Bonjour à tous !

Live-report un peu particulier aujourd’hui puisque Paris a été victime d’un événement hors du commun en ce 1er jour de décembre 2018.

Moi-même peu au courant du fait, j’ai tout de même franchi les portes de la Seine Musicale samedi (aussi car c’est à côté de chez moi 🙂 !) pour découvrir l’univers fou des… VOCALOID !

Une Vocaloid, mais qu’est ce que c’est ? Les Vocaloids sont des personnages et voix robotisées thématiques provenant d’un logiciel créé par Yamaha nommé VOCALOID. Ce logiciel qui n’est autre qu’un VST Cubase (pour les connaisseurs) permet d’ajouter des voix générées grâce à des notes dans des fichiers MIDIS. Alors que le logiciel en est à sa 5ème itération, les versions allant de VOCALOID 1 à VOCALOID 3 possédait une banque de voix contenant notamment la plus célèbre des voix de Vocaloid : Hatsune Miku.

Représenté par la marque par une jeune femme aux longs cheveux bleus, la banque de son permet une large création de chanson autour de sa voix et de ses amis : MEIKO, KAITO, Kagamine Len, Kagamine Rin, Megurine Luka et j’en passe ! Chacun, vous, moi, votre petite soeur ou votre grand-père peut donc tout à fait télécharger le logiciel, récupérer les banques de voix des vocaloid et composer à votre tour des musiques qui s’intégreront dans le registre de la chanteuse virtuelle ! C’est pour cela qu’on retrouve plus de 100.000 titres au répertoire d’Hatsune Miku !

Mais alors, qu’est ce que ça donne sur scène un hologramme virtuel ?

Le concert de la Seine Musicale avait donc la configuration suivante : trois musiciens à gauche, deux musiciens à droite (dont notamment Meg.Me au synthétiseur, célèbre musicienne japonaise) et un écran central diffusant les images d’Hatsune Miku et des autres vocaloids.

Lorsque nous sommes arrivés, la plupart des boutiques contenant des goodies inédits à cette tournée étaient déjà dévalisées, c’est dire à quel point la fanbase du projet est forte ! D’ailleurs, on peut noter que ce concert a eu lieu dans le cadre des Japonismes 2018, un événement qui dure depuis ce début d’année et qui célèbre l’amitié franco-japonaise depuis 160 ans. Il s’agissait du premier concert d’Hatsune Miku en Europe. La setlist était donc une sélection des titres les plus populaires de la chanteuse créés par de nombreux artistes ! Certains artistes très connus se sont d’ailleurs eux aussi amusés à faire des featuring avec la chanteuse/banque de sons, comme notamment le DJ Slushii

Première chose remarquable : l’animation à l’écran est assez bluffante, les danses et mouvements sont ultra fluides, la résolution est très propre, même si l’image devenait très souvent flou pour le peu que le personnage ne se retrouvait plus pile en face de soi, problème d’optique assez simple mais inévitable, malheureusement ! On croit totalement à cette Hatsune Miku qui mettra l’ambiance bien plus que de nombreuses personnes réelles ! La plupart des fans du publics avaient achetés au préalable son glowstick (35€ ?!) aux couleurs de la tournée. Il s’agit d’un petit bâton qui pouvait changer de couleur et qu’il fallait agiter en rythme selon plusieurs pas de danses bien connus des fans.

Dans l’assemblée, tout le monde chantait et dansait sans relâche, que ce soit des titres d’Hatsune Miku ou de ses amis vocaloid. Les jumeaux Kagamine avait d’ailleurs une sacrée popularité !

 

Voici la sélection des titres du concert  selon « iancoog7102 » sur Youtube. N’étant pas assez connaisseur je ne pourrais pas vous la confirmer ou l’infirmer, mais il semblerait qu’elle soit tout à fait plausible après avoir écouter les titres !

  • 1. Senbonzakura – WhiteFlame (aka KuroUsa-P)
  • 2. Ghost Rule – DECO*27
  • 3. Himitsu Keisatsu – BuriruP (Miku greets the audience in french)
  • 4. Alien Alien – Nayutan Seijin
  • 5. Unknown Mother Goose – Wowaka
  • 6. Glass Wall – GuitarHeroPianoZero
  • 7. Doctor=Funk Beat (Kaito) – nyanyannya
  • 8. Piano x Forte x Scandal (Meiko) – OSTER project
  • 9. Roki (Kagamine Rin & Len) – MikitoP
  • 10. Remote Control (Kagamine Rin & Len) – Wonderful*Opportunity (JesusP)
  • 11. Bring it on (Kagamine Rin & Len) – GigaP 12. Cybernetic – Yunosuke x Circus-P
  • 13. Suna no Wakusei – Kenshi Yonezu (aka Hachi)
  • 14. Romeo to Cinderella – doriko
  • 15. World End Dancehall (Hatsune Miku & Megurine Luka) – Wowaka
  • 16. Hoshikuzu Utopia (Megurine Luka) – otetsu
  • 17. Just Be Friends (Megurine Luka) – Dixie FlatLine
  • 18. Birthday – Ryuryu (band presentation)
  • 19. Kimagure Mercy – HachiOjiP
  • 20. Satisfaction – KZ(Livetune)
  • 21. Hatsune Miku no Shoushitsu – cosMoP
  • 22. Melt – Supercell
  • 23. Uta ni katachi wa nai keredo – doriko (pause before the encore)
  • 24. Music Like Magic – OSTER project
  • 25. World Is Mine – Supercell
  • 26. Tell Your World – KZ(Livetune)

Le show se conclut sur une explosion de confettis et un public toujours énergique à secouer leurs glowsticks en l’air et à chanter à tue-tête ! Ces 2 heures de show sont passées à vitesse grand V sans aucun temps mort. C’est une jolie performance visuelle et artistique que nous a proposé, une fois de plus, le Japon dans nos contrées françaises !

En tout cas, c’était un univers qui nous était complètement inconnu, et c’était vraiment incroyable à découvrir ! Tout ce que j’ai dit précédemment n’est peut être donc pas tout à fait exact mais j’avais vraiment envie de vous parler de cette expérience assez particulière !

A bientôt !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :