La web-série sanglante à infuser sans modération

Salut à tous, et bienvenue dans cette toute nouvelle édition du Marathon du Mouton ! On a eu l’occasion de parler de jeu-vidéo,  de chronique cinéma, de bar ou encore d’agent spéciaux, alors quoi de mieux qu’un petit thé pour conclure ? On est parti pour Tea Time !

Il s’agit d’une web-série thriller et huis clos, sortie pendant le premier trimestre 2016. L’équipe semble quelque peu sortie de nulle part : aucun visage connu à l’horizon, la chaine a été créée pour l’occasion, pourtant après quelques tt-generiquesecondes, on note qu’il ne s’agit pas d’un travail d’amateur. En effet, le générique est très travaillé et la musique est inédite. Un joli cadre, un réal au nom imprononçable, alors, qu’attendons nous ?

L’action se déroule au début du 20ème siècle. Cinq bourgeoises se réunissent une fois par semaine depuis, à priori, très longtemps pour boire le thé pendant que leurs maris parlent affaires (entre autre).  Thé noir, magnifique robes et bonnes manières, tout semble respecter les bonnes mœurs de l’époque. Mais le sujet de leurs conversations est des plus inattendu : chaque semaine, elles cherchent un fait divers morbide et débattent autour pendant l’heure qui les réunies. Et comme si cela ne suffisait pas, l’une d’elle décide un jour de commettre elle-même un meurtre. Suite à quoi un concours de meurtres se lance entre nos bourgeoises.

tt-2

La construction des épisodes est assez classique pour un huis clos, bien qu’il soit parfois perturbé par des changements de rythme ou des ruptures de règles. Par exemple, alors que la série commence à devenir redondante (chaque épisode donne la parole à la meurtrière du jour qui explique comment elle a procédé), un tt-1épisode nous présente les maris qui discuteront dans le salon de thé –pourquoi, vous le saurez en regardant la série ;)-. C’est très bien amené, et surtout, la cassure de rythme que ça produit relance vraiment la série quand on pourrait commencer à s’ennuyer.

Le jeu d’acteur est un peu poussif, mais ça n’est pas vraiment dérangeant car ça accentue la dimension année 1900. Les personnages sont très intéressants car extrêmement différents. De plus, même si la série est très courte (8 épisodes de 10-15 minutes chacun), elle sait nous présenter tous les caractères, les histoires et les convictions de ceux-ci.

Bref, Tea Time, c’est une excellente série à regarder au calme, sous la couette, un thé bien chaud au creux de la main. C’est sur ces belles paroles, que le marathon du Mouton se termine. J’espère que mes articles vous auront plu et que vous avez aimez ces web-série ! On se retrouve bientôt dans les Découvertes du Mouton pour de nouveaux projets 😉

PS : On me chuchote à l’oreille que, Wenceslas Lifschutz, le réalisateur de Tea Time, sort actuellement un nouveau projet très intéressant : Les Plaidoiries de l’Absurde.

 

Site de la web-série

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :