Dicycle Race est un jeu de dés tendu mais très simple, où l’objectif est de remporter la course en validant des combinaisons sur un parcours différent à chaque partie. Un jeu d’une vingtaine de minutes, à partir de 7 ans, pour 2 à 6 cyclistes.

Le matériel

Une illustration en perspective mais très carré qui fait un peu année 80, on aurait pu faire plus attrayant. Cependant on note une vraie cohérence entre la boîte et les cartes.

Des pions cyclistes très sympathiques, ça change des meeples (pion en forme de bonhomme).

1,2,3, partez …

Vous créez un parcours de 12 cartes se terminant par la carte podium, votre but est d’arriver le premier sur cette dernière. Chacun votre tour, vous devez choisir 6 dés parmi les 18 proposés en fonction des combinaisons demandées sur les cartes. Ensuite, vous tentez de réaliser une ou plusieurs combinaisons en 3 lancers maximums, sachant que vous pouvez relancer un ou plusieurs de vos dés. Dès lors qu’un dé est posé au-dessus d’une carte, celui-ci est bloqué et ne peut pas être déplacé jusqu’au tour du joueur suivant.

Si le joueur remplit une combinaison, la carte est validée et il peut donc avancer. Attention si une carte est validée mais que la précédente ne l’est pas alors le joueur ne peut pas avancer jusqu’à celle-ci.

Petit cadeau pour les joueurs suivants : si à la fin des 3 lancers votre tour est perdu, c’est-à-dire que vous n’avancez pas du tout, alors le joueur suivant peut prendre 1 dé et le poser directement sur une de ses combinaisons visées, par contre il ne prendra que 5 dés en main. S’il se sert alors le joueur encore après peut également se servir et ainsi de suite jusqu’à ce que le tour revienne au joueur ayant perdu.

jeu

Variantes

Vous avez 4 modes de jeu et 5 variantes.

Les différents modes de jeu vous permettent de jouer seul sur un parcours en ligne droite ou en disposition vélodrome, en équipe ou à deux.

Les variantes complexifient le jeu : vous pouvez faire l’aller-retour pour allonger la durée de jeu ; être un nombre de joueurs limité sur une même carte de sorte que vous créez un bouchon ; annoncer les combinaisons que vous tentez et n’avancez pas du tout si elles ne sont pas TOUTES réalisées ; jouer non pas dans le sens des aiguilles d’une montre mais à chaque fin de tour déterminer l’ordre de jeu de sorte que le dernier soit le premier à jouer ; ou encore créer plusieurs routes qui se rejoignent sur la carte podium, les joueurs peuvent ainsi prendre des chemins différents.

Avis

Les différents modes et variantes augmentent la rejouabilité. Mes préférés étant la variante multi-routes et le mode jeu en équipe. Le jeu duo ou vélodrome est un peu longuet à mon goût.

Les illustrations ne me déplaisent pas mais je dois avouer qu’elles n’attirent pas nos pré-ados/ados pour jouer à ce jeu.

Quant au jeu en lui-même, comme tout jeu de dés il y a une grande part de hasard. La seule petite stratégie est dans le choix des dés au départ qui est bien pensé. De même, on apprécie le bonus d’un dé lorsqu’un joueur perd son tour. Certaines combinaisons sont simples à réaliser (un dé inférieur à 3) et d’autres où vous mettrez plusieurs tours à les réaliser voir beaucoup trop quand vous n’avez pas de chance comme moi (réaliser une suite de 4 chiffres), ce qui peut être lassant et très énervant.

Cela en reste pas moins un jeu accessible en famille que vous pouvez emmener partout. Si vous aimez les jeux de dés tel que le yam’s par exemple, ce jeu est fait pour vous.

  • L’illustration trop vieillotte, c’est un parti pris qui ne plait pas forcément aux jeunes alors que c’est le public visé.
  • Des combinaisons parfois trop compliquées à obtenir.
  • Pas assez de combinaisons différentes.
  • Manque de l’interaction entre joueurs. On aurait aimé le fait d’obliger un joueur à passer son tour ou à reculer.

  • Les pions cyclistes.
  • La multitude de variantes et de modes de jeu, de sorte que chaque partie peut être complètement différente.
  • Des scénarios de course sont proposés afin de vous challenger même en mode solo.
  • On apprécie que les 12 cartes constituant le chemin ne soit pas en ligne droite et soit un peu décalé, cela rend la piste moins monotone.

En résumé

Un jeu de dés simple avec des choix dans la constitution de sa main et dans le placement de ses dés. Attention de ne pas être trop gourmand au risque de rester sur place. Il va falloir trouver le bon dosage entre sécurité et prise de risque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :