DEATH NOTE : Vous ne devriez VRAIMENT pas manger cette pomme.

deathnote

Histoire :


L’histoire se passe dans un monde contemporain. (Au moment où le manga est sorti il était dans un futur proche, les années 2010-2020) Light Yagami, un étudiant particulièrement brillant, trouve un cahier un petit peu spécial devant sa faculté. Ce cahier est en réalité un « Death Note », le carnet de la mort. Il va peu après faire la rencontre de Ryûk, son propriétaire, un Dieu de la Mort. Ce dernier va vite lui expliquer tous les dangers et le potentiel de son cahier. Chaque nom écrit dedans se verra mourir d’une crise cardiaque dans la minute qui suit, si l’on s’en tient à la règle de base (qui est loin d’être la seule). À partir de là, la vie du jeune étudiant va prendre un tournant décisif.

Le Death Note :

Lisez, si vous l'osez !
Lisez, si vous l’osez !

La règle de base ? Comment ça la règle de base ? En effet, il y a de très nombreuses règles dans ce livre, et en voici les principales :

  • 1)Si l’on ne précise pas les circonstances de la mort, la cause par défaut est un arrêt cardiaque au bout de 40 secondes. Si l’on commence à décrire la cause de la mort avant l’expiration de ce délai, on obtient un délai supplémentaire de 6 minutes 40 secondes du monde des humains pour en rédiger précisément les circonstances. À noter que l’utilisateur ne peut déterminer que le comportement de chaque cible, et non des phénomènes exogènes comme une catastrophe naturelle.
  • 2) Dès lors que le Death Note tombe dans le monde des humains, il appartient à celui qui le trouve.
  • 3) Celui qui fait usage de ce cahier, au moment de sa mort, ne va ni en enfer ni au paradis. On apprend les règles du fonctionnement du cahier de la mort au fur et à mesure des chapitres. Ceux-ci servent d’intermédiaire entre chaque chapitre dans tous les mangas. (cependant, elles sont en anglais et japonais)

Ses Auteurs :

Tsugimi Oba – Scénariste (Un génie !) – Tsugimi laisse planer le mystère quant à sa véritable identité. Beaucoup pensent qu’il s’agit en réalité d’un scénariste très connu dans le milieu, mais lui se décrit plus comme un personnage de la série, Near, plutôt casanier.

Takeshi Obata – Dessinateur – Takeshi a participé à de nombreuses productions, mais ses plus connues restent de loin les deux réalisées avec l’aide de son ami Oba, c’est à dire Death Note, et plus récemment Bakuman.

Plus + tableau

Moins -

  • Les personnages, très charismatiques
  • Une pointe d’humour, qui fait la différence dans un thriller aussi prenant et embarquant
  • Un scénario tout simplement HORS-DU-COMMUN
  • Tout se passe dans un avenir proche qui est désormais notre réalité, et qui est proche de notre monde actuel.
  • Mais pourquoi seulement 12 tomes (13 en comptant le dernier qui est une sorte de Bible à informations sur la série) ???

Conclusion

Death Note est vraiment LE manga à recommander s’il ne fallait en choisir qu’un ! Toute la mise en scène et le scénario tenus par Oba sont époustouflants. Les rebondissements sont imprévisibles, les actions de Light parfois improbables (vous avez déjà pensé à mettre une tv dans un paquet de chips ou bien une mine de crayon dans votre porte pour voir si quelqu’un est entré dans une pièce ?), les personnalités des personnages attachantes, et surtout le mystère de la mort est plus que prenant. On ne sait jamais qui va mourir et quand, et c’est ça qui rend le récit si addictif. Médaille de diamant pour Death Note, remportée haut la main.Médaille - Diamant

PS : Cet article est paru dans le TD’Actu Octobre/Decembre 2014, sur le thème du festival culturel du Japon qui a lieu en octobre à la faculté. Le TD’Actu est un magasine culturel de l’Université de Versailles Saint-Quentin, tiré à 3.000 exemplaires.

3 pensées sur “[CRITIQUE] Death Note : Vous ne devriez pas croquer cette pomme.

  • 18 octobre 2014 à 19 h 02 min
    Permalink

    Je dirais plutôt : Mais pourquoi plus de 7 livres ??? Il faut savoir s’arrêter aux meilleurs moments dans la vie !!!

    Répondre
  • 5 mars 2016 à 22 h 05 min
    Permalink

    Je viens tout juste de le finir et je dois dire que tu as tout à fait raison même si la fin est un peu tirée par les cheveux !

    Répondre
    • 6 mars 2016 à 10 h 39 min
      Permalink

      Mais il est génial ce manga :D. C’est tiré par les cheveux et c’est ça qui le rend aussi cool 8|

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :