Nous sommes maintenant à l’avant-dernier épisode de 2014 de la série phare de la chaîne AMC : The Walking (fuc***g) Dead.

– L’action est de retour… –

On pourrait y croire : après des fins à suspens et des cliffhangers sur lesquels nous nous serons arraché bon nombre de cheveux, le dénouement arrive enfin ! Deux de nos trois groupes (on voit Daryl revenir à la fin de l’épisode 3) vont se réunir dans un seul but :[spoiler mode= »inline »]Récupérer Carol et Beth à l’hôpital ou Beth a été enfermée durant l’épisode 4[/spoiler]. Vont s’en suivre des scènes coupées entre le groupe réunifié (Daryl, Rick, Carl…) et le groupe GREATM (Glenn, Rosita, Eugene, Abraham, Tara, Maggie, nom choisi par Tara pour les définir). D’un côté, on aura très peu d’action et on en apprendra plus sur les rencontres et les vies de chacun, et de l’autre l’action prendra place avec[spoiler mode= »inline »]une prise d’otages qui ne se passera pas tout à fait comme prévu[/spoiler]

Et merde...
Et merde…

– Des scènes un peu surjouées –

Cet épisode suit le cours de l’histoire certes, mais il faut avouer que chacune des actions est très prévisible… Aussi bien [spoiler mode= »inline »] Daryl qui est proche de la mort mais qui évidemment s’en sort indemne[/spoiler] que [spoiler mode= »inline »]la fin avec Sacha qui va se faire trahir par l’otage en qui elle avait confiance qui va s’enfuir[/spoiler]. De ce côté-là, il faut avouer que The Walking Dead sait de moins en moins étonner et nous habitue de plus en plus à la monotonie : les « gentils » gagnent, tout le monde est gentil, tout le monde est beau dans le meilleur des mondes. Il faudrait que les scénaristes prennent exemple sur Game Of Thrones à ce niveau-là, et qu’ils aient l’audace de faire changer le scénario du tout au tout, de façon imprévisible. On peut presque dire durant tout l’épisode « bon après, il va se passer ça, et ça et ça » sans franchement vraiment se tromper. Il ne nous reste qu’à être spectateur de notre devinette, voir la façon dont cela aura été mis en scène.

– Un peu d’action tout de même ! –

Depuis le début de la saison, hormis l’affrontement contre Gareth, il n’y avait pas trop d’action, ni même trop de zombies à massacrer. C’est désormais chose révolue avec le gunfight [spoiler mode= »inline »]de la prise d’otages du groupe de Rick. Ces derniers pensaient choper deux policiers en embuscade et se retrouvent eux même en embuscade de 4/5 policiers de chez Dawn. [/spoiler] Des dizaines de coups de feux sont tirés, un zombie va presque tuer notre Daryl international mais celui-ci s’en sort (évidemment) de la façon la plus « gore » qu’il était possible d’imaginer… Je ne vous en dis pas plus.

D’un autre côté, on retrouve Sir Gabriel, avec Michonne et Carl à l’église. On assiste au cours de cet épisode au début [spoiler mode= »inline »]de la folie de Sir Gabriel. Le bon prêtre ne comprenant pas ce qui lui arrive et la violence sanguinaire de ses nouveaux compagnons, il va se mettre à agir bizarrement et tout bonnement fuir la troupe, abandonnant ainsi son église, mais on n’en saura pas plus par la suite.[/spoiler]

Parle à ma main !
Parle à ma main !

Enfin, Beth, toujours coincée dans l’hôpital, va avoir une mission secrète.[spoiler mode= »inline »]Bien que l’ordre de tuer de Carol ait été donné par Dawn, cette dernière va discrètement autoriser Beth à tenter de la sauver, ce qu’elle fera sans hésitation. On voit alors la jeune blonde, bien plus mature que jamais, se transformer en vraie sauveuse. [/spoiler] Cela nous change des saisons précédentes où elle incarnait plutôt un personnage passif. Son rôle a clairement été revu à la hausse, et j’ai hâte de voir ce qui va suivre !

+

  • L’action, enfin de retour !
  • La mise en avant de certains personnages qui étaient auxiliaires auparavant.
  • Scénaristes, ayez un peu plus de cran, c’est trop prévisible, c’est pas drôle !

Conclusion

On voit que le rythme s’accélère lentement, les groupes s’entrecroisent, se mélangent, on peut s’attendre à un mid season haut en rebondissements qui réglera alors toutes nos attentes de cette première moitié de saison, en espérant une suite plus vivante pour 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :