– Siren Charms –

Sortie : 9 septembre 2014
Sortie : 9 septembre 2014

– Vous serez charmés –

In Flames, le groupe death mélodique suédois des années 90 (et encore d’actualité) revient avec son 11ème opus mesdames et messieurs ! Rien que ça ! Après 3 ans écoulés depuis Sounds of a Playground Fading, ils nous reviennent avec l’album Siren Charms ! Alors In Flames, ce n’est plus ce que c’était ou ça continue ?

– Mélodique ? Oui ! Death ? Pas toujours ! –

Il arrive fréquemment que des groupes changent un peu leur style au cours de leur carrière. C’est un peu le cas d’In Flames ici encore.
Allez donc écouter Through Oblivion : la chanson est efficace, et portée par un geste honorable. Les chœurs que vous entendrez sur l’album sont des enregistrements de fans, envoyés au groupe pour cet album. Une intégration de son public au travers même de leur production, c’est une excellente idée, et ça rend bien en plus !

Pourquoi s’en priver ? En revanche, sur cette chanson ou même la suivante, With Eyes Wide Open, reconnaissez-vous le passé d’In Flames, tels que Take This Life, Clay More ou autres titres qui ont fait la gloire du groupe? Certes In Flames nous avait déjà proposé des titres plus posés par le passé, mais nous avait également habitué à une voix bien plus rauque et puissante (au niveau du scream). Un choix musical, sûrement !

– Rusted Nails –

Le 1er single de cet album fut Rusted Nail, sorti sur Youtube le 9 juillet 2014. Un titre puissant, mais toujours, avec cette voix plus posée, un chœur derrière la voix d’Anders Friden. Les riffs sont toujours efficaces, mais moins agressifs que dans le passé, les passages screams plus maîtrisés, mais aussi moins nombreux. En soi, il s’agit d’un excellent titre, qui n’a rien à envier aux plus grands titres du groupe !

– Et le reste ? –

Comme je ne le cesse de vous le dire, Siren Charms est un album qui prend un tournant mineur dans le style musical du groupe. Attendez-vous encore à du metal, du metal très lourd même. On a ici une démonstration de force, montrant qu’In Flames a plus d’un tour dans son sac ! Les autres morceaux sont tous aussi très bons, je retiens notamment certains comme Everything’s gone qui mêle encore plus les côtés « chant clair et musique maitrisée » et les passages « ça gueule ça te remue dans tous les sens ». Le choix des chansons est également alterné. On commence par les deux premiers titres, ayant un côté gueulard et bourrin principalement, pour enchainer sur les morceaux 4/5/6 (dont l’éponyme de l’album Siren Charms) qui sont bien plus calmes, avant de repartir avec le titre le plus violent de l’album, le 7ème, When The World Explodes, et puis un Rusted Nail en 8ème position, pour finalement venir se calmer (bon okay, quand j’emploie le terme se calmer, ça reste In Flames, c’est donc très relatif) jusqu’à la fin de l’album.

On notera la présence d’un 12ème titre dans la version limitée, Become The Sky, avec une intro qui commence à la fin du 11ème titre, et qui est quelque peu psychédélique, avant de nous ouvrir un titre dans la veine de ce que l’on vient juste d’entendre.

Tracklist :
  • In plain View
  • Everything’s Gone
  • Paralyzed
  • Through Oblivion
  • With Eyes Wide Open
  • Siren Charms
  • When The Wide Open
  • Rusted Nail
  • Dead Eyes
  • Monsters in the Ballroom
  • Filtered Truth
  • Become The Sky (titre bonus de l’édition limitée)

+

  • Everything’s Gone
  • Siren Charms
  • Through Oblivion
  • Rusted Nail
  • When The World Explodes
  • Non, vraiment, je vois pas.

Conclusion

Vous êtes fans d’In Flames depuis ses débuts ? Aucune raison que cela change maintenant ! Avec un album par moments plus « posé » que dans le passé, In Flames montre son talent et tâte d’autres sonorités vocales. Ils ne s’éloignent pas non plus de leur style originel, qui permet aux fans de s’y retrouver très largement.
Une réussite, il en va sans dire. Médaille d’or.Médaille - Or

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :