En une phrase :

Un jeu de pichenettes avec des vrais morceaux de stratégie dedans.

En bref :

  • Un jeu de pichenettes avec un côté stratégique
  • Un livret de règles qui manque de clarté et d’explications
  • Illustrations inégales
  • Des parties vraiment différentes selon le nombre de joueurs et les règles votées par les joueurs

  • Le tapis de jeu inclus… qui permet de profiter pleinement de “l’effet glisse”
  • Les autocollants à coller si vous n’êtes pas très manuel comme moi
  • On aurait préféré un rangement des pièces et cartes dans la boîte mieux pensé
  • Jouer des dieux, c’est toujours fun, alors quand en plus on peut dégommer les autres

En quelques lignes:

Clash à l’Olympe vous met à la tête de différents dieux qui vont jouer leur influence sur le monde à coup de pichenettes, en y intégrant de la stratégie notamment via un système de votes simple et efficace. L’édition n’est certes pas parfaite et rencontre quelques petits soucis : calage carton un peu fragile, illustrations inégales et règles pas exhaustives qui ralentissent le rythme des premières parties. Surtout, ne vous arrêtez pas à ça (d’autant plus si vous êtes 3 ou 4 joueurs) : nous sommes en présence d’un des meilleurs jeux de pichenettes du moment. Le choix de nouvelles lois qui seront votées en début de manche change vraiment la donne : chaque partie est totalement différente et cela rajoute beaucoup de fun. L’autre vrai plus du jeu n’est autre que son tapis, inclus dans la boîte sans que le jeu n’atteigne un prix trop élevé. Et si, comme moi, vous êtes allergique au collage des autocollants, sous-traitez aux autres joueurs, afin de ne pas passer à côté de ce jeu qui saura ravir les enfants (à partir de 8/10 ans) comme les joueurs expérimentés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :