L’Homme à l’envers de Fred Vargas

Paru en 1999, chez Viviane Hamy, collection Chemins nocturnes

 

l'homme à l'envers-1

 

Bonjour/Bonsoir ! Aujourd’hui, un livre connu ou méconnu je ne sais pas, de la fameuse Fred Vargas. Pour ma part c’était ma première expérience.

 

L’auteure : Très connue, mais faisons un petit point. Fred Vargas, de son vrai nom Frédérique Audoin-Rouzeau, née le 7 juin 1957 à Paris, est une écrivaine et archéozoologue médiéviste française. Elle a actuellement 15 romans à son actif, ainsi que 2 bandes dessinées. Plusieurs de ses livres ont par ailleurs été adaptés au cinéma ou à la télévision : Pars vite et reviens tard de Régis Wargnier (2007), Sous les vents de Neptune de Josée Dayan (2008), L’homme aux cercles bleus de Josée Dayan (2009), L’homme à l’envers de Josée Dayan (2009), Un lieu incertain de Josée Dayan (2009).

l'homme à l'envers-F. Vargas

 

L’histoire : Dans un village, les fermiers retrouvent des brebis égorgées. Les soupçons portent sur un loup, un gros loup qui n’attaque pas que les animaux, finalement…

 

Mon avis : Je ne le savais pas mais L’homme à l’envers est le deuxième roman où figure le personnage du commissaire Adamsberg. Donc, si vous les prenez dans l’ordre, j’imagine qu’une partie de l’histoire paraît bien plus logique et intéressante.
Sinon, j’ai trouvé que le rythme était assez lent. C’est beaucoup plus basé sur les rapports humains entre trois des personnages plutôt que sur l’enquête en tant que telle. D’ailleurs si, comme moi, vous n’êtes pas fan des ambiances campagnardes, vous risquez de fuir : le parler, les réactions, les attitudes, tout y est ! Bref je n’ai pas trop aimé l’ambiance. Après, la chute tombe un peu comme un cheveu sur la soupe, disons que c’est difficile de deviner et j’aime bien essayer de deviner avant la fin de l’histoire. Là c’est râpé ! Sinon, c’est la reprise du mythe de la bête du Gévaudan (plus ou moins), donc sans grande surprise.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :