On a rencontré Aurélien Renoncourt, batteur de Red Mourning au Dr Feelgood récemment à l’occasion de la sortie de leur prochain album. Il est grand temps de vous en toucher deux mots !

Cette interview a été co-réalisée en partenariat avec All Rock qui diffusera la version audio de l’interview en live, et vous proposera un replay audio de celle-ci ! 

404 : Hello Red Mourning, comment ça va ce soir ?

Aurélien : Ca va très bien !

404 : Vous revenez avec un tout nouvel album et un clip tout neuf « Dying Days », vous pouvez nous en parler un peu ?

Aurélien : Alors, le clip c’est sur la chanson « Dying Days »..Donc ça se passe.. Hum… Comment vendre ça… Ca se passe dans les bois, y’a une histoire de zombies, une histoire de radeau, une histoire de Baron Samedi, qui est un personnage du folklore américain représentant le mal. Voilà, j’en dis pas plus, allez vite le voir sur YouTube, il vient de sortir !

404 : Pourquoi avoir choisi ce titre pour cet album ? C’était le meilleur pour défendre l’album selon toi ?

Aurélien : Alors non justement ! C’est un titre assez atypique de l’album. C’était pas forcément le plus catchy mais bien représentatif de l’album. C’était un challenge de mettre ce morceau là en avant plutôt qu’un autre plus formaté metal où on aurait été là à jouer dans le clip et voilà. Il y a des parties plus atmosphériques. On voulait mettre en avant un titre original qui pourrait donner envie aux gens d’apprécier notre univers.

404 : « Under Punishment’s Tree » c’est donc votre 4ème album, tu nous disais tout à l’heure que le clip était dans la forêt aussi. Il y a toute une thématique sur la nature… C’est voulu ?

Aurélien : C’est pas forcément voulu, mais le fait est qu’on se retrouvait toujours là. Moi je viens du 78 et le bassiste du 91 alors les décors autour de nous c’était principalement de la forêt…

404 : Yes, la forêt de Rambouillet !

Aurélien : *rires* et oui ! Enfin après ça va dans le sens organique de notre son et ça reste cohérent avec ce côté là. Après on ne veut pas que jouer dans des forêts *rires*

404 : Pourquoi ce titre pour l’album alors ?

Aurélien : Y’a pas de concept lié à l’album. C’est l’un des titres de l’album et on trouvait le titre vraiment sombre et ça représentait bien l’ambiance de l’album, le côté sombre et de la folie qui vient de l’intérieur et qui commence à germer, un peu comme sur la pochette de l’album. C’était un titre suffisamment fort et imagé pour représenter l’album.

404 : Qui est l’artiste derrière cette jolie pochette alors ?

Aurélien : C’est Myrfin, qui est aussi le guitariste de In Arkadia, qui avait travaillé sur la pochette d’un autre de mes projets et qui est aussi tatoueur sur Lyon, alors allez vous faire tatouer chez lui ! *rires* J’avais adoré son travail avec ce côté dessin à la main et on est très content de cette pochette.

404 : Vous lui aviez demandés ce que vous vouliez ou pas du tout ?

Aurélien : On lui a juste donné le titre de l’album et il a eu carte blanche. Il nous a proposé différentes idées puis on a bien échangé mais toutes les idées viennent de lui. C’est un pur travail d’artiste créatif et qui ont aboutit sur ça.

404 : Et du coup une petite anecdote sur la réalisation de l’album ?

Aurélien : Oh rien de très piquant. On a toujours été très studieux sur la réalisation. Il y avait énormément de choses à faire alors on est restés très concentrés d’un bout à l’autre et on avait un timing très serré. C’était très studieux et pas si rock’n’roll ! *rires*

404 : Depuis tous ses albums, est-ce que vous avez changé votre « making process » ? 

Aurélien : Alors ce qu’on faisait avec l’ancien guitariste sur les trois précédents albums c’était de composer pendant les répétitions pour garder le côté organique de notre musique. Après on peaufinait tout ça chez nous et chacun amenait ses idées. JC (chanteur) et moi on bossait le chant et on faisait des pré-prods comme ça. On fait beaucoup d’essais d’arrangements et qu’on incorpore pas mal d’instruments comme l’harmonica, ça demande un boulot en amont pour rendre la mixture cohérente. Mais ça part toujours d’un jam en répét’

404 : Vous faites du southern metal ? Comment tu peux définir ce genre pas si présent que ça en France ?

Aurélien : Pendant des années on a pas su se définir *rires*. C’est un côté qui emprunte un peu au  » folklore américain » style la Louisiane, Nouvelle-Orléans, donc le blues, la country, le gospel… C’est cette chose là qui fait notre particularité avec Red Mourning. 

Under Punishment’s Tree. Cliquez pour écouter !

404 : Une date à venir en France ?

Aurélien : Oui, on une release party le 23 mars à la Boule Noire avec MF Crew et Pitbull In The Nursery. On a hâte de jouer car ça fait 1 an et demi qu’on a pas joué ! Venez nous voir ! *rires*

404 : Sympa ça comme nom de groupe Pitbulls In The Nursery !

Aurélien : Ouais, surtout que la musique qu’ils jouent est vraiment top, c’est des bons musiciens et de la bonne musique. C’est parti d’un délire et c’est resté.

404 : En parlant de nom de groupe, ça vient d’où Red Mourning ?

Aurélien : J’étais pas là à la fondation du groupe, mais je sais que Red Mourning ça vient de certains esclaves du Misssissipi qui portaient du rouge et non pas du noir lors de périodes de deuils. C’est encore une fois une référence au folklore américain.

404 : Qu’est ce qui t’as inspiré pour écrire ce nouvel album ? la vie de tous les jours ou tout ce qui vient du folklore américain justement ? 

Aurélien : C’est essentiellement JC qui écrit les textes et c’est basé sur des sentiments de souffrance et de folie toujours très métaphoriques et imagés. C’est très personnel. En terme de musique c’est très varié, il y a jusqu’à 15 ans d’écart entre les membres du groupe, donc on arrive avec pleins d’influences différentes et ça fait une mixture un peu particulière. On construit à partir de là. L’idée c’est de toujours faire quelque chose d’original et d’inattendue.

404 : D’accord ! Et pour finir, on va un peu parler de culture parce que sur Error 404, on fait aussi des reviews de jeux, de films, de séries et de livres.  Quel est le premier groupe qui te passe par la tête ?

Aurélien : Allez, je dirais Mastodon ! Ou alors en récent je dirais Nothing More !

404 : Ah c’était cool Aux Étoiles en décembre ! Tu étais là ?

Aurélien : Non malheureusement, mais je les ai vus au Bataclan avec Halestorm et c’était super cool ! On a eu l’occasion de jouer avec eux au Nouveau Casino y’a un moment. Impressionnant sur scène.

404 : On a hâte de les revoir au Download ! Un petit film préféré ?

Aurélien : Retour vers le futur ?

404 : Une série ?

Aurélien : Dexter ou The Office (US)

404 : et un jeu vidéo pour finir ?

Aurélien : J’aime beaucoup les jeux de point’n’click comme Day Of Tentacle ou alors les Tomb Raider !

404 : Allez, quelques petits festivals avec Red Mourning à nous annoncer avant de se quitter ?

Aurélien : Pas encore, mais on vient de sortir l’album alors on veut faire de la scène à mort ! Notre booker, Valentin, essaye de nous caler partout ! *rires*

404 : Tu as une chanson préférée sur le dernier album à jouer ?

Aurélien : J’aime bien Clench The Mystery car il y a un peu tous les éléments de Red Mourning, il y a le côté un peu bourrin thrash et aussi le côté calme/folklo. C’est super cool en live !

404 : Un dernier mot pour nos lecteurs (auditeurs d’All Rock)

Aurélien : Allez écouter l’album et nous dire ce que vous en penser, on a hâte d’avoir vos avis ! N’hésitez pas à nous écrire après ! Et venez nous voir nombreux le 23 mars !

 

Merci beaucoup à Aurélien pour son temps, et on se retrouve donc le 23 mars à la Boule Noire pour découvrir Red Mourning en live ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :