Chapitre 96 : Rencontre Chanceuse avec une Femme

 

Au cours de ces 10 jours, Jian Chen chassa de nombreuses Bêtes Magiques de Classe 3. Même s’il n’y avait pas autant de bêtes que dans la Forêt Kargath, les gains restaient très importants. Il possédait environ 20 Noyaux de Monstres de Classe 3, légèrement plus que son nombre de Noyaux de Monstres de Classe 2. En considérant sa consommation actuelle de 3 Noyaux de Monstres de Classe 3 par nuit, il allait probablement les finir en sept jours.

Mais ce que Jian Chen ne savait pas, c’était que puisqu’il voyageait seul à travers la Chaîne de Montagne des Bêtes Magiques, les bêtes magiques l’attaquaient plus fréquemment que s’il s’était trouvé au sein d’un groupe de mercenaires. Après tout, de nombreuses bêtes magiques possédaient un odorat extrêmement sensible ainsi qu’une grande vigilance. Puisqu’elles vivaient toute leur vie dans la chaîne de montagne, leurs capacités à suivre les empreintes étaient remarquables. Lorsqu’elles croisaient les traces d’un large groupe, elles préféraient donc s’en éloigner. Ainsi, même si les bêtes magiques ne possédaient pas une très grande intelligence, leur instinct de survie était profondément gravé dans leurs esprits.

Mais en cas de rencontre avec une personne seule ou faible qu’elles estimaient capables de tuer et dévorer, les bêtes magiques partaient en chasse. Cela leur permettait de survivre, mais aussi d’économiser leurs forces. Ainsi, puisque Jian Chen était seul, ses chances de rencontrer des bêtes magiques étaient grandement amplifiées.

Sans une certaine puissance de son ‘Esprit’ lui permettant de détecter les mouvements autour de lui, Jian Chen aurait été facilement vaincu à l’issue d’une attaque surprise de bête magique.

 

Le jour suivant, Jian Chen, jambes croisées, ouvrit enfin les yeux. Sur une branche d’arbre, il se réveilla de sa cultivation et sauta au sol. Après s’être épousseté, il jeta un rapide coup d’œil aux noyaux de monstres présents dans sa Ceinture Spatiale. En peu de temps, il en avait récolté une quantité convenable, et même s’il en avait beaucoup utilisé pour cultiver, il lui restait assez de réserves dans son Anneau Spatial.

« Il me reste encore 50 Noyaux de Monstres de Classe 2, et 120 Noyaux de Monstres de Classe 3. » Vérifiant le contenu de sa Ceinture Spatiale, Jian Chen acquiesça d’un air satisfait. Actuellement, il utilisait toutes les nuits 20 Noyaux de Monstres de Classe 2 afin de cultiver, et sa Ceinture Spatiale contenait au maximum l’équivalent de deux jours de cultivation. Au total, il avait de quoi tenir plus de 10 jours.

« Eh, il me reste aussi 2 Noyaux de Monstre de Classe 4 ; celui offert en récompense par l’Académie Kargath, et celui que m’a donné mon père. Puisqu’un Noyau de Monstre de Classe 4 contient bien plus d’énergie qu’un Noyau de Monstre de Classe 3, je ne sais pas combien de temps un Noyau de Monstre de Classe 4 pourrait me durer. » Pensa Jian Chen. Il ne se rendait pas compte que la quantité de noyaux de monstres en sa possession pouvait être considérée comme une immense richesse. Pour Jian Chen, il s’agissait juste d’un moyen pour maintenir sa cultivation pendant seulement 10 jours.

Levant les yeux en direction du soleil, il détermina immédiatement son emplacement puis se dirigea vers l’extérieur de la Chaîne de Montagne des Bêtes Magiques sans même s’arrêter pour manger.

Jian Chen avait passé un long moment au sein de la chaîne de montagnes. Les noyaux de monstres dans son Anneau Spatial lui suffisaient à peine à cultiver pendant quelques jours, mais ses vivres étaient presque épuisées. Ainsi, Jian Chen devait retourner à la Ville de Wake pour refaire ses stocks. De plus, il devait aussi s’occuper du Serpent Doré aux Rayures Argentées présent dans son Anneau Spatial ; s’il le laissait là trop longtemps, qu’allait-il bien pouvoir se passer ? Par exemple, le cadavre risquait de pourrir. Jian Chen n’en était pas tout à fait certain, car il n’avait jamais vu une telle situation dans tous les livres qu’il avait lu. Pour atteindre son but, Jian Chen préférait donc s’occuper au plus vite de ce Serpent Doré aux Rayures Argentées.

À travers la chaîne de montagne régnait une odeur de sang, une odeur à laquelle les bêtes magiques étaient très sensibles. Il était extrêmement peu judicieux de garder le corps du Serpent Doré aux Rayures Argentées dans une telle situation, alors Jian Chen décida de le ramener jusqu’à la Ville de Wake, puis de planifier de là-bas.

La Chaîne de Montagne des Bêtes Magiques comprenait de nombreuses zones d’herbes hautes et denses, et tout autant de marécages. Il était difficile de les distinguer d’un simple regard, mais tandis que Jian Chen avançait, il regardait prudemment tout autour de lui. Ces derniers jours passés dans la chaîne de montagne, il s’était embourbé plusieurs fois dans des marécages avant finalement d’en échapper.

Sous la guidance du soleil brûlant, Jian Chen parvint à quitter la Chaîne de Montagne des Bêtes Magiques sans trop dévier du chemin. Après deux jours de marche, il sortit enfin des profondeurs de la chaîne de montagne pour entrer dans les terrains plats de la forêt. Pendant ces 2 jours, sa Ceinture Spatiale accueillit de nombreux Noyaux de Monstres de Classe 2 supplémentaires.

Aspirant une large bouffée d’air frais dans la forêt, Jian Chen baissa la tête pour examiner avec un sourire amer ses vêtements en peaux de bêtes. Étant donné son apparence actuelle, il ressemblait à un mendiant. Malheureusement, la chaîne de montagne était avare en eau, empêchant Jian Chen de chasser sa mauvaise odeur corporelle.

Mais il n’avait pas oublié la rivière présente à la lisière de la forêt. Jetant ses habits en peau d’animaux, il plongea profondément dans l’eau et commença à se débarrasser de toute la crasse collectée sur son corps.

Les odeurs et la saleté amassées ces derniers jours recouvraient son corps comme une armure, accompagnant chacun de ses mouvements d’une profonde nausée. Il ne se sentait pas à l’aise avec cette sensation à la fois collante et graisseuse sur sa peau, mais avait enduré la gêne jusque là. Toutefois, à la vue de la rivière, il avait abandonné toute retenue pour plonger dans l’eau.

Jian Chen enveloppa sa Ceinture Spatiale autour de son cou et commença à frotter l’ensemble de son corps. Ses mains n’oublièrent aucun endroit, l’eau devenant noir à chaque rinçage.

Même après avoir terminé de se laver, il ne sortit pas de l’eau. Il préférait flotter sur son dos, les yeux fermés, laissant le courant l’emporter. Pour la première fois depuis longtemps, son esprit était apaisé par l’eau glacée. Ces derniers jours avaient été extrêmement fatiguant. Maintenant qu’il était enfin au repos, il se sentait libre du plus profond de son âme, ce qui lui permit enfin de s’endormir paisiblement.

Jian Chen fermait les yeux, profitant à la fois de l’eau glacée et des rayons chauds du soleil. Son corps nu flottait de haut en bas au rythme des vagues.

La rivière s’écoulant sans cesse, il flottait sans effort en direction de la Ville de Wake. Ainsi, il pouvait profiter du voyage gratuit.

Peu après, Jian Chen perdit le fil du temps. Il ne savait pas depuis combien de temps il flottait, et tout à coup, sa tête cogna quelque chose de doux. Au moment du contact, il reprit soudainement ses esprits et se concentra sur ce qu’il venait de toucher. Même s’il ne savait pas de quoi il s’agissait, cela bougeait.

« Un animal ! » Pensa Jian Chen, à moitié endormi. En un instant, il se réveilla entièrement et réactiva son ‘Esprit’. Il se rendit immédiatement compte de son environnement et passa d’un état de laisser-aller à un état de concentration intense. Ses yeux précédemment fermés s’ouvrirent grand pour révéler ses yeux clairs. Immédiatement, il se leva sur ses deux jambes. L’eau lui arrivait à la taille, laissant à l’air libre la moitié supérieure de son corps.

Tandis qu’il complétait son action, le visage d’une personne apparut dans son champ de vision. Il s’agissait du visage d’une femme capable d’attirer les convoitises d’une ville entière, un visage parfait et blanc comme la neige. Les cinq parties de son visage étaient parfaites au point qu’une personne difficile aurait du mal à y trouver la moindre faute. Elle était semblable à une fée descendue dans le monde des mortels.

Elle ne semblait pas très vieille, seulement ** ans. Dans ses yeux brillants étaient visibles de sublimes pupilles sombres, qui plongèrent dans celles de Jian Chen. En bas, son ** considérablement large était entièrement exposé, seulement séparé de Jian Chen par un mince écart.

« Quelle malchance ! Je ne pensais pas qu’une femme se baignerait ici. » Pensa Jian Chen, son visage s’assombrissant immédiatement. En raison de ses expériences passées, il comprenait tout à fait la situation.

Il ne pensait pas qu’en flottant au gré des vagues, se reposant après avoir erré dans la Chaîne de Montagne des Bêtes Magiques, il croiserait une femme se baignant dans la même rivière que lui.

« Ah ! »

Tandis que Jian Chen réalisait ce qui était en train de se passer, les yeux de la femme s’ouvrirent grand, témoignant de sa surprise, et un cri s’échappa de sa bouche.

« Sale ordure ! »

Ses yeux précédemment tranquilles devinrent rouges de rage et de honte, et elle cria tout en dirigeant rapidement son bras vers la cage thoracique de Jian Chen.

*Bang !*

Avant même que Jian Chen ne puisse réagir, la paume de la femme frappa son torse en émettant un bruit étouffé. Il fut instantanément projeté en arrière, un fin filet de sang coulant au coin de ses lèvres.

 

Chapitre Précédent / Chapitre Suivant

Accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :