Chapitre 38 : Liang Xiao Le

 

« Oh, d’ailleurs, Changyang Xiang Tian, comment nous as-tu détecté ? » Demanda l’un des hommes d’âge moyen d’un ton curieux.

Les 3 autres professeurs souhaitaient eux aussi entendre la réponse et regardèrent Jian Chen. Ils voulaient savoir comment ils avaient été détectés, car ils n’avaient pas fait le moindre bruit ou mouvement, Jian Chen n’avaient donc aucun moyen de les voir.

Jian Chen ria avant de répondre, « Je vous ai découvert dès votre arrivé, honorables professeurs. »

« Quoi ?! Dès notre arrivée ? Comment est-ce possible ? » S’écria la femme.

Les 3 autres professeurs eurent eux aussi du mal à croire Jian Chen.

Jian Chen ouvrit à nouveau la bouche, « Lorsque je combattais la meute de loups, je prêtai attention aux alentours. Sinon, nous aurions pu subir une attaque surprise inattendue. Comment pourrais-je ignorer mon environnement à un moment aussi crucial ? »

En entendant cela, les 4 professeurs acquiescèrent, approuvant la réponse de Jian Chen.

Puis, celui-ci continua à s’expliquer, « Vous n’avez pas fait le moindre son, mais à votre arrivée, j’ai repéré tout un tas de petits mouvements évidents, vous trahissant ainsi. »

Les 4 professeurs réalisèrent leurs erreurs et l’ancien du groupe sourit d’admiration, « Incroyable, tout bonnement incroyable ! Changyang Xiang Tian, je n’ai pas d’autre choix que de t’admirer. Quand je pense qu’à ton âge, j’étais déjà bien loin de ton niveau. » L’ancien s’arrêta un instant avant de continuer, « Puisque vous n’êtes plus en danger maintenant, nous allons partir. Après tout, d’autres élèves ont peut-être besoin de notre aide. » Même après voir annoncé cela, il avait l’air de partir à contrecœur.

« Attendez ! » S’écria tout à coup Jian Chen en direction des professeurs. En pointant du doigt Liang Xiao Le, qui était toujours cachée dans un arbre, il s’exclama, « Honorables professeurs, pourriez-vos escorter cette élève jusqu’à la sortie de la forêt ? Elle n’a pas le courage de rester ici plus longtemps. »

L’ancien grimaça en y réfléchissant, « Ce n’est pas un problème, mais même si elle part avec 2 Noyaux de Monstres de Rang 1, cela sera considéré comme une défaite. Après tout, elle n’a pas réussi à rester ici les 3 jours. »

« Non, je ne partirais pas, je resterais ici pendant les 3 jours. » Annonça Liang Xiao Le en sautant les 5 ou 6 mètres l’éloignant du sol. Elle arriva en un instant à côté de Jian Chen.

« Hey, ces 4 professeurs peuvent t’aider à sortir de la forêt, alors aucune bâte magique ne t’attaquera. Tu ne veux pas rentrer chez toi ? » Cela n’avait pas l’air de plaire à Tie Ta, qui trouvait Liang Xiao Le trop lâche. Chaque fois qu’elle rencontrait une bête magique, elle ne pouvait pas s’empêcher de crier, ce qui ennuyait Tie Ta …

Liang Xiao Le regarda timidement Tie Ta et chuchota, « Je ne veux pas partir. »

« Tu n’as plus peur des bêtes magiques ? » Demanda curieusement Tie Ta. 

« Si ! »

« Tu as donc encore peur, dans ce cas, pourquoi ne veux-tu pas partir ? »

« Parce que vous êtes là tous les deux. »

Face à une réponse aussi directe, Te Ta ne sut pas quoi répondre.

Jian Chen regarda Liang Xiao Le sans savoir quoi faire puis tenta de la persuader, « Liang Xiao Le, tu devrais partir avec les professeurs. Il y a de nombreuses bêtes magiques dans cette forêt, et il n’est pas sûr que nous puissions te protéger à tout instant. »

Le visage de Liang Xiao Le devint misérable lorsqu’elle réalisa qu’elle allait devoir dépendre de Jian Chen. Implorant, elle continua, « Senior, pitié, laissez-moi venir avec vous, c’est la première fois que je vois une bête magique et la première fois que je viens ici. Je vous garantis que la prochaine fois que nous rencontrerons une bête magique, je garderai mon calme. » Après avoir été témoin de la force de Tie Ta et Jian Chen, Liang Xiao Le n’était plus inquiète à leurs côtés.  De plus, elle avait clairement entendu les professeurs dire que rien dans la Seconde Région ne pouvait leur causer le moindre problème. Avec une telle protection, elle ne comptait pas abandonner.

Jian Chen ressentit tout à coup une migraine en approche. Liang Xiao Le était une noble choyée depuis la naissance, elle allait sûrement devenir un fardeau. A l’avenir, en combattant des bêtes magiques, ils allaient en plus devoir la protéger.

« Changyang Xiang Tian, Tie Ta, aucune bête magique de la Seconde Région ne peut vous mettre en danger. Vous devriez donc la prendre avec vous. Vous êtes élèves de la même école après tout. De plus, pour vous deux, cette épreuve ne peut même plus être considérée comme un test. » S’exclama la femme en riant.

Jian Chen soupira intérieurement. Maintenant que même les professeurs voulaient que Liang Xiao Le vienne avec eux, ils ne pouvaient plus refuser.

Jian Chen abandonna ainsi les négociations, mais pas Tie Ta. Toutefois, il décida de se taire. Après ce premier jour, il considérait déjà Jian Chen comme le pilier de l’équipe. Ainsi, peu importe sa décision, Tie Ta comptait obéir. L’esprit de Jian Chen était bien plus doué en stratégie et il avait plus d’expérience auprès des bêtes que Tie Ta. Cela voulait donc dire que peu importe la décision de Jian Chen, Tie Ta allait le suivre.

Après que les 4 professeurs soient partis, Jian Chen et Tie Ta ne prêtèrent pas la moindre attention à Liang Xiao Le et se dirigèrent vers les cadavres de Loups Bleus. Il s’agissait de plus d’une vingtaine de Noyaux de Monstres de Niveau 1, alors ils ne pouvaient pas se permettre de les ignorer.

Puisque le noyau de monstres des loups Bleus était situé dans leurs tête, Tie Ta et Jian Chen cherchèrent un moyen de les en extraire. Ils devaient donc frapper et briser le crâne des Loups Bleus, ce qui fit pâlir Liang Xiao Le qui les regardait. Peut-être avait-elle légèrement changé. Avec une grande difficulté, elle était parvenue à étouffer sa nature peureuse et observa Jian Chen et Tie Ta extraire les noyaux. Elle essayait d’apprendre par expérience.

La nuit passa rapidement et paisiblement après l’attaque des Loups Bleus.

Lorsque le soleil se leva à l’horizon, Jian Chen qui se tenait assis, les jambes croisées, termina sa cultivation et se leva afin de s’étirer.

Au moment où Jian Chen se leva, il entendit Tie Ta se réveiller lui aussi. Celui-ci imita Jian Chen, et même si les deux étaient en pleine cultivation, cela ne les avait pas empêché de surveiller les environs. Ils étaient restés sur leurs gardes tout en cultivant, et du moment que le vent soufflait à travers les longs brins d’herbes, la paire était capable de repérer n’importe qui, ou plutôt n’importe quoi.

« Tie Ta, va chercher des branches sèches pour allumer le feu. Je m’occupe de la viande de bête magique. Il est temps de préparer le petit-déjeuner. » S’exclama Jian Chen.

« D’accord ! » Sans la moindre objection, Tie Ta se retourna et s’enfonça dans la forêt pour aller chercher du bois sec.

Peu après, il revint avec dans ses bras une pile de branches. En même temps, Jian Chen avait préparé un large morceau de viande sanglante de Loup Bleu.

Puisqu’il n’y avait pas de source d’eau dans la zone, la viande de bête magique ne fut pas lavée. A la place, celle-ci fut directement embrochée et placée au dessus du feu afin de cuire.

Peu de temps après, une douce odeur se mit à émaner de la viande de bête magique grillée. Même si aucune épice n’avait été utilisée, la qualité de la viande de bête magique était supérieure de base. De plus, plus une bête ma
gique possédait un haut rang, plus sa viande était délicieuse et bénéfique pour le corps. Apparemment, la viande de Bête Magique de Classe 5 pouvait même augmenter la force.

Peut-être parce qu’elle pouvait sentir le doux arôme de viande grillée, Liang Xiao Le se réveilla puis sauta de sa branche. Les 5 ou 6 mètres la séparant du sol n’étaient rien pour Liang Xiao Le, qui avait déjà atteint le Niveau 8 de Force Sainte.

« Waa … ça sent bon. » Liang Xiao Le s’approcha du feu de camp et, voyant la viande dorée de bête magique dégoulinant d’huile, ne put s’empêcher d’avaler sa salive. Même si elle avait déjà goûté à de nombreux plats exotiques, elle n’avait jusqu’à maintenant jamais mangé de gibier sauvage comme celui-ci. Après tout, manger toujours le même type de viande donnait envie d’essayer de nouvelles choses plus appétissantes.

Tie Ta lança un regard mécontent en direction de Liang Xiao Le, et murmura à voix basse, « La nuit dernière, tu n’arrêtais pas de pleurer, et maintenant, tu es déjà oublié tout ça. J’espère que lorsque nous rencontrerons d’autres bêtes magiques, tu ne recommenceras pas à pleurer. »

La voix de Tie Ta était extrêmement basse et peu claire. A part lui, personne n’entendit son chuchotement, même pas Jian Chen.

Liang Xiao Le regarda Tie Ta avec curiosité, « Tie Ta, que dis-tu ? » La nuit dernière, les 4 professeurs avaient appelés Jian Chen et Tie Ta par leurs noms, alors Liang Xiao Le connaissait maintenant leurs identités.

« Ah, ce n‘est rien. » Tie Ta secoua ses mains comme s’il se sentait coupable de quelque chose.

Liang Xiao Le décida de l’ignorer. Elle regarda Jian Chen et Tie Ta puis sourit, « Ce n’est pas étonnant que vous soyez aussi forts et que vous puissiez tuer une vingtaine de Bêtes Magiques de Classe 1 à vous deux. Vous êtes donc Tie Ta et Changyang Xiang Tian. J’ai vraiment eu de la chance de vous rencontrer. » La Liang Xiao Le actuelle paraissait complètement différente de la personne d’hier soir. Après une simple nuit, elle s’était remise des évènements de la veille. Maintenant, elle n’avait plus du tout l’air effrayée des bêtes magiques.

Jian Chen leva la viande de bête magique cuite puis en découpa un morceau qu’il donna à Liang Xiao Le avant de lui demander, « Il y a de nombreuses bêtes magiques dans cette forêt. De plus, nous ne pouvons pas partir avant d’être resté ici 3 jours. N’as-tu pas peur ? »

Liang Xiao Le accepta le morceau de viande et répondit en le mordillant, « Même si j’ai toujours peur, je pense que je m’y habituerais. De plus, vous n’êtes tous les deux pas vraiment plus âgés que moi, et pourtant vous avez combattu sans la moindre peur tous ces Loups Bleus la nuit dernière. Vous les avez même massacrés. Vous êtes bien plus impressionnants que tous ces autres garçons. Hmph, ils étaient vraiment inutiles et n’arrivaient même pas à vaincre une simple bête magique. Au final, leur incompétence m’a forcée de me séparer de mes sœurs. »

Tout à coup, Liang Xiao Le se leva et déclara bruyamment, « C’est décidé, j’utiliserais efficacement ces 2 prochains jours pour apprendre à vos côtés. »

En entendant cela, Jian Chen acquiesça intérieurement. Sa déclaration avait reçu l’approbation de Jian Chen. Même si elle était timide et extrêmement effrayée par les bêtes magiques, ce n’était pas important. Le facteur le plus important était son envie de changer et d’apprendre.

Après tout, personne ne naissait avec la capacité de tout faire et tout comprendre. Toutes les connaissances possédées par un individu étaient le résultat de son apprentissage. Bien sûr, Jian Chen était une exception.

Liang Xiao Le était née en tant que fille ainée d’une maison noble. Elle avait été choyée depuis sa plus tendre enfance et avait grandi dans un environnement protégé. Elle n’avait donc jamais fait face à la moindre difficulté. Ce n’était donc pas étonnant qu’elle soit effrayée ainsi pendant sa première rencontre avec une bête magique sauvage. Après tout, c’était équivalent à une personne normale rencontrant un fantôme pour la première fois ; n’importe qui aurait peur.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                                Chapitre Suivant

Accueil

Une réflexion sur “Chaotic Sword God – Chapitre 38

  • Avatar
    26 août 2016 à 16 h 51 min
    Permalien

    Haha des sa naissance il a brisé la logique du monde XD

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :