Les aventuriers de la mer de Robin Hobb

Aventuriers 1

 

Bonjour/Bonsoir ! Eh oui, je reviens (encore) avec Robin Hobb. C’est presque la dernière fois promis ! Quand elle aura finit de publier sa dernière trilogie j’arrêterai de ne jurer que par elle, enfin peut-être.

 

Bon, je ne vous la représente donc pas, je vous laisse voir mon article sur L’assassin Royal ici.

 

Je vous avais déjà évoqué cette série dans cet article. Ma curiosité étant forte, je me suis dit que ce serait bête de louper cette nouvelle série ! Et pour cause, elle est très très bien.

 

L’histoire : Pendant ces neuf tomes vous suivez l’histoire d’une famille et d’un pirate pas comme les autres, Kennit, accompagné de son second Sorcor, qui a pour objectif de devenir le roi des pirates (petite ambition je sais).     
De l’autre côté vous avez Ronica dont le mari Ephron vient de mourir, léguant sa vivenef (son bateau pas comme les autres) à sa fille Keffria et son mari Kyle, au lieu de sa cadette Althéa qui l’a toujours accompagné en mer. De là, Hiéman, le fils, va accompagner son père, laissant sa sœur Malta à terre.

Comme ça c’est un peu confus mais je vous jure que c’est assez simple, selon les chapitres ou même à l’intérieur de ceux-ci on alterne les points de vue, ainsi pas de frustration pour le lecteur.

 

[SPOILER ALTERT] Aussi on retrouve le personnage du Fou sous les traits d’Ambre (hiiii !!!). [END]

Aventuriers Ts

 

Mon avis : J’ai beaucoup aimé cette série, elle est différente de l’Assassin, ce n’est pas un copié/collé, peu de références. C’est vraiment à part et en même temps je me rends compte qu’elle est essentielle dans la lecture de l’Assassin. Chaque personnage est creusé, complet. On est accroché au livre, suspens, violence, cris d’étonnement, peur, j’ai à peu près tout vécu avec cette série. J’ai enchaîné les tomes en 2/3 mois je dirais, à raison d’un tome par semaine en moyenne, c’est vous dire.             

 

 

Plus + tableau Moins -
  • L’histoire                                                           
  • Les personnages                                                                                                       
  • L’écriture
    • Il vaut mieux connaître l’architecture d’un bateau pour ne pas être trop perdu pendant les déplacements

 

Conclusion : une nouvelle très bonne série de Robin Hobb dans un nouvel élément : la mer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :