Après avoir adoré Bastion et Transistor (mais pas encore essayé Pyre), il est temps de s’attaquer au dernier jeu de Supergiant Games. Présenté comme jeu de lancement de l’Epic Games Store bien qu’il soit issu d’un studio indépendant, il est l’heure de voir ce qu’a Hadès dans le ventre !

 

  • Roguelike mythologique – Si vous aimez les histoires mythologiques, vous allez être servis. Avec un tel nom, il était évident qu’on ne pouvait douter de la thématique du titre. Hadès est un roguelike, où chaque niveau se génère de façon procédurale. Vous allez croiser de nombreux dieux au cours de votre aventure, par le plus grand des hasards ou par vos choix méticuleux :  à la fin de chaque  chambre,  il est généralement possible de choisir quel bonus vous octroiera la salle suivante : âme d’amélioration, or, restauration de vie, rencontre avec un Dieu pour améliorer les compétences de votre run… L’univers et l’ambiance du jeu sont vraiment très appréciables, et cela change des roguelikes en pixel-art auquel on a l’habitude.
Les artworks des personnages sont sublimes.
  • Systèmes efficaces  Dans Hadès, vous devez fuir le dieu de la mort (c’est pas Ryuk, dommage :() et remonter les 37 chambres qui vous mèneront à la sortie du jeu, loin des enfers ! Le jeu se veut très simple à jouer : vous avez vos touches de déplacement, le clic gauche pour le coup classique, le droit pour un coup alternatif (souvent à distance) et une touche pour votre coup spécial, sans oublier espace pour dasher et dynamiser le jeu. Chacune de ses touches peut être upgradée grâce aux pouvoirs des dieux que vous rencontrerez sur votre passage. Vous avez ensuite, comme dans tout bon roguelike qui se respecte la possibilité d’upgrader vos compétences et acquérir de nouveaux équipements après chacune de vos parties.
    Le système d’âme.

 

  • Graphiquement délicieux Ce n’est pas Dionysos (le dieu du vin, pas le groupe.) qui viendra nous contredire, le jeu est sublime graphiquement. Que ce soit les artworks des Dieux qui interviennent, le chara design, l’environnement… Tout est parfait à ce niveau là. Supergiant Games ont vraiment une équipe d’artistes avec une DA qui leur est unique et qui est clairement top ! Keep the work on !
    Franchement, wow!

 

  • Suivi et mises à jours Qui dit Early Access dit forcément bugs et mises à jour. On joue au jeu pour trouver les soucis… et pourtant le jeu est déjà très stable ! Même s’il n’est peut être pas des plus complets et on a vite l’impression de tourner en rond. Tous les mois, le jeu profite d’une major update qui apporte de nouveaux biomes de terrains, de nouveaux dieux et déesses, apportant de nouvelles fonctionnaltiés de gameplay. D’ailleurs, au moment où j’écris ce test, une update majeure vient de sortir. On va la commenter ensemble pour que vous compreniez !

The High Speed Update :

Caractéristiques :

– Accueillez Hermès, messager des dieux, le plus rapide des dieux de l’Olympe ! Ses bénédictions vous rendent plus rapide que jamais, ouvrant de nouvelles possibilités en combat. -> Il s’agit ici d’un nouveau dieu qui, en début de run, octroie des bonus de rapidité pour le personnage.

– Affrontez de nouveaux ennemis, le mortel Soul Catcher et les Flame Wheels explosives, de nouveaux défis pour l’Élysée, le biome le plus dur du jeu ! -> Un biome, c’est un environnement (le moyen le plus simple de l’illustrer, ce sont les différents étages de The Binding Of Isaac, chaque « univers » étant un biome différent)

– Découvrez de nouvelles pièces dans l’Élysée, ajoutant de nouveaux types de dangers et de surprise sur votre chemin vers la surface. -> On améliore et on agrandit le biome de l’Élysée évoqué juste au dessus !

– Obtenez de nouvelles bénédictions, telles que ‘Battle Rage’ et ‘Merciful End’ ! Mais soyez responsables avec ces pouvoirs divins ! -> Nouvelles compétences pour le personnage

– Découvrez une nouvelle piste musicale : ‘Last Words’, un thème survolté pour Thanatos, l’incarnation énigmatique de la mort. -> Nouvelle piste sonore in-game. D’ailleurs, elle est très très cool et c’est un point positif supplémentaire à noter sur ce jeu.

Vivement la sortie du vinyl du jeu, SuperGiant ayant pour habitude de bien travailler le merch autour de leurs produits...

Ce genre de mise à jour est systématique et tous les mois de la sortie, ajoutant de nouvelles compétences, nouveaux dieux avec nouvelles possibilités de gameplay, nouveaux boss, nouveaux biomes de jeux… Bref, c’est toujours plaisant de (re)découvrir son jeu chaque mois avec des petites nouveautés !

  • English only C’est une alpha, ce n’est pas le centre du jeu, c’est un faux point négatif, mais je meuble, alors.
Ici, même sans parler anglais, on comprend que cela ne s’est pas bien passé.
  • Le système de Dieu finalement peu travaillé Au final, lorsqu’un dieu intervient pour nous donner l’un de ses pouvoirs, c’est toujours très similaire : on peut choisir une compétence à assigner à notre dash, notre coup spécial, notre clic gauche ou clic droit. L’élément change (Zeus pour des pouvoirs électriques etc.) mais il n’y a pas de réelles différences de gameplay selon les dieux, cela aurait mérité à être plus démarqué car tout le lore du jeu passe finalement au second plan pour ne garder que l’aspect bourrin et roguelike.
Choose your weapon, FIGHT !
  • Level design à approfondir Il y a de nombreux biomes, mais tous ses biomes reprennent le même format de salle. C’est assez carré, on y cale deux ou trois pièges au sol ou des flèches par ci par là et on est bons. C’est encore une fois quelque chose d’assez simpliste qui fonctionne, mais qui aurait mérité un petit renouveau ! Et pourquoi pas des niveaux sur plusieurs étages pour créer un peu de profondeur ?

Early Access/20 (pouvant découler sur un bon 17)

Si Hadès ne révolutionne rien dans le roguelike, il fait très bien (et joliment) tout ce que l’on peut attendre de ce genre de jeux. On prend un malin plaisir à recommencer les runs, se sentir de plus en plus fort et atteindre des chambres de plus en plus lointaines ! Le jeu n’est pas encore très étoffé mais la base de l’Early Access est déjà excellente (contrairement à d’autres…) et n’attend plus que toi !

PS : On a une clé à vous faire gagner sur nos réseaux sociaux, et c’est maintenant ! 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :