« Le cycle de l’assassin Royal » ou « La citadelle des ombres » de Robin Hobb (paru entre 1995 et 2004).

Assassins-Apprentice-port

Bonjour/Bonsoir ! Je viens vous présenter une série de livres médiéval-fantastique que j’ai dévorée en quelques mois, malgré le nombre important de tomes (13) ! Si je vous en parle c’est parce que c’est une très bonne série, mais aussi car un énième tome est sorti il y a peu, avec pour titre « Le fou et l’assassin » qui sera une nouvelle trilogie.
Il y a actuellement 13 tomes, séparés en deux « périodes » : les tomes 1 à 6 et 7 à 13.

L’auteur : Robin Hobb, de son vrai nom Margaret Astrid Lindholm Ogden, née le 5 mars 1952 à Berkeley en Californie.
Une très grande partie des ouvrages publiés sous le nom de Robin Hobb se déroulent dans le royaume des Anciens, Realm of the Elderlings en version originale : deux trilogies regroupées en français sous le nom du cycle de l’Assassin royal, la trilogie Les Aventuriers de la mer, la tétralogie Les Cités des Anciens ainsi que quatre nouvelles. Parallèlement, l’auteur a écrit une nouvelle intitulée L’Héritage (The Inheritance) en 2000, ainsi que trois romans courts intitulés Retour au pays (Homecoming) en 2004, Viande pour chat (Cat’s Meat) en 2011 et Le Prince bâtard (The Willful Princess and the Piebald Prince) en 2013.

robin-hobb

L’histoire : Comme pour mon article précédent, je ne vais pas vous dévoiler l’histoire qui est écrite sur la quatrième de couverture, même si vous l’apprenez dès les première pages, il n’y a plus de surprise. Je vais donc résumer les choses ainsi : Fitz est un jeune homme qui n’est pas tout à fait comme les autres et va vivre des aventures dans un château plein de mystères. Comme ça c’est peut-être pas très encourageant mais croyez-moi, une fois commencée c’est une série dont on a du mal à se détacher !
Et pour ceux qui veulent plus de détails : [spoiler mode= »inline »]Fitz est le bâtard du prince héritier, il est amené par son grand-père au château, ce dernier voulant que le pince assume ses actes. Fitz se retrouve sous la protection de Burrich qui va lui apprendre la vie au château tandis que Umbre va apprendre le métier d’assassin.[/spoiler]

Lassassin-Royal-1

Mon avis : Ce qui m’a particulièrement plu dans cette série c’est que l’histoire est en continu. L’intrigue principale s’étale sur plusieurs tomes ce qui permet de ne pas la raccourcir. C’est bien écrit, c’est prenant, les personnages sont très mystérieux et on en apprend un peu plus sur eux à chaque fois.
Comme je l’ai dit plus tôt, il y a deux « périodes », c’est vrai que vous pouvez vous arrêter au tome 6, c’est une fin correcte. La seconde partie est un peu plus alambiquée, j’étais moins fan au début mais elle s’avère être tout aussi bonne !
Je ne suis pas forcément une grande fan du médiéval-fantastique quand il est poussé au point d’avoir des pouvoirs magiques, des dragons… Mais je me suis laissée emporter, à raison d’un livre par semaine… (voilà voilà, un tome faisant environ 500 pages).

RoyalAssassin-port

Pour qui ? Ceux qui aiment les livres d’aventure, de mystères, de médiéval, de fantastique avec beaucoup de réalisme. Il peut y avoir un peu de violence, donc je dirais pour un public à partir de 14/15 ans, c’est pour tous les âges.

La suite !

Assassin et le fou 1

La suite de la fameuse saga donc, bon faisons le point sans spoil ou presque. Déjà, je vais couper court aux espoirs, pour le moment [spoiler mode= »inline »]le titre de cette nouvelle trilogie n’a pas de lien direct avec l’histoire, donc pas de Fou.[/spoiler] Voilà c’est dit, lancez moi des pierres !
Sinon, je trouve que la temporalité change beaucoup par rapport à la saga où tout était très détaillé, ici plusieurs années passent en quelques lignes ou quelques pages. Le scénario n’a aussi rien à voir avec le passé de notre Assassin. L’écriture est cependant toujours aussi prenante. Un tout nouveau genre pour cette trilogie, [spoiler mode= »inline »]à voir si nous retomberons sur nos pattes avec l’évocation du Fou ?[/spoiler]

+

  • L’écriture
  • Les personnages
  • L’histoire très complète
  • Quelques longueurs
  • Le côté anti-héros peut paraître redondant

Conclusion

Une série de romans qui se dévore quand on ne sait pas quoi lire et que l’on désire s’évader !

Médaille - Or

%d blogueurs aiment cette page :