My turn.

my-turn

Alors, la semaine passée, c’est l’épisode 3 qui fut de sortie ! Intitulé « Four Walls and a Roof », ce titre peut paraître déroutant au premier abord, mais il prendra tout son sens durant l’épisode, au cours duquel l’une des protagonistes emploiera mot pour mot ces termes.

– Un p’tit Ke-bob pour commencer? –

L’épisode démarre sur notre ami Bob qui, on le rappelle,[spoiler mode= »inline »]s’était fait amputer une jambe par la bande cannibale de Gareth[/spoiler]. Il entamera une longue discussion avec le méchant blondinet. C’est dans cet épisode que vous apprendrez les intentions et la vision du monde de Gareth, qui sont pour le moins… dérangeantes et posent l’ambiance dès ces premiers instants. Il menace à nouveau Bob, et c’est alors que ce dernier est pris d’un sanglot, puis d’un fou rire démesuré. Il perd la tête à ce moment-là et devient complètement fou. Je tiens à saluer sur ce coup le jeu d’acteur de Lawrence Gilliard Jr qui est irréprochable ; le réalisme est là et on croit réellement à la folie qui s’empare de ce pauvre homme. Il va alors faire une révélation choc : (même si certains s’en doutent depuis l’épisode précédent)[spoiler mode= »inline »]il a été mordu lors de la mission de l’épisode précédent pour récupérer des vivres. La bande d’Andrew J. West venait de manger de la viande contaminée[/spoiler]. Fier de sa révélation, s’en vient une altercation très rythmée entre nos deux héros du moment, qui lance clairement le ton de l’épisode.

kebob

– Un p’tit tour et puis s’en va –

Peu après, on retrouve notre ami Bob devant l’église où se trouvent Rick et ses amis. Bob va alors faire la même révélation qu’aux autres. Autant vous dire que l’heure est grave… Mais pas pour tous, puisque c’est le moment où la vilaine troupe cannibale se met en tête d’aller chasser tout le monde afin d’avoir de la nourriture pour l’année à venir ![spoiler mode= »inline »] Tandis que Sasha et les autres partent en direction du campement de Gareth, celui-ci en profite pour prendre d’assaut l’église, alors dépourvue d’armes et de personnel.[/spoiler] Heureusement, Rick débarque et arrive à temps. Il n’hésite pas à [spoiler mode= »inline »]abattre deux personnages[/spoiler] pour calmer la donne et entamer une discussion avec le chef du Terminus. Bien évidemment,[spoiler mode= »inline »] la discussion tourne court et Gareth ainsi que tous les autres sont tués de façon très très sauvage et brutale. [/spoiler] La semaine passée, Andrew Lincoln, l’acteur de Rick Grimes dans la série, disait en interview être très inquiet à propos de cet épisode et ne savait pas comment le public allait réagir face à de telles scènes. Pour ma part, bien que les gestes furent un peu démesurés, leurs opinions concordent plutôt avec ces actes de barbarie, donc cela ne m’a pas choqué outre mesure.

C’est en revanche à ce moment-là qu’une partie de la troupe, toujours enfermée dans une autre salle, rejoint le centre de l’église et assiste à la scène désastreuse. Sir Gabriel ne peut s’empêcher de déclarer « It’s Lord’s House », ce à quoi Maggie répond « No, it’s just Four Walls and A Roof » montrant bien que le caractères religieux du lieu est rompu, qu’il n’existe plus rien d’autre que ce monde post apocalyptique et qu’il y a bien longtemps que leur troupe a perdu toute foi, tout espoir.

– Un final qui divise… –

Il faut avouer que je ne m’attendais pas trop à ça en guise de final. Michael Cudlitz, alias Abraham Ford, a le sang chaud ; il décide de[spoiler mode= »inline »]ne pas rester une minute de plus et partir directement à Washington DC avec Eugene, pour trouver un remède à cette épidémie[/spoiler] . Après de longues minutes de débat, il revient partiellement sur sa décision et décide de la reporter au lendemain, divisant ainsi les avis et les positions des troupes. L’épisode finit donc par cette séquence un peu gênante puisqu’on est amené à se poser pas mal de questions. Il termine également par le retour d’un des personnages qui avaient disparu lors de l’épisode précédent… Mais nous ne voyons que le retour de l’UN de ces personnages, et ne saurons qu’au prochain épisode ce qu’il en est des autres, puisque celui revenu s’apprêtait à en parler, avant de se faire couper par le générique de fin… Sale histoire pour nous.

bus

+

  • L’état et le jeu de Lawrence Gilliard Jr en début d’épisode.
  • Un plan fixe pendant quelques instants, assez rare de nos jours…
  • La mort de [spoiler mode= »inline »]GARETH ! Yeah ![/spoiler]
  • Les conflits entre les membres du groupe, créant ainsi une tension assez stressante « Est ce que l’un d’entre eux va s’énerver et flinguer tout le monde ? »
  • Le grand retour de Glenn, dont on n’entendait plus trop parler ces derniers temps !

  • L’alternance des passages très vivants et des passages très lents. On lance le rythme, on le ralentit, on relance, on ralentit… Perturbant.
  • …Un plan fixe peut-être pendant un peu trop longtemps…

Conclusion

Un épisode avec beaucoup d’éléments encore une fois, dont on est pressé de savoir la suite. À la semaine prochaine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :