Conan Exiles est un jeu de survie, en multijoueur. Encore un de plus ? Nous allons voir dans ce test ce qui caractériser ce jeu en Early Acces

Présentation  de Conan Exiles

Disponible depuis le 31 janvier 2017 sur la plateforme Steam en Early Acces, le jeu s’inscrit dans la série des histoires autour du personnage de Conan.

Mais vous ne jouez pas Conan, vous êtes un survivant sauvé par ce dernier, qui doit survivre dans un univers préhistorique.

Vous commencerez par choisir un serveur de jeu, et le jeu regorge de possibilités. PVP, PVE, choix de communauté, puriste, détendu, etc… vous trouverez votre bonheur dans les différents choix.

Une fois l’étape du serveur passée et après un LONG temps de chargement, dans mon cas, vous allez commencer par créer votre personnage. Le choix des caractéristiques du personnage est intéressant, mais il manque des éléments de personnalisation et on reste sur sa faim. Alors que régler la taille de son sexe ou des seins pour le personnage féminin semble être secondaire, mais est ici parfaitement fini.

Personnage

 

Vous pourrez choisir une race, ce qui ne change juste que certains détails visuels, mais aussi vous pourrez choisir une religion. Je regrette que les possibilités In Game, offertes par le choix d’une religion particulière, ne soient pas expliquées. Mais vous pourrez plus tard utiliser certains items qui vous seront dédiés.

Histoire

Le jeu débute avec votre personnage tout juste sauvé, dans son plus simple élément, et vous êtes lancé dans l’univers.

Début du jeu

Bien évidemment le but du jeu est de survivre afin d’explorer le monde qui vous est offert.

Le gameplay

Un système de niveau

Le but du jeu est donc de survivre dans un univers peuplé d’animaux et de joueurs (selon vos choix de serveurs).

Très vite vous allez vouloir aller vers des ressources, forcément accompagnées de prédateurs. Plus vous jouez plus vous gagnez en niveaux. Des niveaux qui permettent d’accroître les capacités de votre personnage (plus de vie, régénération, survie améliorée, endurance, charge supportée).

Mais ces niveaux donnent aussi des points à utiliser pour débloquer des items, afin de les fabriquer ultérieurement. Ainsi fabriquer une maison ou de meilleures armes sera possible que si vous prenez les items nécessaires à les débloquer. Un système d’arbre de compétence porté aux objets qui est fort intéressant. Votre développement va dépendre de ce que vous choisirez de débloquer (plus arme ou plus fabrication de maison) et votre expérience de jeu va en être impactée. Même si très vite vous finirez par débloquer pas mal d’items différents.

La population locale

Dans votre survie vous pourrez aussi croiser des survivants non joueurs, qui viendront bien gaiement vous tuer si vous passez trop près de leur feu de campement.

Le monde est aussi peuplé d’animaux, crocodiles , araignées géantes, scorpions, rhinocéros, et autres bêtes non identifiés qui se feront une joie de vous tuer.

Animaux

La survie

Vos premières préoccupations seront ainsi de trouver de la nourriture et de l’eau pour survivre. Les rivières suffisent pour l’eau. Mais pour la nourriture mieux vaut de la chair animale fraîche que vous aurez préalablement cuite sur votre propre feu de camp, sinon gare à l’intoxication alimentaire.

Assez vite vous développerez surement une base, une petite maison rien qu’à vous pour être en sécurité dans cet univers hostile et y stocker vos ressources. Car votre personnage à un système de gestion de poids, et chaque item de votre inventaire à un certain poids. Si vous dépassez la limite, vous ne pouvez plus bouger.

Inventaire

 

Survivre vous permettra aussi de découvrir une histoire dans cet univers de survie. En vous baladant, vous trouverez des récits disséminés sur la carte.

Histoire à découvrir

Pour l’exploration j’ai eu de la chance sur mon serveur des joueurs avaient déjà tracé des chemins à flanc de montagne.

Paysage

 

Les graphismes

Visuellement le jeu est beau quand les graphismes sont au max.

Mon ordinateur (processeur AMD FX8350 4ghz / carte graphique AMD R9 280X Asus OC) a du mal à tenir les 30 FPS en ultra.

Paysage

La nuit est vraiment sombre, mais vraiment, sans torche gare à la chute ou aux rencontres involontaires. (Ici j’ai par erreur été en hors zone en me perdant dans la nuit)

Hors Zone

Mais le jeu reste un Early Access il y a des problèmes de lumières, et de visibilité dans l’eau.

 

Les bugs

Venant au coeur du problème du jeu Conan. Trop de bug. Dans mon cas les bugs les plus gênants étaient les freezes de jeu à des moments aléatoires. Ils surviennent souvent quand j’étais proche de l’eau, j’ai résolu ça par une baisse des graphismes.

Mais dans tous les cas les animaux ou les personnages non humains se téléportent constamment ou on des bugs de déplacement. Par conséquent ce problème rend tout combat impossible ou très dur quand vous commencez le Conan. Et quand le jeu vous demande de survivre, donc tuer des animaux pour récupérer des peaux et de la viande c’est assez compliqué. Ici je suis mort alors que j’explorai la map pour vous faire des images. Quand vous avez freeze de caméra, puis d’un double contournement arrière suivi de saut de la part de votre opposant, et que vous perdez tout, c’est assez gênant….

Les téléportations m’ont été fatales dans ce combat :/

Animaux

 

Par conséquent mon Gameplay a été de me faire une belle maison à flanc de falaise histoire de ne pas défigurer le paysage 😀

Ma petite maisonConstruction

Après cette magnifique photo prise durant ma chute je suis mort assez lamentablement.

Fail

Verdict

Les points positifs :

  • De beaux graphismes.
  • Une histoire intéressante à explorer à travers la survie.
  • Des possibilités de groupes intéressantes.

Les points négatifs.

  • Trop de bugs de déplacement.
  • Trop de fonctions ou d’éléments manquants.
  • Un Gameplay actuel qui est trop sur la construction d’habitat, ce qui le rapproche d’autres jeux.

 

Alors on saute le pas?

Saut de la foi

Conan sera, je pense, un bon jeu, mais mon conseil serais d’attendre un peu que les développeurs corrigent certains points, ça reste un jeu en Early Access, ne l’oublions pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :