Alors que le Petit Bain est rempli comme jamais (la file d’attente allait plus loin que la piscine Joséphine Baker qui se trouve juste avant le Petit Bain, soit une bonne centaine de mètres après) c’est ce soir qu’aura lieu le concert de Frog Leap, groupe émanant de la chaine YouTube du même nom.

Si vous ne connaissez pas la chaîne Frog Leap, il s’agit de la chaîne Youtube de Leo Moracchioli, un ingénieur du son norvégien qui partage la vie de son studio musical. Rançon de son succès, lui et sa bande s’amuse à faire des reprises studios des plus grand hits de la pop, en version metal ! La Reine des Neiges, Adèle, Africa, The Prodigy, System Of A Down et quelques dizaines (centaines?) d’autres ! Si vous ne connaissez pas la chaîne, il est encore le temps de vous y abonner et rejoindre les quelques 3 millions d’abonnés qui suivent les reprises metal de l’artiste.

Aujourd’hui, il est temps de quitter le studio et de donner une version live à tous ces titres au Petit Bain !

– Kadinja –

Première partie non annoncée avant le concert, on se retrouve à rentrer face à deux guitaristes qui nous proposait une sorte de djent sans paroles diablement efficace. On regarde la prestation, rejointe en cours de route à cause de l’affluence, sans vraiment comprendre. C’est à la fin du concert que le groupe nous annonce qu’ils sont en réalité les deux guitaristes de Kalinda, débauché un petit peu dans la douleur et à la dernière minute, ce qui explique la disparition de la moitié du groupe. C’est donc un concert version « instrumentale » de Kalinda, groupe de djent parisien auquel nous assistons.

Le duo de guitares nous informe toutefois que le groupe sera à retrouver au complet au Gibus le 25 mai prochain !

– Frog Leap –

Alors qu’à peine 15 minutes après le départ du demi-Kadinja, les lumières s’eteignent et on entend à un fort volume Smack My Bitch Up de The Prodigy (petit hommage au passage à Keith, parti trop tôt !), le public commence à se chauffer et cela ne sera pas bien dur car il fait très chaud dans la salle et que nous sommes très serrés. Le Petit Bain n’aura jamais été si complet que ce soir !

C’est alors un lapin costumé qui entre en premier sur scène dont le seul rôle sera de… danser… On le recroisera à maintes reprises dans le public, sur scène… Bref, plus fort encore qu’un chauffeur de salle, un lapin de salle sera là pour nous ambiancer durant toute la soirée ! Pourquoi pas, après tout ?

Arrive enfin le barbu norvégien le plus attendu de la soirée, Léo monte sur scène accompagné de son groupe et prêt à nous faire danser pour l’heure et demie qui arrive.

Les reprises seront le maître mot de la soirée puisque le principe du groupe ne tourne qu’autour de celui-ci. Le show débutera par Party Rock Anthem de LMFAO histoire de s’ambiancer, avant de changer totalement de vibe musical avec un Feel Good Inc des Gorillaz suivi de la célébrissime chanson de Mark Ronson (qu’on attribue souvent à Bruno Mars pour son featuring) : Uptown Funk. 

Hannah, invité récurrente du show viendra chanter sur du Christina Aguilera, oui oui, du Christina Aguilera à un concert de metal, c’est tout à fait possible !

Peu avant d’entamer sur le prochain morceau, un faux monsieur du FBI arrive sur scène pour se plaindre du bruit… Il déclare ne pas en entendre assez, et qu’il faut en faire encore plus ! Chose promise, chose dûe, on monte les enchères et c’est sur Ghostbusters que s’enchainera le prochain titre !

Léo prendra un instant pour féliciter son batteur pour lequel c’est le premier concert puisqu’il a remplacé le batteur habituel du groupe au pied levé suite à un problème familial pour ce dernier. On espère que tout ira mieux pour le batteur de Frog Leap et qu’il sera de retour bientôt ! En attendant, son remplaçant a très bien fait le job et rien n’était à redire concernant le jeu à la batterie !

Alors que des kakémonos à l’effigie du groupe se tenaient fièrement de chaque côté de la scène, c’est au dessus de ceux-ci qu’on a pu apercevoir des petites poupées style muppet headbanger sur Killing In The Name de Rage Against The Machine. D’ailleurs, on avait également vu l’une de ses poupées ainsi qu’une caméra filmer la file d’attente avant l’ouverture du concert ! Ces poupées sont un peu le nouveau symbole du groupe, on les retrouve fréquemment dans leurs clips !

Alors qu’on avait vu dernièrement l’excellent concert de Twenty One Pilots à l’AccorHotels Arena, le groupe ne se refuse rien et fait une reprise du meilleur titre du meilleur film (euh…) de DC : Suicide Squad, en interprétant Heathens.

On finira le concert avec Africa de Toto et Zombie des Cranberries, ou Léo n’hésitera pas à inviter sur scène un enfant pour lui faire un solo dédicacé

Pour le rappel, Frog Leap nous gratifiera de deux titres, le premier de PanterA, en hommage pour le groupe qui a fait sombrer Léo dans l’univers metal dans lequel il est aujourd’hui et enfin un ultime titre qu’on avait déjà pu entendre au répertoire de Maxenss, Hello d’Adèle.

Toutes ces reprises metal, qu’on les connaisse via la chaine Youtube ou bien pas du tout ont donné envie à tout le public de danser, de bouger et de sautiller partout ! Même si le public n’était clairement pas le plus déchaîné que l’on ait pu voir car plus éclectique, la joie des gens présent ce soir là était tout à fait palpable. Rendez-vous bientôt pour un nouveau round, avec de nouvelles reprises, on l’espère !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :