Spirou

 

Bonjour/Bonsoir ! En ce vendredi, je ne vous parlerai pas d’une BD, ni d’un auteur, ce n’est pas vraiment une selec’ non plus, je vous parle d’un journal qui me suit depuis presque 10 ans.

 

Spirou 2$

 

Le journal hebdomadaire franco-belge de Spirou n’est pas vraiment de toute fraîcheur comme on dit ! Il existe depuis 1938 et a à son actif 4028 numéros. Il a été fondé par Jean Dupuis.
Un premier quatuor de maîtres illustre le journal :
André Franquin (Spirou et Gaston), Morris (Lucky Luke), Will (Tif et Tondu) et Eddy Paape (Marc Dacier), avant de s’ouvrir à de jeunes auteurs et aux histoires purement humoristiques avec, entre autres, l’arrivée de Raoul Cauvin, scénariste de 34 bandes-dessinées actuellement.

 

Je me souviens du premier Spirou que mon père nous a acheté… Oui, jusqu’à très récemment je partageais l’abonnement avec mon frère et autant vous dire que c’était la guerre pour savoir qui le lirait le premier ! Bon, je ne saurais pas vous dire la date exacte, mais ça devait être en 2004, un vendredi soir. Sur la couverture, une illustration d’Arthur de Pins, que j’adore (Péchés mignons, Zombilénium). Et à l’intérieur : de la magie. Des extraits de BD, des connues, des moins connues, des inconnues, des drôles, des tristes, que j’aime ou pas. Mais quel délice !

 

Spirou 1

Spirou 3

 

Et depuis ce temps, j’attends avec une grande impatience mon magazine chaque mercredi ! Car oui, en tant qu’abonné, vous avez un petit bonus : BD, autocollants, cartes à collectionner…

 

Et pour vous donner envie je vais vous citer quelques BD que j’ai découvertes grâce à ce journal et qui font partie de mes chouchous : Les démons d’Alexia, Zombilénium, Dad, les nombrils, Tamara, Le chômeur et sa belle, Atelier Mastodonte, Le royaume, Game Over, Adeline, Nelson, Seuls…

 
Spirou 4

 

 <3

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :