! C’était très important pour nous. Evidemment, pour un groupe anglais, nous pensions que c’était très important d’être plus populaires dans notre propre pays, mais parfois les choses se produisent et des opportunités apparaissent et nous avons eu de superbes opportunités ici en France. Nous aimons beaucoup nos fans en France, de plus en plus, et nous apprécions de jouer en France, parfois plus que dans notre propre pays, y compris à Londres. Si vous comparez Paris à Londres, ce sont des villes presque similaires au niveau de leurs fréquentations, mais Paris a plus comme une sortie d’énergie folle, avec les fans français et nos fans parisiens, et c’est vraiment toujours génial.

Jed : L’enthousiasme de OUI FM est aussi énorme. Ils nous passent sur leur radio environ 4-5 fois chaque jour. C’est quelque chose que nous sommes très chanceux d’avoir en Angleterre et cela nous a beaucoup aidés en France.

Question : Quel a été votre plus gros concert jusqu’à maintenant ? Est-ce en France ?

Luke : Le plus gros show qu’on a fait était au Stade de France. Nous avons fait la première partie des Rolling Stones. Mais je suppose que concernant nos propres concerts, ça serait Londres et Paris. Le dernier que nous avons fait à Paris sur cette tournée était à…

Jed : C’était à La Flèche d’Or, à Paris.

Luke : Et ensuite nous avons fait Dingwalls à London Camden qui a une capacité d’environ 500-600 personnes. Et c’était plein ! Donc oui, ceux-là ont été les plus gros que nous avons donnés nous-mêmes. Mais nous continuons sur notre lancée.

Question : Avoir été la première partie des Rolling Stones au Stade de France a sûrement été dur à obtenir, n’est-ce pas ? Probablement un grand nombre d’autres groupes auraient voulu avoir cette chance également.

Luke : Je ne dirais pas nécessairement que c’était une chance de l’obtenir : il y avait un autre groupe, un groupe anglais qui aurait dû faire cette première partie et à la dernière minute pour quelconques raisons ils ne pouvaient pas le faire. Donc, une chance pour nous ! Vous savez, ce moment que l’on a passé ici en France était super, donc j’imagine que nous étions le meilleur second choix. Nous pouvions le faire donc nous avons dit oui ! Vous savez, c’était une superbe combinaison entre élan inattendu et chance.

Question : Comment étaient les membres des Rolling Stones avec vous dans les loges ?

Luke : Alors, nous avons été voir leurs balances et c’était vraiment cool. Et après ça, Mick est passé et il était en train de marcher, et il nous a regardés puis il est venu dans nos loges et était très sympa. Charlie Watts était en train de marcher alors que nous attendions pour aller sur la scène. Pendant nos balances, ils nous ont dit bonjour et nous les avons rencontrés juste avant qu’ils aillent sur scène et ils nous ont fait un bonjour rapide et une photo rapidement. Donc oui, c’était vraiment bien !

Question : De plus, Luke, tu as fait le chant sur le dernier album de Mike Oldfield, comment était cette expérience ?

Luke : C’était bien, c’était bizarre parce qu’en fait je ne l’ai jamais vraiment rencontré physiquement parlant durant tout le processus d’enregistrement. Tout, sur ma partie, en termes de chant a été fait dans un studio à Londres avec le producteur Steve Lipson et nous avons enregistré les démos et les chansons. Vers la fin, Mike lui-même était sur skype et il regardait les sessions pendant que je chantais. Ça a eu lieu les deux ou trois dernières sessions. Mais oui, c’était vraiment une superbe expérience. Steve Lipson travaille avec des personnes comme les Rolling Stones et Mike Oldfield a en Angleterre une aide instrumentale. Il est très brillant et a du succès, donc oui cela a été une très bonne expérience.

Question : Revenons un peu aux Struts. Comment s’est passé la réalisation de votre premier album ? Etait-ce compliqué ? Avez-vous une chanson préférée sur cet album « Everybody Wants » ?

Adam : A favorite song ?

Luke : Concernant la première partie de la question… Vous avez demandé comment ça s’est passé ?… (album) Oh ! cet album ! Celui là ? Bon album !

Geth : Super album, super album !

Luke: L’image et la perception que nous avons eues, en prenant en compte que nous n’avions pas vraiment de soutien des radios au Royaume Uni contrairement à la France, c’était super ! Une des meilleures choses que nous avons eues avec cet album c’est que maintenant nous faisons un peu plus de concerts à travers le Royaume Uni, la France, et j’espère même les US. Les personnes écoutent plus toutes les chansons et pas seulement les singles, ce qui est super ! Ça fait que mon travail est plus facile, je peux mettre le micro devant le public et les laisser chanter, c’est toujours bien (rires). Pour un groupe c’est super de se sentir connecté. Mais pour rester raisonnables on ne s’attendait pas au numéro 1 ou quelque chose comme ça mais si on considère toutes les choses qui étaient contre nous au début, je suis sûr que je peux parler au nom de tout le groupe, nous sommes vraiment vraiment fiers de ce que nous avons accompli. Nous le voyons comme une étape vers ce nous nous allons être.

Concernant ma chanson préférée, j’irais plutôt personnellement vers… « Roll Up »… « Roll Up », « Put Your Money On Me » and « Where Did She Go » sont probablement mes préférées. Gethin ?

Gethin: « Where Did She Go”, j’adore la jouer en live, elle met vraiment une bonne ambiance !

Adam: À jouer en live, probablement « Kiss This », ma chanson préférée est probablement “You and I”, parce qu’en fait ça signifie quelque chose .

Jed : Pour moi, « Kiss This », « Put Your Money On Me », et j’adore jouer en live « Where Did She Go ».

Question: Avez-vous d’autres projets musicaux ? Nouvelles chansons ou nouvel album ?

Ensemble : Non c’est le seul. C’est tout. C’est la fin des Struts.

Luke : JE RIGOLE !

(rires)

Luke : Nous travaillons… Oh salut ! Donc, nous avons l’album numéro deux qui est en cours. Dans les 2-3 prochains mois, nous allons faire beaucoup de démos… Excusez-moi… différentes sessions en studio et créer de nouvelles idées. Nous avions plusieurs idées que nous n’avons pas mises dans le premier album qui sont encore très bonnes et fortes. Mais nous n’avons pas senti que nous voulions les mettre tout de suite. Il y a un peu plus de Queen, simplement prodigieux, dans certains aspects. Oui, ça va être bien !

Adam : Nous voulons vraiment choisir peut-être EP avant l’album de l’année prochaine. C’est le genre de style que je recherche pour un album complet.

Luke : Quatre nouvelles chansons, totalement nouvelles, qui nous représentent un peu et avec un peu d’espoir, ce que l’on va faire, c’est essayer d’avoir quatre nouvelles chansons qui feront en quelque sorte la transition entre le premier album et le deuxième. Donc vous pourrez avoir une sorte d’avant-goût de ce que sera le deuxième album, car nous ne voulons pas faire une complète répétition de ce qu’était le premier album. Donc oui, un EP prochaînement, et l’album numéro deux l’année prochaine.

Question : Luke, j’ai entendu que tu voulais faire ta propre marque de vêtements, peux-tu en parler un peu ?

Luke : Oui. Donc, après avoir travaillé avec Zandra Rhodes, nous avons eu de très bonnes relations avec un mec appelé Guy West qui possède la marque de chaussures Jeffery West et nous avons tous adoré ces chaussures. Nous en avons maintenant mais pas là, yeah, Jed les a sur lui ! Après avoir vu ça, ça m’a vraiment inspiré à…

Adam : John Varvatos !

Luke : Et John Varvatos est aussi quelqu’un que nous avons rencontré récemment à la New York Fashion Week. Je pense que c’est l’une de ces choses où, vous savez, comment dire c’est un peu la même manière que lorsque je vois le groupe qui ressent un vide dans le climat/genre musical de la musique moderne, j’ai senti que je pouvais apporter quelque chose en termes de mode et de glamour, punk, la mode des années 70. J’ai vu cela comme une façon de rester créatif et, oui, de faire quelque chose de vraiment cool ! Voilà, c’est un de leur t-shirt prototype (il montre son t-shirt), et ça s’appelle « Beautifuly Strange ». Et il devrait y avoir une boutique en ligne, peut-être cet été, enfin cette année ou l’année prochaine, ou quand je penserai que ce sera le bon moment. Mais oui, c’est vraiment cool et tu as eu raison de demander et je vais faire ça !

Question : Ça a l’air vraiment cool !

Luke : Yeah, merci !

Question : Comme on est sur Error404.fr, et comme nous aimons le multimédia, nous allons vous poser quelques questions plus centrées sur vos hobbies. Allons-y. Quel est votre film préféré ?

Luke : Mon film préféré ? Mon film préféré doit être Jurassic Park ! Jurassic Park.

Adam : Le mien est Gladiator. Vous voyez Russel Crowe, Joaquin Phoenix. Vraiment top ce film !

Gethin : Le mien c’est Walk The Line, sur Johnny Cash. Super film.

Jed : Shawshank Redemption (= les Evadés).

Adam : Mensonge !

Jed : Ce n’est pas un mensonge !

Question : Un groupe ou chanteur préféré ?

Luke : Un groupe préféré… J’en ai plein, J’ai Queen, Led Zeppelin, T.Rex, David Bowie… Beaucoup ! Je n’ai pas vraiment un… Je ne vois pas vraiment un groupe préféré comme je vois une bonne chanson. Ca n’a pas vraiment de sens. Je sais que dire ma musique serait un peu… prétentieux !

Adam : *Ironique* Je vois la musique dans la sincérité.

Luke : Oui, je ressens la musique par rapport à sa sincérité. Non, vous savez il y a vraiment tellement de groupes géniaux. Surtout sur scène, nous pouvons nous retourner sur beaucoup de groupes. Beaucoup de groupes font… ne font pas la même chose, mais vous voyez si vous regardez le King par exemple et après vous regardez un groupe comme The Beatles, il y a quelques similitudes, mais bien évidemment très différentes.

Tu peux aimer un style, genre « Wow, j’adore le style anglais des années 60, rock and roll » ça serait dire la vérité, vous voyez ce que je veux dire. Donc je suppose, le rock anglais des années 60 est vraiment ce que j’adore, aussi bien évidemment les Rolling Stones, et aussi du rock profond comme Creedence Clearwater Revival, rock and roll, des personnes, il y a aussi des très bons groupes australiens comme AC/DC, Thin Lizzy, euh… Il y a tant de groupes ! Juste en général le rock and roll !

Question : C’est dur de choisir, hein ?

Luke : Tout à fait ! C’est dur de choisir ! C’est ce que j’essaye de décrire. 

Question : Avez-vous un jeu vidéo préféré ?

Luke : Quoi ? Jeu vidéo ? Ah !

Jed : Dans la voiture, on a une Xbox ! Donc il y a beaucoup de FIFA  !

Adam : Mon jeu préféré est Metal Gear Solid sur Playstation ! Freeze !

Luke : Je n’ai plus de console… Oh si, j’ai ma N64, Nintendo 64, j’ai Mario Kart, j’ai Super Smash Bros, j’ai toujours GoldenEye…

Adam : Oh non, le meilleur jeu de tous les temps : Legend of Zelda !

Luke : Legend of Zelda ! C’est un putain de jeu ! C’est le meilleur de tous les jeux ! J’aimerais que ma PS1 soit encore là aujourd’hui.

Adam : Metal Gear !

Luke : Metal Gear Solid est un des meilleur jeux aussi ! C’est… c’est brillant !

Question : Merci beaucoup aux Struts pour vos réponses. Avez-vous quelques mots finaux à dire à vos fans français ?

Ensemble : Merci beaucoup !

Adam : Je t’aime !

Luke : Merci beaucoup, nous espérons vous revoir très rapidement ! Nous vous remercions pour être tellement pleins de soutien pour nous ! Merci d’être avec nous ! Et j’espère que vous serez autant passionnés par le deuxième album ! Donc merci !

Question : On a un petit cadeau pour vous ! *donne un paquet de palets bretons*

Luke : Oh oui, on en a à l’hôtel !

Question : Nourriture française !

Luke : Oh oui nourriture française ! Baguette et ça !

Adam : Fromage, pain, biscuits !

Luke : Biscuits, biscuits !

Adam : *Essaye de lire le mot palets* Palets ?? C’est du poulet ???

Ensemble : Merci beaucoup beaucoup beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :