4ème Histoire : Humain et Goule

 

« Des humains sont entrés. »

Je réfléchissais aux paroles d’Astarte.

 

Alors il y a des humains dans ce monde.

 

Ils avaient dit ‘’Enfer’’, alors je pensais qu’il n’y avait que des monstres.

Cette personne que j’ai rencontrée, et cette autre, ils avaient tous des têtes d’animaux sur des corps d’humains.

Seul le vieil homme et sa fille, Astarte, avaient des apparences à peu près humaines.

Ils ont des cornes poussant sur leur tête et leurs pupilles sont rouges, alors leur apparence fait plutôt penser à des démons qu’à des humains.

A cause de ça, je pensais que ce monde ne possédait pas d’humains, mais apparemment ils sont bien présents.

 

« Qu-, Qu’est-ce que je dois faire… »

 

Depuis un moment, Astarte avait commencé à devenir nerveuse.

C’est la première fois que je la vois dans un tel état.

 

« Gah ! Auah… ! (Que se passe-t-il ?)

« Les humains étaient en guerre avec nous, le ‘’Race des Démons’’, il y a très longtemps. »

 

En guerre….

De dangereux mots sortirent de sa bouche.

 

« D’habitude, Otou-sama invoque une barrière magique autour du château et les méchants humains meurent en y entrant. Mais aujourd’hui , il est sorti pour s’occuper d’une affaire urgente »

 

Puis Astarte murmura en soupirant.

 

« Pourquoi est-ce qu’ils sont venus aujourd’hui… »

 

Astarte tremblait.

Apparemment on lui a appris que les êtres vivants connus sous le nom d’’humains’’ étaient très effrayants.

Si c’était moi, je serais plutôt effrayé des  personnes habitant ici …

 

« Je suis différente de tout le monde, je ne sais pas me battre … si un humain me trouve, je serais tuée. Et toi aussi. »

 

« Tu comprends bien, n’est-ce pas, jou-chan. » (note : jou-chan = jeune fille)

 

Nous fîmes soudain surpris par une voix derrière nous.

En me retournant, je vis un géant avec une moustache.

L’homme attrapa Astarte par le bras et l’attira vers lui.

 

« Kyaa ! »

« Hey, tu trembles. Penser que la fille du seigneur de ce château est aussi faible. A quoi pensent tes parents ? Ah, oui, c’est vrai, je suis justement entré parce qu’ils n’étaient pas là. Haha. »

 

« Re-, Relâche-moi ! »

« Je ne vais pas te relâcher. Désolé, mais tu vas être vendue à un homme riche après ça. Allez, allons-y. »

 

En disant ça, l’homme la prit de force et commença à partir.

Mais, un instant.

 

« Gah… ! »

 

Je ne suis pas tombé aussi bas que de laisser une petite fille se faire enlever !

En bougeant mon corps, je confrontais  l‘homme et frappa son dos de toute mes forces.

Bizarrement, mon corps s’était allégé après lui être devenu hostile.

 

Mais mon poing ne l’atteint pas.

 

« Oraa ! »

 

Un autre homme m’attaqua de côté.

Par sa force, je m’effondrais sur le sol.

 

« Ahhh… »

 

« Qu-, Quelque chose comme une goule ne peut rien faire contre un humain- ! »

 

Je regardai l’homme qui m’avait frappé.

Un corps rond avec une tête de porc.

C’était une créature humaine à tête de monstre !

 

Ah, non, en regardant attentivement, c’est un humain.

 

« Haha ! Un jeu d’enfant ! Un jeu d’enfant ! »

 

L’homme me coupait avec la pointe de son énorme hache. Comme s’il voulait juste me faire souffrir.

 

« Tu essayes de m’effrayer ! Quelle race démoniaque ! Vous n’êtes pas si fort que ça ! Hahaha. »

« Oi ! Bute-le ! Arrête de t’amuser ! »

 

Mais, à cause de l’excitation, il n’entendait pas ce que son compagnon lui disait.

Il s’était décidé à pointer son arme contre moi.

Ku…

Même si je ne ressens pas la douleur, ça commence à devenir dangereux.

Et puis d’abord, pourquoi est-ce qu’ils brandissent tout à coup des lames.

C’est une violation de la loi sur le port d’armes.

Ils doivent être fous.

 

Pensant ça, je préparai mon poing.

Heureusement, ses coups n’étaient pas très puissants.

Je n’ai pas de sentiment de douleur, alors je ne ressens rien.

Couper ma chair, casser mes os.

Je vais tenter de tout concentrer en une attaque.

 

Peut-être parce qu’il prévoyait de me finir, l’homme prit une posture pour abattre sa hache sur moi.

Maintenant !

Calculant les mouvements lents de mon corps, j’envoyai mon poing au moment ou l’homme était le plus vulnérable.

Mon corps bougea mieux que d’habitude.

Comme prévu.

Le timing était un peu précipité, mais mon poing entra en contact avec le visage de l’homme.

 

Et sa face fut écrasée et devint au moins 20% plus laide que d’habitude, son corps projeté ‘’à peu près’’ à 3 mètres.

 

« Buuuuuh !! »

 

…eh ?

 

Blam.

 

L’homme que j’avais frappé cria, et finit étendu sur le sol.

 

« Idiot ! C’est parce que tu l’as sous-estimé ! »

 

Devant le corps de son compagnon convulsant sur le sol, l’homme qui avait capturé Astarte cracha.

Euuuuuh…

Quand-est ce que je suis devenu superman ?

Alors que je bougeais comme un rocher jusqu’à maintenant.

 

Quoi qu’il en soit.

Je confrontais l’homme qui avait capturé Astarte.

Nous nous regardâmes pendant quelque secondes.

 

« …pourquoi est-ce que tu ne suis pas tes instincts et ne me charge pas ? »

« … »

« Toi, es-tu intelligent ? »

« … »

« Tss, je m’en fiche de toute façon. »

 

En disant ça, l’homme jeta Astarte derrière lui et couru vers  moi.

 

« Kyaa ! »

 

Astarte roula sur le sol, mais pour l’instant, je n’avais pas le luxe de m’occuper d’elle.

Selon son apparence, il devait être bien plus fort que celui d’avant.

Je ne pensais pas à le combattre directement – mais probablement, je serais tué si je le faisais.

 

Ce qui ne me laisse qu’une seule chose à faire.

 

« Meurs ! »

 

L’attaque de l’homme perça profondément mon flanc.

Ou plutôt, il me transperça.

 

« Gauuu… »

 

Je contractai mon abdomen de toute mes forces.

 

« ! »

 

L’homme se rendit compte que quelque chose clochait. Il ne pouvait plus sortir son épée de mon corps.

 

« Ku-… »

 

L’homme lâcha son épée, mais il était déjà trop tard. Je l’enlaçai dans mes bras.

 

Selon les paroles de cet homme, une goule est lente, mais aussi très puissante.

Ce qui signifie que, si je me colle à lui et s’ensuit une compétition de force, peu importe les compétences de l’ennemi – Je gagnerai !

C’était la première fois que cet être que je détestais, la ‘’Goule’’, devenait mon allié.

 

Crac. Cric. Craac.

Le bruit de ses os cassant se faisait entendre.

 

« Guaahhhhh !! »

 

Au début, l’homme se débattait et essayait de se libérer de mon étreinte, mais peu après, toute force quitta son corps.

Je confirmai que l’homme ne pouvait plus se battre, et me séparai de lui.

 

Avec seulement son désir de tuer maintenant faiblissant, il me regardai, à genoux sur le sol.

 

« Tu vas me tuer ? Fais ce que tu veux. C’est ce genre de monde après tout. »

 

Et, en utilisant toute ses forces restantes, l’homme aspira puis cria.

 

« Mais n’oubliez pas monstres !! Les humains seront vainqueurs au final !! L’humanité ne se rendra pas !! Souvenez-vous-en !! »

 

C’était un cri féroce.

Plus que le volume, il transmettait à l’ennemi la résolution et l’intention de ne jamais se soumettre, même face à la mort.

 

Cela me rappela la légende du moine guerrier Musashibou Benkei, durant la période Heian.

Benkei, qui avait travaillé comme un démon toute sa vie, ne tomba jamais à genoux malgré les multiples blessures qu’il avait reçu, et mourut d’une noble mort.

Bon, cet homme moustachu était actuellement à genoux face contre terre, alors il ne pouvait pas vraiment être comparé à Benkei.

 

Quoi qu’il en soit…

U~mu…

Il semble que la ait soit monté d’un cran.

 

Je ne parlais pas en fonction de ‘’c’est humain’’ ou ‘’c’est un monstre’’ mais ….

Il s’agissait d’une histoire ou je repoussais l’ennemi qui avait pénétré en ces lieux et essayé de kidnapper une petite fille mais …

Pourquoi ça a tourné en une histoire genre ‘’Shingeki no K**jin’’ là.

Je pensais qu’il s’agissait seulement d’un incident à l’échelle ‘’Home Al*ne’’ tout au plus.

Ce n’est pas comme si j’avais tué quelqu’un mais …

 

« Uu… je me suis cogné la tête…. Ça fait mal …. »

 

« ! »

 

Il s’agissait d’Astarte qui roulait sur le sol après que l’homme l’ai jetée derrière lui.

 

Après avoir été jetée grossièrement par l’homme moustachu, sa tête avait apparemment frappé contre le sol.

Une nouvelle bosse était apparue sur celle provoquée par son père.

J’approchai Astarte qui tremblait de douleur, et d’une façon ou d’une autre, lui expliqua ce que je voulais dire en bougeant mes mains.

 

« Guaaah… »

« Eh ? Quoi ? »

« Ahhh… »

« U-un. I got it. »

 

Disant ça, Astarte approcha l’homme à petits pas.

Son apparence était celle d’une fille normale de son âge.

Comme prévu, j’interviendrais définitivement si quelqu’un essayait d’enlever cet enfant.

 

Contrairement à la sensation de chaleur que je ressentais, l’homme moustachu trembla en voyant Astarte approcher.

 

« Quoi ? Cette gamine va me tuer elle-même ? Les châteaux des enfers sont vraiment autre chose ! »

 

« Tu te trompes. »

« Aah !? »

 

Corrigeant l’erreur de l’homme, Astarte transmis les choses que je lui avait dites.

« S’il te plait pars. Avant que quelqu’un n’arrive. C’est ce que dit cet enfant. »

 

Astarte me pointa derrière elle.

Entendant ça, l’homme moustachu était abasourdi.

 

« … Qu’est-ce que ça veut dire ? »

« S’il te plait pars. D’ici peu, les enfants des étages supérieurs vont arriver, et ils vont te submerger et te tuer. Alors avant ça… »

 

« …En d’autre mots, tu me dis de m’enfuir ? »

« Oui. »

« … C’est ce que t’a dit le poteau idiot ici présent, jou-chan ? »

« Oui. »

« … !!!! »

 

L’humeur de l’homme avait clairement empiré au fil de sa conversation avec Astarte.

Soudain une veine apparut sur son front, et il cria à nouveau, comme s’il avait atteint les limites de sa patience.

 

« Es-tu idiote ?! Les Goules ne parlent pas ! Même si elles pouvaient parler, et que tu leur créait une bouche, elles ne diraient pas quelque chose comme ça ! »

«っ! » (note : っ= forme de la bouche d’Astarte, elle ouvre la bouche mais ne parle pas)

 

« Vous êtes des monstres qui veulent troubler les majestueux humains ! Ne me montrez pas vos sentiments de justice à deux sous après tout ce temps ! Tuez-moi ! »

 

Se faisant crier dessus, Astarte fit un pas en arrière.

Mais comme si elle avait honte de son action, elle s’avança à nouveau, aspira de toute ses forces, confronta l’homme, et répondit en criant.

 

« Je ne mens pas !! »

« Haa !? »

 

Les petits poumons d’Astarte éjectèrent tout l’air accumulé en un coup.

La jeune fille inhala à nouveau et cria au même volume.

 

« Cet enfant est super gentil ! »

 

Elle aspira à nouveau.

Le cris suivant était plus long.

 

« Même s’il se fait martyriser et frapper par tout le monde, il ne rend jamais les coups !

Il ne s’est jamais plains même s’il était rejeté par les autres Goules ! Même maintenant il a fait tout son possible pour ne pas te tuer ! C’est un enfant super gentil !! »

 

Huh ? C’est ce qu’on pense de moi ?…

Mais c’est vrai que les autres démons m’utilisaient fréquemment comme punching ball et que je me distançait des autres goules.

 

Apparemment Astarte vient fréquemment me voir parce qu’elle a pitié de moi. J’ai des sentiments partagés à propos de ça.

 

« Alors pars ! »

« Ne fais pas …. souffrir à nouveau cet enfant… »

 

Astarte avait les larmes aux yeux.

Mais je pense qu’elles sont dues à la peur de s’être faite crier dessus par un adulte à plusieurs reprises, et d’un sens de sécurité d’avoir échappé à un enlèvement.

 

Ce n’est surement pas parce qu’elle pensait à moi.

Parce que pendant ces 18 années, personne ne m’avait jamais aimé, pas même mes parents.

Il n’y a pas moyen qu’une petite fille que je connais depuis un mois puisse me chérir à ce point.

Quelque chose dans le genre.

 

« … Tu le regretteras. »

 

L’homme moustachu avait entendu les cris d’Astarte, et annonça cela en se levant avec difficulté.

Même s’il avait l’air fatigué, il lui restait assez de forces pour se lever.

Peut-être qu’il prévoit toujours de m’attaquer s’il trouve une faille.

Je tremblais en y pensant.

 

« Pars… »

 

Astarte le pressa en essuyant le coin de ses yeux avec sa main.

C’était une voix très frêle par rapport aux cris d’il y a un instant.

 

A ce moment, le silence.

L’homme moustachu prit sur son dos son camarade et quitta rapidement les lieux.

 

« Astarte-sama !! »

 

Au moment ou les deux disparurent, de nombreux sons de pas se firent entendre derrière nous.

Ce devrait être les alliés des étages supérieurs dont parlait Astarte, n’est-ce pas ?

 

Avec ça, je suis soulagé.

 

*Ploc*

 

Je regardai mon corps suintant de limon.

Haha, on dirait du sang humain. Même si je suis une goule.

Pour l’instant, je peux me reposer … n’est-ce pas ?

 

*Blam*

 

En sachant Astarte sauve, je m’écroulait lourdement sur le sol.

 


 

[Journal de Recherche de Rinne]

Nom : Homme moustachu

Race : Humain

Rank : Peut être digne du rang D

Conpétences : Inconnues

Remarques : Un intrus. Plutôt bon en combat.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                                      Chapitre Suivant

Accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :