Une interview qui s’est faite dans la douleur car coincé dans les bouchons, notre photographe a du garder la voiture tandisque notre intrépide interviewer (c’est à dire moi-même…) a du courir jusqu’à la salle pour arriver à peine en retard et rencontrer Herrschaft, venu nous parler de leur dernier album sorti quelques jours auparavant !

Max : Salut les gars, comment ça va ? Vous pouvez nous présenter un peu votre groupe ?

Zoé : On est Herrschaft, on est un groupe electro/metal créé en 2004. On pourrait d’ailleurs même dire un groupe d’indus ! On vient vous parler de notre cinquième album sorti pendant le Hellfest sur le stand de Season Of Mist (ndlr : label franco-américain) et nommé « Le Festin du Lion ».

Dany Boy : Je suis le bassiste du groupe pour les sessions live.

Max : Pourquoi ce nom « Le Festin du Lion » ?

Zoé: Tu me demandes ça pour le sens ou pourquoi il est en français ?

Max : Non, plutôt le sens du titre !

Zoé : En fait le lion c’est un peu le chef du clan. Il attend sous son arbre à l’ombre pendant que les autres vont chasser. Quand les autres ramènent le festin, c’est le lion qui se sert le premier. C’est le fil rouge de cet album, et c’est de ça qu’on parle au travers des titres. La pochette, elle, elle représente Satan et son assistant qui regardent les Hommes. En fait, tout évoque la souveraineté de certains individus sur un groupement d’individus.

Max : Pourquoi ces thèmes alors ?

Zoé : C’est ce qu’on voit autour de nous. Ce sont les faits divers qui nous font rire. Par exemple hier, j’ai vu un directeur d’école catholique qui allait faire des orgies à base de cocaïne dès que les autres avaient le dos tourné. C’est ça qu’on met en avant dans l’album.

Max : Quelles sont vos inspirations pour faire du metal indu ?

Zoé : On a beaucoup de groupe germanophobes, ce qui nous a inspiré aussi le nom du groupe, comme par exemple Rammstein ou Oomph! Du côté américain on a eu The Prodigy ou Rob Zombie. On a toujours voulu faire un vrai mélange à 50/50 entre le metal et l’electro. On voulait que les deux soient en symbiose totale. On aime trop les deux pour en mettre un plus en avant que l’autre.

Max : Comment vous trouvez toutes ces inspirations pour mélanger tant de choses différentes justement ?

Zoé : Ça peut partir d’une rythmique, d’un riff.. De tout ou n’importe quoi en fait. On a l’esprit qui part vite un peu partout et c’est pour ça qu’on est un peu long à sortir un album après *rires*

Max : Personne fait plus de compos que d’autres ?

Zoé : On fait tous des recherches dans notre coin. Il n’y a pas vraiment de leader à ce niveau là, Max et moi on s’envoie beaucoup de choses et on se complémente souvent.

Max : Quand vous sortez un morceau, tout le monde trouve ça génial du coup et tout le monde est d’accord ?

Zoé : Oui, on ne sort rien tant qu’on est pas tous satisfaits à 100%

Max : Vous allez venir défendre votre album en live du coup ?

Zoé : Oui, on a une date de confirmée à la Warehouse à Nantes le 1er novembre. Ca va être une date avec Punish Yourself et Shâarghot très particulière car elle sera multi-disciplinaire. Il y aura du shibari, du fétichisme, du BDSM… Bref, il faut faire le déplacement là bas car ça va être vraiment sensationnel.

Max : Ça a l’air très particulier et différent de ce qu’on voit habituellement ! En parlant d’autres groupes de metal indus français, tu penses quoi de la scène metal indu française d’aujourd’hui ?

Zoé : Quand on a créé le groupe en 2004 elle était assez vivace comme Tantrum, Punish et quelques autres sympas, mais la plupart des projets sont morts aujourd’hui… Il y a eu une grosse traversée du désert dans les années 2000, mais là on assiste enfin à un renouveau qui ramène ce style à la mode. Il y a eu Eisbreicher, Combichrist, Shaârghot et Punish Yourself au Hellfest cette année et les scènes étaient pleines à craquer. C’est un bon indicateur du renouveau du genre.

Max : Du coup vous avez profité un peu du Hellfest?

Zoé : On était en costume de scène, on avait super chaud. On faisait la promo de notre groupe donc on a pas pu profiter de tout mais on a quand même vu quelques trucs sympa. Ca faisait 10 ans que j’y étais pas allé et j’ai adoré ce qu’ils en ont fait aujourd’hui.

Max : Sur ce que vous avez pu voir, il y a eu des choses qui vous donnent des idées pour le live

Zoé : Exactement ! On prend les idées des autres pour ne surtout pas les reproduire et faire différemment ! *rires* Maintenant il faut beaucoup miser sur le live, et souvent c’est beaucoup d’énergie, de lights et de pyro. Nous on mise plutôt sur des costumes en général pour proposer des idées nouvelles !

Max : Merci pour avoir répondu à nos questions Herrshaft. On parle de plein de choses sur Error404 comme du jeu vidéo, des séries…

Zoé: de l’écologie…

Max : Alors non, mais on devrait ! Vous avez une série ou un film qui vous parle ?

Dani : Je dirais Black Mirror.. et toi ?

Max : *rires* J’ai vu Toy Story 4 hier, c’est dans un tout autre genre !

Zoé : J’ai vu « I Am Mother » sur Netflix aussi, c’était vraiment génial ! « The Lobster » aussi c’était vraiment pas mal.

Max : Un jeu vidéo préféré ?

Zoé : Je joue plus du tout et je fais que de la musique donc j’ai plus trop le temps…

Dany : Les jeux Ubisoft comme les Prince Of Persia. Sinon Skyrim qui reste un classique…

 

Merci Herrshaft, on vous retrouve donc à Nantes le 1er novembre !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :