Bonjour/Bonsoir ! J’ai dévoré récemment ce petit jeu indépendant très très chouette qu’est Hue.
Le jeu commence dans une ville tout en nuances de gris. Il n’y a aucune couleur, Hue va donc décider de retrouver les retrouver.

  • Une jolie histoire /Le graphisme – C’est une histoire simple avec un concept étonnant que nous propose Hue : trouver les couleurs et la mystérieuse femme qui lui parle à travers des lettres. On se laisse prendre au jeu à travers les décors simples, ce petit home sans détails : juste des formes noires aux grands yeux blancs. La découverte de chaque couleur annonce un nouveau défi et est une surprise !

 

  • Le parfait équilibre entre rapidité et réflexion –  Chaque niveau possède une série d’énigmes qui allient les couleurs : par exemple choisir le rouge pour faire apparaître un cube vert et une plate-forme bleue, etc. Parfoois il faudra changer de couleur rapidement pour faire disparaître les obstacles et des fois vous creuser les méninges pendant looooongtemps.

 

  • La possibilité de continuer à chercher les potions – Comme tout bon jeu qui se respecte vous pouvez trouver des petits objets bonus. Ici ce sont des potions. Comme pour Child of Light dans Hue vous pouvez, une fois le jeu terminé, continuer à parcourir les tableaux pour les attraper tous (si vous avez le courage) !

 

  • La musique et la voix des lettres – La musique est très jolie, agréable à laisser en fond pendant une séance de lecture par exemple. Bien sûr celle-ci devient plus stressante lors des épreuves de vitesse par exemple mais elle reste simple. Hue se balade au rythme d’un piano ou de la voix anglaise et suave de la femme qui lit les lettres. je pense que ce sont mes passages préférés du jeu ! 

 

  • Une prise en main un poil difficile – Ce n’est pas tant le déplacement de Hue soit compliqué mais plutôt le fait de changer de couleur. Le joystick droit vous permets de changer pendant quelques secondes la couleur de fond. il m’a fallu un peu de pratique avant de bien maîtriser ces changements qui sont très utiles lorsque l’on doit sauter et changer de couleur. Un coup de main à prendre. 

 

  • La difficulté des énigmes – Certaines énigmes vous donneront envie de tout plaquer. Ne jouez pas à Hue dans l’espoir de vous détendre. Je pense que les voisins ont du me haïr au vu des insultes proférées aux parents du monde entier (pardon). 

 

  • Le bruitage lors de la mort de Hue – Alors oui, vous allez pas mal crever : écrasé par un cube, saut de l’ange ou le cou brisé sur des pointes… Et le petit bruit qui l’accompagne est assez glauque. C’est un petit bruit sec semblable à un craquement ; ça casse un peu l’ambiance.

 

Hue est un très joli jeu indépendant que je vous recommande fortement car très différent de ce que l’on trouve sur le marché !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :