Aujourd’hui je teste le clavier gamer KEYZ CARBON², évolution du premier modèle KEYZ CARBON de la marque The G-Lab. Il s’agit d’un clavier mécanique abordable proposé au prix de 59,99€. La première impression que l’on a avec ce clavier c’est un sentiment de solidité.  La face avant en métal participe grandement à ce sentiment, avec aussi le poids du clavier qui pèse 1 kg.

 

Ce clavier vient compléter les deux autres produits The G-Lab que nous avions déjà testés.

  • La qualité de fabrication : La base du KEYZ CARBON² ne peut pas se tordre à la main ce qui est le signe d’une bonne structure interne. Le revêtement en métal recouvrant toute la face avant du clavier confirme ce sentiment de bonne conception. La présence de touches dites « flottantes » facilite en plus son nettoyage !

Clavier gamer KEYZ CARBON²

  • Le maintien du clavier : Le clavier est très stable et reste bien en place sur le bureau. Le KEYZ CARBON² dispose de gros patins le maintenant en place. Ce maintien est conservé même en positon relevé, les ergots possédant eux aussi un revêtement adhérant.

 

  • La frappe : Le clavier utiliser des touches JIXIAN Blue. L’activation est à mi-course ce qui est quelque peu troublant au début, mais c’est un comportant classique sur les switch « blue » en général. J’ai tendance donc à ne pas appuyer sur toute la longueur de course du switch, mais comme l’activation de la touche est très sonore, il n’y a pas d’erreurs possibles, vous savez quand vous avez appuyé !

 

  • L’ergonomie : Le clavier dans sa forme est basique, mais j’apprécie agréablement que l’on puisse se relever de près de 1.5 cm par rapport à la position de base. De plus le clavier à plusieurs encoches sous le châssis pour choisir de quel côté on veut faire sortir le câble USB, une bonne idée éviter d’avoir un câble USB sortant au milieu de son bureau ! Je peux ainsi mettre le clavier devant mon pc portable sans que le câble USB ne gêne.Clavier gamer KEYZ CARBON²

 

  • La taille : Le KEYZ CARBON² est compact,  il n’y a pas de superflu, ni de bord inutiles seulement l’espace des touches.

 

  • Les touches multimédia : Ces touches fonctionnent via un appui sur deux touches en simultané (Fn +F1  / F2 etc), mais ces 12 raccourcis multimédias sont bien pratiques, et il y a aussi la possibilité bloquer la touche windows ! Compte tenu de la taille du clavier, il est agréable de retrouver ces fonctions.

 

  • Le rétroéclairage : Si la sérigraphie effectuée sur le haut des touches permet de voir aisément leur fonction principale « azerty… » etc, il n’est quasiment pas possible de voir les autres marquages. C’est un problème récurant avec de nombres switchs mécaniques, mais le placement de certaines informations sur les touches font que certaines fonctions sont peu visibles, dommage.
  • La couleur du rétroéclairage  : Cette seconde version du clavier KEYZ CARBON apporte un rétroéclairage dit « Rainbow » mais ne vous y trompez pas, il n’est pas possible de changer la couleur du rétroéclairage. Ce Rainbow fixe est pour moi regrettable, car il n’est pas facile d’accorder les couleurs de ce clavier avec son setup existant…

14/20

En somme le KEYZ CARBON 2 est un très bon clavier mécanique, et dans cet aspect utilitaire il est au top. Il tient bien, la frappe est agréable et il est bien bruyant comme tout clavier mécanique de ce type. Mais le principal défaut, que je lui trouve, est son rétroéclairage fixe, du moins fixe en Rainbow. J’aurai préféré avoir entre mes mains un clavier entièrement rouge, ou bleu comme sur le casque Korp Selenium

Ce clavier reste un bon clavier, surtout pour 59,99€, mais si les couleurs vous dérangent trop, je vous conseille l’achat du KEYZ MECA, certes plus massif, mais dont les couleurs peuvent se régler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :