God Eater

Ufotable
Kazé, sorti le 31 août au prix de 28€ sur Amazon (DVD) et 33€ (Blu-Ray). Disponible sur ADN

24019

-Où est God-ar(c/d) ? –

Je l’avoue, le jeu de mot avec Jimmy Neutron dans le titre du paragraphe n’était pas évident… Réservé aux plus grands connaisseurs ! 😉God-Eater-Anime-1st-PV

God Eater, c’est une série animée des studios Ufotable (le studio qui s’occupe des jeux vidéos) sorti fin août et qui reprend le jeu vidéo God Eater, sorti en 2010 sur PSP. Digne successeur d’un Monster Hunter, le jeu cartonna dans les contrées nippones, au point de voir un jeu vidéo adapté en animé ! C’est plutôt rare de voir les choses dans ce sens là. En général, une bonne série/animé est adapté en jeu, mais rarement l’inverse (Dans le genre, on peut aussi nommer l’excellent Disgaea, mais ils se comptent sur les doigts de la main.)

L’histoire se déroule en 2050 dans un monde post-apocalyptique. Les God Eater sont des personnes avec des prédispositions aux combats, capable d’utiliser les God Arc. Les God Arc sont les armes utilisées (il y en a 5 catégories : épées, blaster, pistolet etc.) contre les Aragami, les monstres de la nouvelle ère sur Terre. Le but des God Eater est donc de risquer leur vie pour protéger les petites villes restantes contre les Aragami et partir à la recherche de ressources primaires, presque toutes consommées par les énormes monstres que sont les Aragami.

Il y a un certain nombre de règles strictes réservées aux God Eater que l’on évoquera par la suite.

– Kota, Lindow, Sakuya, Alisa et les autres… –

god eaterAvec ce joli titre reprenant la plupart des personnages principaux, God Eater s’illustre très bien grâce à des personnages tous caractéristiques et des armes à couper le souffle ! C’est graphiquement impeccable, et l’aspect visuel change des animés 2D que l’on voit partout.

On notera d’ailleurs les nombreux clins d’oeils tourné vers l’ecchi (attention la série est loin d’être une série ecchi !) mais les points de vue ne manqueront pas de mettre en avant les atouts des personnages féminins dès que l’occasion se présentera. Du fan-service comme on a plus besoin de le présenter !

Bien que le doublage VF soit plutôt réussi, elle ne vaut toujours pas une VO en béton. Toute façon, peut importe le langage dans lequel vous regardez God Eater, les musiques resteront les mêmes… Et c’est ça qui est important ! Dans God Eater la moitié du temps des épisodes quasiment est composé de scènes musicales, à la façon des OAVs, et les dialogues ne sont pas omniprésents. En plus, l’opening est génial, regardez :

 

– God Eater, pour le meilleur et pour le pire ! –

god eater gif

De nombreuses règles s’appliquent au God Eater s’ils décident de rejoindre les rangs de la défense en tant que God Eater :

  • Chaque God Arc est propre à son God Eater. Si un God Eater touche le God Arc d’un autre, c’est la mort instantanée ou la transformation en Aragami
  • Chaque God Eater dispose d’un bracelet lui donnant une force et vitesse accrue. Si celui-ci est endommagé, le God Eater se transforme en Aragami
  • Si jamais un God Eater se transforme en Aragami, seul son Jinki (l’autre nom du God Arc) peut en venir à bout. A sa mort, le Jinki est réattribué à un nouveau God Eater, et seul ce God Eater peut vaincre l’ancien propriétaire devenu Aragami (vous suivez?)

Récemment est sorti God Eater 2 Rage Burst sur PS4, une version amélioré de celui sorti sur Vita l’an dernier. On va vous en parler dans le courant de la semaine prochaine et faire un petit comparatif par rapport à la série ! 🙂

En tout cas, il semble évident que jouer au jeu/regarder la série entre en parfaite symbiose et qu’il est logique de profiter de l’univers cross-média sur ces deux supports !

Plus + tableau Moins -
  • Un anime tout en musique
  • De belles animations
  • Des armes complètement folles : level transformers !
  • Une histoire qui aurait gagné à être plus approfondie, 13 épisodes c’est un peu court pour l’immersion !

Conclusion :

God Eater est une petite perle vidéo et audio qui est la juste adaptation du jeu du même nom. Avec des personnages haut en couleurs et des armes complètement WTF, les amateurs de castagne et de bonnes BO ne pourront qu’apprécier la série ! Si vous avez aimé le jeu vidéo sorti sur PSP, ou le dernier sur PS4, vous serez ravis, mais vous en redemanderez très probablement !Médaille - Argent

Merci à Kazé pour nous avoir fourni une copie de la saison 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :