Chapitre 59 : Revanche

 

Le visage de Cheng Ming Xiang devint sérieux lorsqu’il entendit l’élève crier. Après lui avoir prit la lettre, il ouvrit celle-ci.

En inspectant son contenu, le visage de Cheng Ming Xiang devint de plus en plus sombre, tandis que dans ses yeux apparut une puissante colère.

Témoin de la réaction de Cheng Ming Xiang, le jeune homme qui échangeait plus tôt des coups avec lui demanda curieusement, « Seigneur Cheng, que se passe-t-il ? Quelque chose est arrivée à la secte ? »

Cheng Ming Xiang écrasa la lettre dans ses mains, tandis que sa colère ne faisait qu’augmenter seconde après seconde. Ses yeux contenaient maintenant une profonde haine.

« Changyang Xiang Tian… » Cheng Ming Xiang serra les dents tandis que ses ongles s’enfonçaient dans la paume de ses mains. Il était possible de voir sa colère en un simple regard.

En entendant Cheng Ming Xiang prononcer le nom de Changyang Xiang Tian, le jeune homme devint encore plus confus. Ouvrant la bouche pour poser une nouvelle question, il demanda, « Seigneur Cheng, que s’est-il passé au juste ? »

Cheng Ming Xiang grogna d’une voix sombre, « Sa Majesté vient d’offrir la Princesse Ge Lan à Changyang Xiang Tian, et a déjà officialisé la nouvelle. »

Lorsqu’il entendit cela, le visage du jeune homme changea. Il savait très bien que Cheng Ming Xiang avait de profonds sentiments pour la princesse. Depuis leur première rencontre au palais impérial, Cheng Ming Xiang avait placé sa beauté au même niveau que celle d’une déesse, et avait développé pour elle un profond amour. Depuis, il n’avait jamais pu se débarrasser de ce sentiment.

Dans le cœur de Cheng Ming Xiang, la Princesse Ge Lan était déjà sienne. Après tout, au sein du Royaume Gesun, il était le seul personnage lui correspondant. Qu’il s’agisse de lignée ou de talent pour la cultivation, Cheng Ming Xiang ne manquait d’aucun de ces 2 domaines. Sa Secte Hua Yun possédait un pouvoir capable de rivaliser avec la famille royale du Royaume Gesun. Au sein même de la secte, le statut de Cheng Ming Xiang était plus majestueux que n’importe quelle autre personne.

Par le passé, Cheng Ming Xiang avait demandé plusieurs fois à ses parents de demander la main de la princesse à l’empereur, mais ses parents avaient toujours préféré qu’il se concentre sur sa cultivation. Ils ne voulaient pas que sa cultivation soit interrompue par une fille.

Le refus de ses parents l’avait contrarié, mais il n’avait rien dit. Car dans son esprit, Cheng Ming Xiang avait décidé que la Princesse Ge Lan était déjà sienne, et que personne n’allait pouvoir la lui voler. Après tout, personne d’autre dans le Royaume Gesun n’était digne de la Princesse Ge Lan, lui donnant une impression de réconfort.

Mais il ne s’attendait pas du tout à rencontrer quelqu’un pas moins faible que lui au sein même de l’Académie Kargath. Le don en cultivation de Changyang Xiang Tian excédait le sien, et il avait prit le titre de Cheng Ming Xiang de génie de la cultivation numéro 1 de l’Académie Kargath. Il lui avait volé cela, mais Changyang Xiang Tian lui avait aussi volé son être aimé, rendant Cheng Ming Xiang incapable d’endurer plus longtemps.

Le jeune homme venant de combattre Cheng Ming Xiang le regarda prudemment avant de chuchoter, « Mon seigneur, que prévoyez-vous de faire maintenant ? »

Un désir de meurtre traversa le regard de Cheng Ming Xiang, « Princesse Ge Lan est à moi. Au sein du Royaume Gesun, je suis le seul à la mériter. » Sa voix était empli d’un haine sans égal, « Sha La, fais venir des personnes, nous allons rendre une visite à Changyang Xiang Tian. Cette fois-ci, nous allons lui donner une bonne leçon. Cela lui apprendra à ne pas voler la femme d’un autre. »

« Oui mon seigneur. » Le jeune homme partit immédiatement réunir des personnes.

Grâce à sa force, Cheng Ming Xiang avait réussi à amasser un large groupe de personnes. Ils étaient au moins 16, et tous faisaient partie de familles nobles et avaient atteint le niveau de Saint. De plus, la majorité d’entre eux avaient perdus leurs noyaux contre Jian Chen, ce qui leur avait valu un échec lors de la compétition en forêt. A cause de ça, tous le détestaient ; et lorsque Cheng Ming Xiang décida de réunir du monde, chacun voulut le rejoindre.

Parmi le groupe se trouvaient deux personnes que Jian Chen connaissait très bien. Il s’agissait de Luo Jian du Clan Luo, et Ka Di Yun, du clan Ka Di.

Cheng Ming Xiang regarda sévèrement tout le monde, un large sourire sur le visage. « Bien, nous sommes assez. Même si nous handicapions à vie Changyang Xiang Tian, le Clan Changyang n’oserait rien dire. Les personnes réunies ici possèdent tous une large influence, et même l’empereur aurait du mal à protéger Changyang Xiang Tian. »

Cheng Ming Xiang était certain de pouvoir battre Changyang Xiang Tian dans un combat loyal, mais maintenant que Sa Majesté avait officiellement annoncé le mariage entre Changyang Xiang Tian et la Princesse Ge Lan, son statut était complètement différent d’avant. Non seulement il avait le soutien du Clan Changyang, mais maintenant il avait aussi le soutien de la famille royale. Avec une telle combinaison, même Cheng Ming Xiang devait réfléchir prudemment avant d’agir.  S’il voulait lui donner une simple leçon, il n’allait pas avoir beaucoup de problèmes, mais Cheng Ming Xiang savait que cela n’allait pas être si facile. Pour cette raison, il avait fait venir de nombreuses personnes d’influence. Avec une telle coalition de forces, l’empereur allait devoir réfléchir à deux fois avant d’enquêter. Le Clan Changyang lui-même n’avait pas le moindre pouvoir face à un tel groupe.

« Sha La, demande immédiatement à quelqu’un de nous trouver l’emplacement de Changyang Xiang Tian. N’oublie pas, l’information ne doit surtout pas être ébruitée. Si le vice directeur ou le directeur apprennent quoi que ce soit, tous nos plans seront ruinés. » Ordonna Cheng Ming Xiang à son partenaire d’entrainement.

« Oui mon Seigneur. »

Après ça, Sha La dépensa directement de l’argent ou utilisa ses connexions dans l’académie pour trouver en secret la position de Changyang Xiang Tian. En même temps, il envoya des personnes de confiance fouiller l’académie.

Pendant de temps, l’Académie Kargath était extrêmement calme, rien n’avait été dérangé par Cheng Ming Xiang et par les mouvements de son groupe.

Deux heures plus tard, les 20 élèves envoyés par Sha La revinrent, uns par uns.

« Seigneur Cheng, nous avons cherché dans toute l’Académie Kargath, mais nous n’avons pas pu trouver Changyang Xiang Tian. » Lui rapporta une personne.

Chang Ming Xiang grimaça et répondit, « Comment est-ce possible ? Se peut-il que Changyang Xiang Tian ne soit pas dans l’académie ? »

« J’ai entendu dire que Changyang Xiang Tian adorait lire dans la bibliothèque, avez-vous fouillé les lieux ? » Demanda Luo Jian. Même s’il avait été blessé par Jian Chen, les soins avaient totalement guéris son corps.

« Nous avons aussi cherché dans la bibliothèque. Changyang Xiang Tian n’y était pas. » Continua le responsable des recherches.

A cet instant, un jeune homme légèrement enveloppé s’exclama, « Changyang Xiang Tian est le Dirigeant des Nouveaux Elèves. Le Dirigeant des Nouveaux Elèves a le privilège d’accéder aux 5 premiers niveaux de la bibliothèque. Peut-être qu’il se cache au 5ème niveau ? Si c’est vrai, nous ne pouvons qu’attendre avant d’agir »

En entendant cela, tous les membres du groupe acquiescèrent. Les propos de cette personne étaient tout à fait logiques.

Toutefois, le responsable des recherches secoua la tête et répondit, « Impossible. Nous avons demandé à la concierge de la bibliothèque, et selon elle Changyang Xiang Tian n’est jamais allé à la bibliothèque aujourd’hui. »

« Dans ce cas, est-ce que Changyang Xiang Tian est bel et bien sorti de l’académie ? » Cheng Ming Xiang grimaça.

A cet instant, un autre élève hésité légèrement avant de s’exclamer, « Seigneur Cheng, même si nous n’avons pas trouvé Changyang Xiang Tian, nous avons découvert Changyang Hu au bosquet est. Changyang Hu est le grand frère de Changyang Xiang Tian ; il sait probablement où se trouve Changyang Xiang Tian. »

Les yeux de Luo Jian s’illuminèrent un instant, avant de s’assombrir de nouveau. Il venait de se rappeler de cette nuit ; lorsque tous ses noyaux de monstres avaient été volés par les frères Changyang et Tie Ta. Même s’il n’osait pas se venger contre Tie Ta, il n’avait pas peur des conséquences d’une confrontation avec le frère de Changyang Xiang Tian, Changyang Hu.

« Pas mal, Changyang Hu sait sûrement où se trouve Changyang Xiang Tian. Nous devrions aller lui demander. » Décida Luo Jian à voix basse, une lueur dangereuse dans les yeux.

« Bien, commençons par trouver Changyang Hu. »

Tout le monde acquiesça rapidement à la suggestion de Luo Jian. Afin de ne pas trop attirer l’attention des autres élèves, une poignée d’entre eux se sépara du groupe afin de prendre un autre chemin vers le bosquet est.

Lorsque cette poignée d’élève arriva au bosquet, ils virent que Changyang Hu était toujours présent, pratiquant ses arts martiaux.

A la vue de Changyang Hu, une profonde haine apparut dans le regard de Luo Jian. Changyang Hu, probablement trop absorbé dans son entrainement, ne sentit pas arriver les subordonnés de Cheng Ming Xiang.

Le groupe marcha jusqu’à Changyang Hu, puis tous l’encerclèrent. Réalisant cela, Changyang Hu sortit enfin de sa torpeur. A cet instant, il était déjà encercla par une dizaine d’élèves.

Changyang Hu balaya du regard les environs. Après avoir vu l’expression sur le visage de ces personnes, le rythme de son cœur s’accéléra, et un mauvais pressentiment s’immisça en lui. Surtout lorsqu’il vit le regard haineux de Luo Jian dirigé vers lui, l’expression de Changyang Hu devint lourde.

« Que voulez-vous ? » S’exclama Changyang Hu. Malgré la dizaine d’élèves autour de lui, aucune peur n’était visible sur son visage.

Luo Jian se moqua, « Changyang Hu, tu ne te souviens pas de ce qui s’est passé en forêt, quelques jours plus tôt ? » Son visage devint sombre tandis qu’il parlait. « Ton groupe a osé me voler trois jours de dur labeur, ce qui m’a fait échouer. Rien que pour cela, je vais te faire payer un œil pour un œil. »

Changyang Hu regarda Luo Jian sans la moindre peur, et répondit froidement, « Luo Jian, il s’agit simplement de la conséquence de tes actes ; tu ne peux pas me blâmer pour ces évènements. Si tu n’avais pas essayé de nous voler nos noyaux, les évènements suivants n’auraient jamais eu lieu. Tout était de ta faute ; si tu veux blâmer quelque chose, blâme ton impuissance. Tu as même été vaincu par on quatrième frère, alors que celui-ci n’était même pas encore un Saint. » Se moqua Changyang Hu, en regardant Luo Jian avec dédain.

« Espèce de… » Luo Jian fut si indignant sur le moment, qu’il n’arriva pas à répondre à Changyang Hu. Les évènements de cette nuit en forêt étaient une humiliation qu’il n’allait jamais pouvoir effacer de sa mémoire. Malgré sa force de Saint de niveau intermédiaire, il avait perdu face à un nouveau venu n’ayant même pas atteint le niveau de Saint. De plus, les noyaux de monstres qu’il avait passé 3 jours à récolter avaient tous été volés. Ce résultat était une chose que le Jeune Maitre du Clan Luo ne pouvait accepter.

Si de telles paroles humiliantes atteignaient le clan, Luo Jian n’allait plus pouvoir garder la tête haute à l’avenir.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                              Chapitre Suivant

Accueil

2 pensées sur “Chaotic Sword God – Chapitre 59

  • Avatar
    21 janvier 2017 à 12 h 54 min
    Permalink

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  • Avatar
    21 janvier 2017 à 14 h 38 min
    Permalink

    oh si il touche au grand frère, le petit frère va tous les mangé 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :