– A Drug That Makes You Dream –

Dans le visual novel d’aujourd’hui, on aborde des sujets un peu plus sérieux que d’habitude : alcool, violence, drogue, persécutions, suicide… avec Yume Miru Kusuri : A Drug That Makes You Dream.

Aeka (3)

Scénario

Kagami Kouhei est un étudiant moyen, vivant une vie tout à fait normale, pas très palpitante : il va en cours et travaille à mi-temps dans un supermarché. L’adolescent typique, ne désirant pas se différencier de la masse.

Mais un jour, son petit quotidien est mis en danger. Il va faire la rencontre de trois filles qui, elles, semblent peu affectées par la société qui les entoure. Et avant qu’il ne s’en rende compte, il va se retrouver attiré vers ces jeunes demoiselles :

– Mizuki : elle est l’idole des étudiants ; belle, gentille, intelligente. Mais en vérité, elle cache sa vraie personnalité derrière une façade. Elle est en fait feignante, a peur de l’avenir, et est attirée par le danger : alcool, drogue, jeux d’argents.

Mizuki (3)

– Aeka : nouvelle élève dans la classe de notre héros, elle est d’un naturel timide et généreux. Mais suite à un incident elle est isolée du reste de la classe et victime de persécutions de la part de ses camarades.

Aeka (2)

– Nekoko : la plus étrange des trois, elle parcourt la ville la nuit dans des habits étranges. Énergique, elle se présente comme la ‘’fée de la nuit’’ et demande au héros de l’aider à retourner dans le royaume des fées.

Nekoko (6)

Interaction

Tout au long de l’histoire on est confronté à environ quinze-vingt choix entre deux propositions, qui nous mèneront sur l’une des routes d’une héroïne, sachant qu’il y a en plus une Bad End et une Good End pour chaque héroïne.

Comme d’habitude, le jeu est en anglais et 18+.

Amusment Park

+

  • Série émotionnellement très belle

  • Bonnes musiques

  • Personnages qui sortent un peu de l’ordinaire

  • Des sujets sérieux sont abordés

  • Traduit en chinois, en anglais, en espagnol, en russe… mais pas en français

Nekoko (2)

Conclusion

Je suis assez attaché à cet eroge, qui est l’un des premiers que j’ai terminés. Il est très intéressant car il arrive à parler de sujets très sérieux tout en restant joyeux, attirant et innovant. Yume Miru Kusuri est donc un eroge qui sort du lot et que je conseille à tous ceux qui seraient intéressés.

Aeka (5)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :