Chapitre 36 : Meute de Loups

 

Pendant la nuit, Jian Chen et Tie Ta restèrent assis sous un arbre à cultiver. Le feu à leur côté s’était depuis maintenant bien longtemps éteint, et sur une branche à 5 ou 6 mètres au dessus d’eux se trouvait Liang Xiao Le. Elle regardait nerveusement autour d’elle, chaque fois qu’elle entendait le cri d’une bête magique dans les parages, et ne parvenait pas à dormir.

Les yeux luisants de Liang Xiao Le se reposèrent sur la paire, Jian Chen et Tie Ta, comme si elle les surveillait. A ses yeux, il s’agissait d’une question de vie ou de mort. Elle ne voulait pas voir les deux personnes qu’elle venait enfin de rencontrer après une longue période de recherche l’abandonner et ainsi perdre sa seule protection.

Tout à coup, un vent léger traversa la forêt et fit trembler les hautes herbes. Jian Chen, assis en tailleur, ouvrit brusquement les yeux. Immédiatement, ses yeux se mirent à briller tandis qu’il fixait les hautes herbes, et il se leva en prenant la barre de fer dans sa main.

Liang Xiao Le était confuse en voyant Jian Chen se lever. Ne sachant pas ce qu’il se passait, son cœur se mît à battre de plus belle.

« Hey, que se passe-t-il ? » Murmura avec précaution Liang Xiao Le. Dans une telle situation, elle n’osait pas parler à voix haute, de peur d’attirer des bêtes magiques.

Jian Chen ne lui répondit pas, et au lieu de ça se tourna vers Tie Ta qui cultivait toujours. « Tie Ta, réveille-toi, nous sommes attaqués par des bêtes magiques. »

« Ah ? Qu’est-ce que tu dis ? Des bêtes magiques nous attaquent ? » Liang Xiao Le prit peur, et son visage perdit tout à coup toutes ses couleurs. En imaginant ce qui allait se passer, son corps tout entier se mit à trembler.

Tandis que Tie Ta cultivait, il n’osait pas s’immerger complètement, et restait donc sur ses gardes tout en cultivant. Ainsi, lorsque Jian Chen lui parla, Tie Ta se réveilla immédiatement de son état de cultivation et se leva en posant sa hache de combat sur son épaule.

« Changyang Xiang Tian, où sont-ils ? » Demanda-t-il en regardant tout autour de lui. Il ne pouvait pas voir la moindre trace de pas, ni entendre le moindre bruit.

Jian Chen tournait lentement la tête en observant les environs, « Tie Ta, fais attention. Cette fois-ci, ce n’est pas une bête magique seule, mais tout un groupe. »

« Un groupe ! » Le visage de Tie Ta changea instantanément, passant de l’imprudence, à la surprise puis à une expression de résolution.

« Ah ! Quoi !? Un groupe ?! Hey les gars, ne me faites pas peur comme ça ! » Cachée dans les arbres, Liang Xiao Le les supplia. Elle aurait préféré entendre une menace de la part de Jian Chen plutôt que ça.

Les sourcils de Jian Chen se froncèrent, et il ordonna à la pleureuse Liang Xiao Le, « Pourrais-tu te taire ? Est-ce que tu veux attirer toutes les bêtes magiques des environs ? »

L’ordre de Jian Chen s’avéra utile, car Liang Xiao Le se cacha immédiatement la bouche de ses deux mains afin d’être sûr de ne plus rien dire.

« Changyang Xiang Tian, combien de bêtes magiques y a-t-il à ton avis ? » Demanda Tie Ta.

« Beaucoup, 10 minimum. Elles sont toutes prêtes à attaquer, et nous ont déjà encerclés. » Le visage de Jian Chen était des plus sérieux.

L’expression de Tie Ta se durcit en entendant cela. S’il ne s’agissait que d’une seule bête magique, il ne serait pas inquiet, et pour trois bêtes magiques, ils pouvaient gérer la situation à deux. Mais maintenant, il y en avait au moins 10 ; Tie Ta n’osait pas se surestimer.

Lorsque Liang Xiao Le entendit Jian Chen, son visage déjà pâle le devint encore plus, et son esprit commença à être dominé par la per. Seule une pensée occupait son esprit : « C’est terminé, nous sommes fichus ! Nous n’allons pas survivre à ça … »

Les hautes herbes tremblèrent tout à coup, et une lumière couleur cyan apparut devant eux. Il y en avait dans chaque direction, avec pas moins de 50 points d’origine. Tandis que Jian Chen et Tie Ta regardaient abasourdis, ils réalis-rent que ces points lumineux étaient en vérité des yeux de bêtes magiques, et il y en avait au moins 20.

« C’est une Bête Magique de Classe 1, le Loup Bleu. Tie Ta, si tu veux vivre, dépêche-toi de monter dans un arbre. » S’exclama Jian Chen en observant les 20 Loups Bleus tout autour de lui.

Le regard de Tie Ta se fit menaçant, et il brandît sa hache, avant de dire d’une voix héroïque, « Ne t’inquiètes pas. Changyang Xiang Tian, il n’y a que 20 Bêtes Magiques de Classe 1, je peux te garantir qu’elles ne nous vaincrons pas. »

Au moment où elle entendit qu’il y avait environ 20 loups les attaquant, Liang Xiao Le faillit mourir de peur. A cet instant, même si elle croyait en la force de Jian Chen et Tie Ta, elle ne les pensait pas capables de vaincre 20 bètes magiques, étant donné qu’ils n’étaient même pas des Saints. Sauf si un professeur venait les sauver maintenant, ils ne pourraient pas en sortir vivant.

« Professeur, où êtes-vous ? Venez nous aider … » Liang Xiao Le regarda tout autour d’elle en suppliant à un professeur de venir. Elle ne pouvait maintenant reposer sa confiance que sur les professeurs, mais étant donné qu’il y avait autant de bêtes magiques, elle avait trop peur d’hausser la voix. Juste au cas où les bêtes magiques décideraient de l’attaquer elle.

Les 20 Loups Bleus marchèrent lentement vers Jian Chen et Tie Ta, leurs regards menaçants fixés sur eux. Ce ne fut que lorsque leur distance ait été réduit à 5 mètres qu’ils s’arrêtèrent.

Jian Chen et Tie Ta brandirent leurs armes respectives. Même s’ils étaient encerclés par 20 bêtes magiques, aucun des deux n’avait l’air effrayé.

« AOOOO ! »

Tout à coup, un Loup Bleu hurla en direction du ciel. Et immédiatement, les 20 loups autour d’eux commencèrent à hurler eux aussi. Leurs cris emplirent l’air en se superposant, avant de se transformer en large onde de choc sur une grande zone.

En entendant les hurlements des loups, Liang Xiao Le glissa. Elle tomba au sol en tremblant. Maintenant, son visage était pâle comme un linge, entièrement vidé de son sang.

 

A 5 kilomètres de Jian Chen, un homme d’âge moyen atterrit sur une branche d’arbre. Lorsqu’il entendit les hurlements au loin, son visage changea tout à coup. Ses yeux jusqu’alors fermés s’ouvrirent, et il fixa la direction du son.

« Mince, c’est une meute de Loups Bleus. A en juger par leurs cris, ils sont au moins 10. On dirait que quelqu’un est en danger. » Le visage de l’homme devint sérieux, ses mains contre l’arbre sur lequel il se trouvait. Il sauta de l’arbre, puis courut dans la direction des cris sans perdre une seule seconde.

« J’espère arriver à temps. » L’homme d’âge moyen était anxieux, mais allait déjà à la plus grande vitesse possible. Les bêtes magiques de la 2ème zone n’étaient pas tellement fortes, mais Jian Chen et Tie Ta combattaient toute une meute de Loups Bleus ; leurs chances de réussite n’étaient pas très encourageantes.

 

En même temps, à 3 endroits différents, 3 personnes différentes entendirent les hurlements, avant d’abandonner tout ce qui pouvait se trouver dans leurs mains et de courir en vitesse en direction du bruit.

 

Les hurlements des loups étaient e signal d’attaque, et les 20 loups foncèrent tout à coup vers Jian Chen et Tie Ta.

« Meurs ! » Gronda Tie Ta en levant sa hache et se préparant à attaquer. Il balaya un loup avec sa hache, frappant l’arme dans son flanc. Le loup laissa échapper un jappement strident.

*Peng !*

Le Loup Bleu cha
rgeant en direction de Tie Ta fut immédiatement intercepté par une puissante attaque de hache, et reçut une large blessure sur son corps. Le loup fut projeté par l’attaque ; même s’il s’agissait d’une Bête Magique de Classe 1, il ne faisait pas le poids contre la force de Tie Ta.

Tia Ta brandissait sa hache de combat de 45 kilos avec aise comme si elle ne pesait rien. Chaque fois qu’un Loup Bleu s’approchait trop près, il l’envoyait voler au loin. Ainsi, chaque loup s’approchant était immédiatement écarté, avec une nouvelle blessure sur son corps. Toutefois, la peau des Loups Bleus était solide, alors même Tie Ta avait quelques difficultés à les tuer.

Tandis que des loups s’approchaient de lui en même temps, les yeux de Jian Chen devinrent tout à cou froids et il sauta en avant. En un instant, il enfonça la barre de fer acérée dans la gorge de l’un des loups.

*Pshh !*

Avec une légère résistance, la barre en fer perça enfin la peau du loup et perça un trou dans sa gorge. Jian Chen sortit ensuite son arme du cou du loup avant de dévier son corps sur le côté pour esquiver l’attaque d’un autre loup lui sautant dessus.

Le loup s’étant fait percer la gorge tomba au sol, ses quatre jambes parcourues de spasmes tandis qu’il laissait échapper son dernier souffle. Il n’arrivait plus à se relever, peu importe l’effort mis en œuvre, tandis que du sang frais s’écoulait de la blessure fatale.

La gorge était le point faible de pratiquement tout être vivant, et les bêtes magiques ne faisaient pas exception. Etant donné que le Loup Bleu s’était fait percer la gorge, sa vie le quittait petit à petit. Même s’il essayait d’échapper à l’étreinte de la mort, il n’allait pas pouvoir se débattre très longtemps.

Jian Chen profitait de la souplesse de son corps pour traverser la meute de loups, utilisant sa barre en fer pour laisser derrière lui des blessures fatales à chaque attaque. Même s’il était encerclé par 10 loups, Jian Chen avait utilisé son style de mouvement étrange et imprédictible pour esquiver avec aise. Les crocs acérés et les griffes des loups ne parvenaient pas à la toucher, et chaque fois qu’un loup était sur le point d’y arriver, Jian Chen évitait au moment opportun.

Le combat ne dura pas plus de quelques respirations, et 3 loups eurent leur gorge percée par Jian Chen. Tandis que les loups perdaient leur sang, ils titubaient avant de finalement s’écrouler au sol, luttant pour survivre mais succombant finalement. De nombreux autres loups avaient soufferts de blessures multiples, mais aucune n’était fatale, car concentrées sur leurs joints.

Jian Chen bougea à nouveau entre les loups tandis que la barre en fer continuait à faire des ravages autour de lui. Non seulement ses mouvements étaient fluides, mais ils étaient aussi gracieux ; comme s’il dansait au lieu de combattre pour sa vie.

De l’autre côté, Tie Ta grognait en abattant sa hache de 45 kilos, produisant ainsi un reflet grâce à la vitesse à laquelle celle-ci traversait l’air. Les quelques loups autour de lui étaient sans arrêts projetés au loin en subissant des blessures terrifiantes. Mais même si ces blessures venaient de la hache acérée de Tie Ta, pour les Loups Bleus de telles blessures ne constituaient pas une menace mortelle.

Même si à cet instant Tie Ta paraissait surpuissant et majestueux, il n’était pas invincible. Et à côté des achèvements actuels de Jian Chen, les siens n’étaient pas grand chose. Après tout, depuis le début du combat, Tie Ta n’avait pas réussi à tuer le moindre Loup Bleu.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                        Chapitre Suivant

Accueil

4 pensées sur “Chaotic Sword God – Chapitre 36

  • 13 mai 2016 à 14 h 12 min
    Permalink

    J’ai hate de lire la suite. Bon finalement elle a pas l’air d’etre la pour les pieger, ou alors c’est une bonne actrice

    Répondre
  • 13 mai 2016 à 15 h 35 min
    Permalink

    Merci 🙂 J’ai hâte moi aussi de lire la suite. Tie Ta malgré sa force semble avoir du mal.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :