Bonjour/Bonsoir ! Petit retour en arrière aujourd’hui avec la série Hannibal qui a déjà quelques années… Confinement oblige, c’est l’occasion de rattraper ces séries qui sont sur ma liste de visionnage (et puis il faut dire que j’avais un peu peur de la voir seule aussi…).
Hannibal le cannibale est au moins aussi connu que Dracula le buveur de sang. La série s’inspire du livre Dragon Rouge de Thomas Harris.

Petit disclaimer : cette série est violente, malaisante et est destinée à un public averti :-)

 

  • Le casting/Jeu – Mads Mikkelsen est un acteur incroyable, le roi des micros-expressions, avec un certain charme. Entre séduction et crainte, le pari est réussi. Son compagnon de jeu à l’écran, Will Graham, interprété par Hugh Dancy est également à la hauteur de mes espérances. Malgré son physique attractif, la série ne le met jamais en scène dans un rôle de séducteur. Au contraire tout est fait pour qu’on en ait peur : le mec arrive à rentrer dans la tête des pires psychopathes ! C’est une personne introvertie qui fait des efforts pour travailler, le ressenti est parfait.
    Will

Impossible de ne pas citer Laurence Fishburne, chef d’équipe, qui n’est pas le plus convaincant au début de la série mais qui prend de l’assurance au fur et à mesure.

Aussi, le casting est doté de quelques rôles féminins, magistralement interprétés par Caroline Dhavernas pour Alana Bloom et surtout la jeune Kacey Rohl dans le rôle de Abigail Hobbs. On trouvera aussi un peu de Gillian Anderson pour le plus grand bonheur de ses fans, bien que son jeu soit assez neutre.

Abigail

 

  • La cuisine (oui oui) – Hannibal Lecteur est un fin cuisiner, il tient un petit répertoire de recettes de cuisine et ses convives sont à chaque fois ravis de ce qui est dans leur assiette, le vin ou la bière (maison) allant parfaitement avec le mets. Alors oui, c’est de l’humain qui est cuisiné (et c’est là que je suis contente d’être végétarienne) mais de façon si belle que ça en devient appétissant. La préparation avec amour, le dressage magnifique des plats… On dirait presque que ces derniers sortent d’un tableau représentant des natures mortes.

Cela dit je vous déconseille de manger en regardant la série, ces scènes ont une odeur de viande un peu stressée…

 

  • La réalisation/le fil rouge (bien que..) – Visuellement on a de très belles images, en particulier dans la saison 2. Il y a un vrai travail de la photographie, de la mise en scène (en particulier les scènes de crime), l’image elle-même est assez contrastée pour donner plus de profondeur à l’horreur. La déconstruction des scènes de crime par Will est extrêmement bien réalisée. Ce balayage visuel permet de rentrer dans le processus avec Will pour mieux… frémir.

Le fil rouge de cette série est bien sûr Hannibal. Le suivre dans ses dégustations d’organes prélevés deci delà, l’observer ne pas se faire prendre dans ses actes… On va aussi voir sa relation avec Will évoluer tout au long de la série, et récolter les indices avec ce dernier pour le grand final : dénoncer la supercherie ! Tout cela est très réussi. La seule chose qui me chagrine c’est la résolution express des affaires à chaque épisode. On ne suit pas du tout le processus de résolution, tout semble évident, simple. Le bon suspect est trouvé du premier coup. Après autant d’efforts pour avoir mis en scène des scènes de crimes impressionnantes, j’ai eu l’impression que l’on manquait de budget et/ou de temps. On suit l’enquête par A puis Z plutôt que de la suivre de A à Z, et c’est plutôt dommage…

 

  • Le personnage de Bella – Non pas que ce personnage soit mal interprété, tout au contraire. Il est incarné par la talentueuse et magnifique Gina Torres. Il est dommage de voir son personnage aussi peu exploité.

 

  • La saison 3 – Cette saison gâche tout. Le scénario n’a ni queue ni tête, la réalisation se concentre sur des éclats de sang, d’eau, de tout liquide en très gros plan, beaucoup trop de fondus enchaînés d’images à donner le tournis. Le retour de certains personnages digne d’ Amour, gloire et beauté. D’autant plus que la fin de la saison 2 était parfaite, il y avait quelques questions sans réponses mais elles étaient très secondaires, au final.
    Quand je regarde la saison 3 dans les yeux.

2 réflexions sur “Hannibal

  • Avatar
    19 mai 2020 à 16 h 54 min
    Permalien

    La saison 3 est un concentré de ce qui aurait du être plusieurs saison d’ou ton impression que le scenario va dans tout les sens peut être ? Ils ont essayé de résoudre le plus de plot point possible tout en nous donnant une belle fin !

    Répondre
    • Avatar
      19 mai 2020 à 16 h 57 min
      Permalien

      Je comprends mieux ! C’est dommage car ça donne un effet bâclé. Il est vrai que la fin est belle avec un petit air de Sherlock Holmes avec Moriarty. Peut-être aurons (nous une suite un jour ?

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :