Exploding Kittens

The Oatmeal/Elan Lee. Disponible en version classique et NSFW dès 24.99€

On l’a inauguré en cette fin d’année 2016, on la continue donc ici. On a joué à un jeu particulier qui avait battu des records sur Kickstarter au moment de son annonce. Créé par les blogueurs de The Oatmeal, un blog humoristique américain, ce jeu de roulette russe vous fera gentiment exploser des chatons ! Test 4O4 d’Exploding KittensQuatre points positifs, et trois points négatifs sur le jeu ! 

Plus + tableau

  • Jolis graphismes – Les cartes sont créées par Matthew Inman, à l’origine des dessins humoristiques du blog The Oatmeal. C’est un peu grâce à lui que le jeu a été une si grosse réussite sur Kickstarter : Presque 9 millions de dollars et 200.000+ participants. La plus grosse réussite de l’histoire de Kickstarter !
  • Roulette russe – Pas plus compliqué qu’un Uno, le jeu s’avère pourtant bien plus fun. A chaque tour vous piochez un carte avec le risque de vous retrouver sur le chaton explosif qui vous fait perdre immédiatement… à moins d’avoir la carte « Defuse » dans la main. Si vous l’avez, vous pouvez alors la défausser et replacer le chaton où vous le souhaitez dans le paquet… De quoi faire exploser votre meilleur (enne)ami à votre place ! 
  • NOPPPPPPPEEE ! – Il y a fort à parier que vous voudrez exploser de nouveaux les chatons après les avoir déjà explosés. Ce jeu est très addictif et vous serez vite frustrés si vous perdez. Vous voudrez donc sans aucun doute remettre le titre du gagnant en jeu et tenter de le faire exploser à votre tour ! En plus, une extension ajoutant des features au jeu vient de sortir aux USA. Vivement son arrivée par chez nous ! D’ailleurs pour varier les plaisirs il existe la version classique, mais aussi sa version NSFW avec des chatons aux pratiques… douteuses !Exploding Kittens: NSFW Edition (Jeu de cartes - Edition Contenu Explicite) - Version anglaise
  • Exploser des chatons – Bah quoi ?

Moins -

  • Seulement disponible en anglais – Non, franchement, c’est très simple à comprendre. Peut être que cela a pu en rebuter certains, mais c’est vraiment dommage de s’arrêter à la barrière de la langue alors qu’ici le jeu n’est pas plus compliqué qu’un Uno… En plus les règles sont disponibles en français ICI

    Bon, les chatons, c’est mignon, alors on pardonne tout !

  • Part de hasard importante – Evidemment, on pioche aléatoirement les cartes. On peut donc piocher dès le début une carte de l’exploding Kittens directement #pasdechance… Mais le Defuse permet de l’éliminer et le remettre plus tard, voir carrément en fin de jeu si on est vraiment joueur… A la fin il arrive assez souvent qu’il ne reste que des chatons explosifs (ex : 2 cartes et encore 3 joueurs en jeu, les 2 dernières sont donc forcément des chatons pour éliminer 2 des 3 joueurs et faire ressortir le gagnant). Ici, cela se joue seulement à celui qui a le plus de cartes pour passer son tour ou de defuse encore en stock sans vraiment pouvoir changer la donne… Dommage !
  • Le prix – Moins de cartes qu’un deck de JCC et pourtant plus cher, le jeu Exploding Kittens n’est finalement pas si donné pour un simple jeu de 50 cartes… Presque 50 centimes la carte (+ la boîte)… Pire pour l’extension à 14€ pour 20 cartes… Quand on voit qu’un Munchkin a beaucoup plus de contenu (en terme de matériel) et pour deux fois moins cher la plupart du temps…

    Wesh, qu’est ce que tu vas faire ?

 

Exploding Kittens fait parti de ses classiques de soirées de jeux de société que l’on a plaisir à sortir entre deux gros jeux. Une partie se fait très rapidement et le jeu est addictif. On enchaînerait très rapidement sur une seconde partie sans même se rendre compte que la première était terminée ! L’extension a l’air d’ajouter un gameplay intéressant qu’on essaiera de tester prochainement ! En attendant, on ne peut que vous conseillez Exploding Kittens !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :