Sup’ guys !

Les vacances de noël approchent à grand pas ! Et bien sûr malgré tous les examens et partiels qui me tombent dessus, je continue à écrire, histoire que vous puissiez avoir de quoi lire bien au chaud calé devant votre ordi, à la veille de noël. Donc aujourd’hui, c’est Death March kara Hajimaru Isekai Kyousoukyoku (rien à voir avec noël donc).

 

DM01M

 

Présentation

 

Death March est un web novel, adapté en light novel. L’œuvre est actuellement traduite en français par Soreyawari, et en anglais par Sousetsuka, et disponible ici.

Death March a aussi été adapté en manga, traduit en anglais, 4 chapitres seulement sont traduits pour l’instant.

(Les images de l’article proviennent du light novel).

 

eyecatch

 

Scénario

 

Suzuki Ichirou travaille en tant que programmeur de jeux vidéo. Un soir après avoir travaillé plusieurs jour sans dormir sur la finalisation d’un jeu, il décide de se reposer un peu sous son bureau.

Mais à son réveil, la pièce dans laquelle il se trouvait, ses collègues, son bureau, avaient disparu. Il se trouve rajeuni, dans une vallée déserte, et devant lui s’affiche une fenêtre avec un radar, une fiche de statistiques et un menu, comme dans un jeu vidéo.

Alors qu’il examine ces fenêtres, il remarque qu’il possède diverses compétences, dont ‘’Explore Map’’ et ‘’Meteor Shower’’, des compétences disponibles dans le jeu qu’il était auparavant en train de programmer.

En utilisant sa compétence ‘’Explore Map’’, de nombreux signaux apparaissent sur son radar : une armée de draconien, des soldats, des wyverns, et même un dieu ! Il essaye alors sa compétence ‘’Meteor Shower’’ et … décime toute l’armée…

Suite à ce massacre, le niveau d’Ichirou passe de 1 à 310, il acquiert de nombreuses nouvelles compétences, et ses stats connaissent un boost énorme suite à l’augmentation de son niveau.

Il acquerra plus tard par un total hasard des esclaves, rencontrera une autre personne venant du même monde que lui, devra se faire passer pour un héros…

C’est l’histoire de Suzuki Ichirou, un programmeur transporté dans un autre monde et qui, avec un pouvoir OP, décide de faire du tourisme dans ce nouveau monde.

 

eyecatch2

Plus +

  • Très bon rythme de sortie de la traduction du web novel en anglais : environ un chapitre  par jour. Mais aussi bon rythme du côté français.
  • Bonne qualité de traduction.
  • Très belles illustrations pour le light novel.
  • J’espère que vous aimez les lolis, parce que vous en verrez plein (au grand dam de notre protagoniste).
  • Mon type préféré de héros : un héros surpuissant. Sauf qu’ici, celui-ci cache ses pouvoirs, ne les laissant ressortir que quand il enfile son costume de héros.
  • Des personnages, principaux ou secondaires, très sympathiques et chaleureux.
  • Une œuvre qui prend la forme d’un ‘’guide touristique d’un monde parallèle’’, puisque notre héros est en constant déplacement, cherchant sans cesse divers ingrédients afin de recréer les plats de son monde d’origine, cherchant sans cesse de nouvelles formes de magie, ou de nouvelles inventions toutes plus loufoques les unes que les autres (un navire volant, une épée-fouet…)

Moins -

  • Certain critiqueront le coté ‘’harem classique’’ de l’œuvre, qui fait perdre du sérieux à l’histoire, même si cela ne m’a absolument pas dérangé, au contraire.

  • Un manga, qui après seulement 4 chapitres prend déjà des libertés par rapport au LN/WN. En plus d’illustrations pas au niveau par rapport à celles du light novel.

 

 

IMG0170

 

Conclusion

 

Death March kara Hajimaru Isekai Kyousoukyoku, c’est un web novel que je suis déjà depuis un bon moment, et qui ne m’a jamais déçu. L’histoire est en soi assez commune mais parvient bien à se démarquer des autres, les héros sont tous aussi sympa les uns que les autres, l’univers et bien construit.

 Je vous le conseille donc fortement, même si le manga n’apparaît pour moi qu’optionnel.

 

IMG_0300

3 pensées sur “[DECOUVERTE] Death March kara Hajimaru Isekai Kyousoukyoku

  • 4 janvier 2016 à 0 h 19 min
    Permalink

    Salut!
    Juste pour préciser que j’ai commencer le projet Death March il y a quelques mois, donc le light novel peut être lu en français ici: https://soreyawari.wordpress.com !!!!
    Un deuxième traducteur m’a rejoins il y a peu, donc bien que l’on ne soit pas aussi rapides que sousetsuka, on commence à avoir un bon rythme ^^
    Soreyawari

    Répondre
    • 4 janvier 2016 à 10 h 18 min
      Permalink

      Waah ça fait super plaisir que quelqu’un décide de le traduire 🙂
      Death March est vraiment super, et je dois avouer qu’il n’attendait que d’être traduit ^^ Je ne peux qu’approuver ta démarche !
      Sinon, petite question, sais-tu s’il existe un site qui répertorie les traductions de web/light novels en français ? (Parce que comme tu as pu le voir si tu as lis mon article, je n’étais même pas au courant qu’il y avait quelqu’un qui traduisait Death March). Sinon ça me tenterait bien d’en créer un 🙂
      Sinon si tu n’y as pas jeté un coup d’oeil, je t’invite dans mon Coin Traduction.

      Répondre
      • 4 janvier 2016 à 18 h 27 min
        Permalink

        Pas à ma connaissance non, peut-être à part peut-être un peu sur Baka-Tsuki, https://www.baka-tsuki.org/project/index.php?title=Category:French
        Mais bon il n’y sont pas tous, pas du tout même^^
        Par contre c’est une idée extrêmement intéressante!!
        Si tu t’en fait un, je ferai passer le mot avec plaisir!!
        Voire même t’aider par moment si besoin, mais ça dépendra de la période ^^’

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :