Aventurier solitaire sur cette soirée, l’ami Romain a tout de même souhaité vous parler de son concert d’Eluveitie ! Retrouvez donc ci-dessous une galerie photo et un mini live-report de notre photographe fou !

– Infected Rain –

Infected Rain a l'Elysée Montmartre - Romain Keller Pour Error4

J’arrive légèrement en retard ce soir là, courant rapidement pour avoir le précieux droit de prendre quelques photos du groupe. Ce qui me frappa en premier? C’est de voir Tahiti Bob sur scène. En effet la chanteuse Elena Cataraga a de longues dreads oranges, me rappelant ce personnage des Simpsons. Bon trève de comparaison, le groupe est très expressif sur scène, Elena venant jouer devant mon objectif.

Malgré cela je ne suis pas un grand fan de la voix. Je trouve le scream peu audible. La faute au son de la salle ou au groupe? Je vous laisse vous faire votre avis là dessus.

Malheureusement, le set-up des artistes suivants étant déjà en place, le groupe n’a que deux mètres de scène en profondeur pour évoluer. Ce qui donne des scènes où, quand un membre veut bouger, il doit quasiment enjamber son voisin… Dommage !

– Lacuna Coil –

Lacuna Coil a l'Elysée Montmartre - Romain Keller Pour Error404

Le public est plus réceptif que pour le premier groupe, mais reste quand même timide. Tout le monde est là pour Eluveitie et ça se ressent !
En revanche le groupe a la bougeotte ! La chanteuse, Cristina Scabbia, se plait à se mouvoir dans la pénombre et arbore une allure mystérieuse avec de grands gestes. Quant à Andrea Ferro, il s’éclipse souvent pour revenir en sautant partout. Ai-je mentionné que c’est le batteur, Cristiano Mozzati, qui commença le show du groupe en chauffant la salle? Non ? Bon, et bien voilà qui est fait !

Le show ne s’arrête pas là car les maquillages sont de sortie pour tous les membres !

Musicalement, la voix de Cristina est bien plus agréable que celle de sa prédecessrice (prédecesseure? le dictionnaire semble accepter les deux…) et l’instru se mélange bien mieux. On notera quand même des basses très mauvaises qui ne sont pas forcément accueillantes …. À tel point que je me suis dis durant la prestation « Où sont les basses ????? Il faut sauver les basses !  »
#SauvonsLesBasses #JeSuisLesBasses

– Eluveitie –

Eluveitie a l'Elysée Montmartre - Romain Keller Pour Error404

Commencer par Ategnatos ? Je suis aux anges dans le pit photo, un régal.
Call of the Mountain m’a fait redescendre sur Terre par contre juste après cela. En effet, la chanson sera interprétée en français ! L’initiative est louable mais la voix de Fabienne (chant) (en français, le reste du show était très bien vocalement pour elle) ne ressortait pas du lot et était à peine audible.  Il me semble d’ailleurs qu’elle avait rencontré moins de difficultés à la chanter il y a deux ans que ce soir.
La voix se retrouve assez facilement effacée par les instruments et les basses sont dignes d’un mp3 piraté (Halestorm, si c’est toi le fautif, montre toi !)… Allez ami ingé son, réveille toi tu peux le faire ! Je dois encore tendre l’oreille pour espérer entendre la vielle à roue de Michalina #sauvonsLesBasses #sauvonsLaVielleARoue

Sinon le groupe est religieusement placé sur scène. Il faut dire qu’il y a du monde quand même !
Attendez, je commence à entendre une voix… Est-ce que l’ingé son serait revenu de sa pause bière? OUIIII ! Victoire ! Le son a été enfin amélioré avec Quoth The Raven qui marquera presque un nouveau départ du set, où l’on découvre avec émerveillement qu’il y avait des sons qui sortaient de cette bouche ! On est encore loin d’un équilibre sonore idéal, mais ça fera l’affaire pour la soirée.

Les moments de chant de Fabienne laissent la foule captive, que ce soit par la beauté de son chant ou sa beauté sur scène. Chrigel fidèle à son couvre chef, était assez classique, mais précis dans sa prestation !

Malgré ces problèmes de son, le show fut très agréable. C’est toujours un plaisir de retrouver ce groupe, que j’avais déjà shooté en novembre 2017 au Cabaret Sauvage. Une belle montée en salle, même si la scène reste trop petite pour eux compte tenu des nombreux instruments massifs et du nombre de personnes au sein du groupe. Eluveitie voit grand, alors il faut leur donner une chance dans des lieux qui seraient adéquats pour laisser s’exprimer toutes les possibilités musicales du groupe ! Allez, je retourne à mes photos…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :