Oui, en ce moment on parle énormément de la Chine, et surtout du virus arrivé de Wuhan, le Coronavirus. De ce fait, de nombreux asiatiques sont victimes de racisme (assez idiot, n’est-il pas?) de façon injuste et on vit un moment qui n’est amusant pour personne ! En cette période où la Chine est montré du doigt, je voulais vous proposer un petit article léger sur les différents produits culturels évoquant (ou venant) directement de Chine ! Voici un petit top 4(04) sur différents produits culturels en lien avec la Chine !

Jeux Vidéo

Unheard

Tout d’abord, je voulais commencer par un jeu que j’ai découvert à l’IndieCade 2018 par un nouveau studio chinois très prometteur : NEXT Studios.

Dans Unheard, vous devez incarner un détective qui devra résoudre quelques enquêtes. Jusque là, cela parait assez classique, sauf que le jeu est au contraire très original. Vous aurez la possibilité d’écouter les différents personnages discuter entre eux, et pourrez observer leurs trajectoires sur une carte dans la timeline qui retrace les événements… Quand vous pensez avoir la solution, quelques questions vous sont posés pour voir si vous avez réussi à rattacher tous les morceaux de l’enquête ensemble. Attention toutefois, le jeu n’est disponible qu’en chinois ou en anglais, et le niveau d’anglais demandé est plutôt soutenu ! Pour 5€, c’est un jeu à tester ABSOLUMENT !

Sleeping Dogs

Absolument pas chinois puisque développé par un studio canadien avec des anciens de Rockstar (GTA) et Volition (Saints Row), Sleeping Dogs nous replace dans un Hong Kong sombre en monde-ouvert. On y incarne le détective Wei Shen, qui va devoir infiltrer le gang mafieux Sun On Yee, pour tenter de le démanteler de l’intérieur. Seul contre tous, il s’agit là d’une mission assez périlleuse.

Malheureusement le studio a fermé il y a quelques années, mais je garde secrètement l’espoir de voir Square Enix faire renaître la saga de ces cendres. Avec la nouvelle génération de consoles, il y a moyen de faire quelque chose d’incroyable visuellement.

Alice Madness Returns

Mais qu’est ce que tu nous racontes là Max, Alice, elle est pas chinoise?! Alice, probablement pas, mais le studio à son origine oui ! Spicy Horse est un studio chinois qui était basé à Shanghai. Tout comme les développeurs de Sleeping Dogs, le studio a aujourd’hui fermé. Alice Madness Returns était une adaptation libre, psychologique, dystopique et noire du célèbre conte de Lewiss Caroll que tous les enfants connaissent via Disney !

Encore aujourd’hui, il s’agit d’un des jeux qui revient le plus lorsque l’on demande aux joueurs quel jeu mériterait une suite… D’ailleurs, ça tombe bien puisque son créateur AmericanMcGee a annoncé travailler sur un Alice 3, Alice Asylum pour lequel on vous laisse le trailer. Si vous voulez soutenir le projet, le Patreon et toute l’actualité autour de celui-ci est disponible ici !

Arena Of Valor

Sur le même fonctionnement que League Of Legends ou Dota 2, cette copie chinoise (rien de péjoratif là dedans, attention !) propose l’équivalent de nos MOBA préférés sur nos mobiles. Nombreux héros, gameplay simpliste à comprendre, skins, mises à jour et contenu à foison, Arena Of Valor n’a presque rien à envier aux maîtres en la matière !

Quid du jeu lors de la sortie de l’original League Of Legends : Wild Rift par Riot Games sur nos téléphones dans le courant de l’année… Affaire à suivre ! En attendant, cela reste la meilleure alternative actuelle si vous voulez jouer à un MOBA sur votre tablette ou votre téléphone !

Musique

Je me suis rendu compte que je ne connaissais apparemment pas de groupes chinois… (non The Hu c’est mongol, ça ne compte pas !) J’ai donc fait quelques petites recherches pour cet article et voilà ce que j’ai pu trouver de sympa ! Il faut dire que l’ouverture internationale en Chine est assez bridée. (hum) Pas facile pour un groupe de s’exporter et se faire connaître ailleurs…

Queen Sea Big Shark

Un groupe rock enthousiaste qui vous redonne le sourire si vous n’aviez pas le moral. Sans prétention,

 

Tang Dynasty

L’un des seuls groupes de heavy metal chinois qui semble avoir réussi à passer nos frontières. Et encore, heavy metal, c’est peu dire… Forcément, le style de chant est inhabituel puisqu’il s’agit d’une langue qu’on a peu l’occasion d’entendre (à l’inverse du japonais ou du coréen qui se répand de plus en plus avec les groupes J-rock qui s’exporte et la K-pop qui remplit déjà des stades partout dans le monde !)

Ego Fall

Du metalcore chinois avec des influences folk mongoles ? C’est comme ça que le groupe Ego Fall se qualifie en tout cas. Le chant est assez peu naturel pour nous (mais après avoir écouté quelques groupes ils sont nombreux à chanter de la sorte en Chine !) mais l’utilisation d’instruments asiatiques sonne plutôt bien à l’oreille. Une expérience unique à découvrir aujourd’hui ! Malheureusement, peu de chances de pouvoir vous en proposer un jour un report un jour puisque le groupe s’est séparé en 2018 !

 

Ramones

Un classique punk qu’on retrouve sur tous les t-shirts H&M sans même savoir de quoi il s’agit. Le groupe a composé un titre nommé Chinese Rock, alors quoi de mieux pour terminer cette section musicale !

Cinéma & Séries

La Grande Muraille

Vous n’avez pas pu passer à côté de ce film lors de sa sortie. Tout le monde en parlait, on en voyait la publicité partout… Matt Damon à l’affiche d’un film réalisé par le chinois Zhang Yimou, et basé sur une histoire réelle (très romancé ensuite, ok, ok.) Ce film rempli d’explosion, de SFX à tout va est devenu le premier block-buster hollywoodien sino-américain ! Vous pouvez retrouver la chouette critique de notre photographe Romain sur Error404 d’ailleurs !

Une Pluie Sans fin

Je me souviens être allé voir ce film au cinéma à sa sortie. Une enquête dramatique dans laquelle Yu Guowei va chercher à résoudre une série de meurtres ayant lieu aux alentours de l’usine dont il est responsable. Le film est très bien réalisé et tient en haleine du début à la fin. Je vous le recommande vivement !

-Kung Fu Panda-

Bon, je crois que ce sont les deux seuls films chinois que je connaissais, alors on change radicalement de domaine et on arrive sur les films Dreamworks. Po, le panda qui voulait devenir ninja, est l’une des vedettes . Avec une bande-son signée Hans Zimmer, rien que ça, le film fait parti des classiques de l’animation des années 2000. D’ailleurs, le saviez-vous mais Po est doublé par Jack Black en VO !

-Big Trouble In Little China-

Ok, c’est pas un film chinois, et cela ne se passe pas non plus en Chine mais à San Francisco.  Comprenez moi, il me fallait une dernière oeuvre à montrer, et quoi de mieux que ce film culte ? Aussi nommé Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin dans nos contrées, ce film est l’un des classiques du réalisateur John Carpenter. Ce film de 1986 est l’un des plus marquants de la filmographie du réalisateur. L’histoire n’est pourtant pas bien compliqué : Vous suivez les aventures de Jack Burton (et mercé Captain Obvious hein)  parti à la recherche de la fiancée de son meilleur ami, enlevé par un terrible sorcier. Véritable représentation de la vie de Mario, finalement.

D’ailleurs si vous écoutez la musique du film, vous pourrez comprendre quelque peu les origines de la synthwave d’aujourd’hui avec tous ses synthétiseurs frénétiques !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :