[DECOUVERTE] Akumetsu

 

Sup’ guys !

Vous devez surement connaitre comme ‘justicier’ qui éradique le mal, Light, de Death Note (oui, bien sûr, tout le monde connait Death Note maintenant de toute façon !), mais connaissez-vous Akumetsu ?

 

Akumetsu (7)

Présentation

 

Akumetsu est un manga écrit par Yoshiaki Tabata, l’auteur de Young Black Jack (sortant d’ailleurs en anime en ce moment), et dessiné par Yuuki Yugo (qui a aussi dessiné Wolf Guy, avec a nouveau Tabata au scénario, manga que je conseille à moitié).

Le manga est terminé et paru en 18 tomes, licencié en France par Taifu Comics (c’est d’ailleurs pour ça que les images sont en anglais, les images françaises étant introuvables).

Attention le manga contient des scènes assez gores, il n’est donc pas destiné à un public trop jeune.

 

Akumetsu (6)

 

Scénario

 

Nagasawa Shiina est une jeune fille qui, à cause de problèmes d’argent dans sa famille, décide de se prostituer pour aider ses parents. Elle embrasse Shou, la personne qu’elle aime, pour la première fois, avant de partir vendre son corps lors d’une ‘réunion’ organisée par des hauts dignitaires du gouvernement japonais.

Lors de cette ‘réunion’, elle est humiliée, rabaissée, et lorsqu’elle croit que tout est perdu et demande désespérément de l’aide, un homme apparait.

Cet homme, habillé d’un costar/cravate et d’un masque, approche et déclare s’appeler ‘Akumetsu’ (celui qui éradique le mal). Il cause tout à coup la panique, armé d’une arme à feu et d’une hache, et après avoir posé des questions sur l’économie du Japon en déclin, exécute l’un des hommes politiques. Shiina est effrayée, mais se rend compte tout à coup, cet homme masqué, c’est …. Shou ?

Après avoir tué sa cible, ‘Akumetsu’/Shou sort du bâtiment par la porte d’entrée en trainant le cadavre de sa victime, avant de se faire tirer dessus par les forces de police. Après s’être fait tirer dessus, sa tête … explose ?

Shiina, le lendemain de cet événement, retourne en cours, désorientée et déprimée des événements de la veille, se rappelant que son ami, la personne qu’elle aimait, était mort juste sous ses yeux.

Mais soudain, une fois en classe, Shou réapparait, tout à fait en bonne santé et avec son énergie habituelle, comme si les événements de la veille n’avaient été qu’un mauvais rêve.

C’était le début d’une série d’événement qui allait bouleverser les plus hautes sphères du gouvernement Japonais, ‘Akumetsu’, le héros qui détruit le mal dont souffre le Japon.

 

Akumetsu (4)

Akumetsu (5)

 

 

Plus +

  • Un manga qui pour moi, a beaucoup de ressemblances avec Death Note, l’une des différences principales étant pour moi le fait qu’Akumetsu soit conscient que ce qu’il fait est mal, mais qu’il faut bien que quelqu’un le fasse, ainsi que le fait qu’Akumetsu ne s’attaque qu’à des personnages importants du gouvernement.
  • Certains trouveront le dessin assez répétitif mais moi j’ai beaucoup aimé.
  • Une œuvre n’hésitant  pas à critiquer certains aspects de son propre pays (même si bien sûr exagérés à souhait).
  • Beaucoup de discours économiques et politiques, mais qui en soit, n’ont pas vraiment d’impact sur l’histoire, donc pas besoin d’être un génie dans le domaine pour lire Akumetsu.
  • Autre différence avec Death Note, le fait que Death Note ait une dimension plus fantastique (le cahier qui tue des gens), tandis qu’Akumetsu va petit à petit se tourner vers une œuvre plus de science fiction.

Moins -

  • J’ai trouvé que l’histoire se centrait trop sur Akumetsu, et qu’une intervention plus poussée des autres personnages n’aurait pas été de refus.

  • Une fin, qui comme Death Note, est plutôt prévisible, mais qui en laissera certains amers.
  • Un manga que je n’ai personnellement jamais vu en librairie, il faut donc le commander sur internet, ce qui est très dommage puisque cela lui empêche d’être connu du grand public.
  • Un anime ne serait pas de refus.

 

Conclusion

 

Akumetsu est pour moi est très bon manga que, vous vous en êtes rendu compte, je n’hésite pas à mettre au même niveau que Death Note (bien qu’il ait une notoriété moindre). Je le conseille donc bien sûr à tous ceux qui aiment ce genre de héros/criminel, ayant pour but de changer la société par la force d’un seul homme ainsi que de l’opinion public.

Une œuvre qui fait donc réfléchir en critiquant les systèmes politiques, ou plutôt l’attitude des hommes qui le composent, celui du Japon, mais bien sûr qu’on peut généraliser à la plupart des autres systèmes.

 

Akumetsu (8)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :