Chapitre 35 : Liang Xiao Le

 

Après avoir récupéré le noyau de monstre de la panthère noire, Jian Chen et Tie Ta continuèrent leur route.

Tuer facilement une Bête Magique de Classe 1 en n’étant pas un Saint était quelque chose que n’importe quel nouvel élève considérerait comme une tâche extrêmement difficile. Des dangers mortels pouvaient les attaquer à tout moment, mais pour Jian Chen et Tie Ta, c’était comme s’ils jouaient à un jeu. La 2ème région était comme un coffre rempli de noyaux de monstres pour les deux.

 

La journée se termina rapidement, et la nuit tomba, Tie Ta et Jian Chen trouvèrent une zone ouverte dans la forêt où camper. Entre eux se situait un feu de camp, craquant en illuminant les ténèbres autour d’eux. Les ombres des deux garçons dansaient derrière eux, faisant ressembler leurs réflexions à des démons menaçants.

Les ténèbres les entouraient de partout, et s’ils sortaient hors de la portée du feu de camp, ils ne seraient même plus capables de voir leurs propres mains devant leurs yeux dans la pénombre. Toutefois, l’atmosphère n’était pas paisible, car au loin dans la forêt, le cri d’une bête magique pouvait être perçu. Ce seul son aurait terrifié n’importe qui, et pour quelqu’un déjà effrayé de base, un tel son l’aurait figé sur place.

Tie Ta tourna le noyau de monstre dans sa main près du feu, reflétant ainsi la lumière sur sa surface. Un regard en direction des deux garçons révélerait que leurs vêtements n’étaient plus en très bon état, en plus d’être tâchés de sang.

Le sang venait des Bêtes Magiques, tandis que les déchirures venaient des branchages et buissons d’épines.

« Changyang Xiang Tian, tu es vraiment incroyable ! Je ne te pensais pas capable de manier une barre en fer rouillée avec tant de maîtrise. Toutes les bêtes magiques que nous avons combattues aujourd’hui ont été tuées par toi ! J’ai juste réussi à finir la vipère rencontrée au début. » S’exclama Tie Ta, en ventant les actions de Jian Chen.

Un large sourire apparut sur le visage de Jian Chen, « J’ai juste profité des occasions lorsqu’elles se sont présentées à moi, si tu ne leur avais pas causé de dégâts avec ta hache, nous aurions eu bien plus de mal à tuer cas bêtes magiques. »

Tie Ta se mît à rire, son cœur réconforté par les mots de Jian Chen, « Changyang Xiang Tian, peux-tu me dire, comment fais-tu pour savoir lorsque nous sommes tout près d’une bête magique ou non ? » Naturellement, Tie Ta était très curieux sur le sujet, et s’était posé cette question toute la journée, mais ce n’était qu’à l’instant, qu’il venait enfin de trouver l’opportunité parfaite pour la poser.

Jian Chen ne prit même pas la peine de cacher quoi que ce soit, et montra du doigt son oreille et sa tête, « J’ai utilisé ça et ça. »

Tie Ta regarda Jian Chen montrer ses oreilles et sa tête, avant de demander, emporté par la curiosité, « Tu utilises tes oreilles pour percevoir et ton esprit pour réfléchir ? »

« Tu as à moitié raison ! » Jian Chen prît la barre en fer posée à côté de lui et commença à la polir sur un petit rocher. D’un air absent, il répondit, « En plus de me reposer sur mes oreilles pour percevoir, j’utilise mon esprit pour sentir mes environs. Toutefois, cette méthode est bien trop difficile pour toi. »

« Oh ! » Tie Ta hocha la tête en acquiesçant, comprenant tout à fait ce que voulait dire Jian Chen.

Jian Chen testa la pointe de la barre de fer avant de la reposer. Attrapant sa Ceinture Spatiale, il s’exclama, « Tie Ta, regardons nos gains de la journée. » Secouant la Ceinture Spatiale, les noyaux de monstres stockés à l’intérieur se mirent à tomber au sol.

Les uns après les autres, les noyaux de monstres tombèrent de la ceinture spatiale et petit à petit, les noyaux formèrent une pile haute d’un pied devant Jian Chen.

Tie Ta fit de même et commença à secouer sa Ceinture Spatiale. Au final, une petite montagne se forma aussi devant lui.

« J’ai là 48 noyaux de monstres. » Jian Chen commença à rire, ses profits de la journée étaient plus que bons.

« J’en ai 49, je t’ai battu avec un noyau de plus que toi. » Tie Ta était extrêmement heureux, il n’avait jamais vu autant de noyaux avant. C’était une première pour lui, étant donné qu’il n’avait jamais vu e noyau de monstre auparavant. Pour Tie Ta qui était né dans une famille pauvre, ces noyaux de monstres avaient une énorme valeur, même s’ils n’étaient que des noyaux de Classe 1.

« Un premier jour aussi profitable, pas mal ! Mais je ne sais pas combien de noyaux de monstres il nous faut pour être ceux en ayant récupéré le plus. Après tout, la récompense est généreuse ; un Noyau de Monstre de classe 4 et un Anneau Spatial. » Même Jian Chen était tenté par les récompenses, il voulait vraiment ce Noyau de Monstre de Classe 4, l’énergie contenue à l’intérieur était bien plus importante qu’un Noyau de Monstre de Classe 1.

Tout à coup, les yeux de Jian Chen s’assombrirent et il chuchota, « Vite, range tous tes noyaux de monstres, quelqu’un arrive. » Immédiatement, il se mît à ranger tous ses noyaux de monstres dans sa ceinture avant de la remettre.

Tie Ta agît rapidement lui aussi, et commença à ranger ses noyaux de monstres en même temps que Jian Chen. Les deux finirent en même temps.

Après que les deux aient rangés leurs noyaux de monstres et après quelques respirations nerveuses, l’herbe bougea au loin dans un bruit de frottement, et une personne très mince en sortit. Au moment où la personne vit Tie Ta et Jian Chen assis au coin d’un feu, une expression de surprise apparut sur son visage avant qu’elle ne laisse échapper un cri de joie. Il s’agissait d’une frêle jeune fille tenant de la paille de riz pour supporter son poids en titubant.

« J’ai enfin trouvé quelqu’un, j’ai enfin trouvé quelqu’un ! Je vous en supplie, ne m’abandonnez pas. J’ai peur, j’ai vraiment peur. Les bêtes magiques veulent me dévorer … » La voix de la personne était frénétique et paniquée, mais restait tout de même douce.

En l’entendant, Jian Chen et Tie Ta se rendirent compte que la personne en face d’eux était une fille, le feu derrière eux illuminant son corps et dévoilant son uniforme de l’Académie Kargath. Toutefois, son uniforme était en lambeaux à cause des branches et épines, et sa peau et même ses sous-vêtements étaient légèrement visibles par endroit. L’uniforme en lui-même était couvert de boue, comme si elle était tombée à de multiples reprises.

Le visage de la fille était lui aussi couvert de boue, au point où son apparence était difficile à voir clairement. Toutefois, sur son visage se trouvaient des preuves qu’elles pleuraient en suppliant Jian Chen et Tie Ta. Complétant ce spectacle pitoyable, son impuissance était reflétée dans ses yeux.

« Assieds-toi. » Jian Chen essaya d’être le plus doux possible, en la voyant, il se doutait bien des problèmes qu’elle avait rencontrée. Dans un tel environnement, même le plus courageux des garçons serait horrifié, sans compter une jeune fille.

 En voyant que la personne en question était une jolie fille, Tie Ta baissa sa garde. Posant avec précaution sa hache, il contempla la fille avec curiosité.

Jian Chen regarda calmement la jeune fille, et lui demanda, « Peux-tu me dire ton nom ? »

« Mon … mon nom est Liang Xiao Le. » La jeune fille bégaya légèrement. En voyant les yeux de Jian Chen et Tie Ta, elle ne put s’empêcher de se sentir effrayée et inquiète.

« Qu’est-ce que tu fais seule ici ? Si tu as si peur, pourquoi marcher seule dans la forêt ?
Même le moinde petit bruit t’effraye. » Demanda Tie Ta d’une voix calme et douce.

Liang Xiao Le regarda timidement Tie Ta avant de répondre, « Je suis venu ici avec des amis, mais malheureusement nous avons croisé une bête magique. Elle était bien trop forte, et mes mais n’ont pas réussi à la battre. Après avoir pour la plupart été blessés, nous nous sommes séparés en fuyant, mais je me suis perdue. »

En entendant cela, Tie Ta commença à s’étouffer en avalant sa propre salve, « Même en groupe vous n’avez pas pu vaincre une Bête Magique de Classe 1 ? A nous deux Changyang Xiang Tian et moi, nous en avons tué plus de 100 aujourd’hui. » Un air fier apparut sur son visage lorsqu’il y repensa.

« Gruuuuu ! »

Tout à coup, un étrange bruit retentit. En un instant, Jian Chen et Tie Ta dirigèrent leur regard vers la provenance du son. Il s’agissait de l’estomac de Liang Xiao Le, qui n’arrêtait pas de gronder.

« Tu dois voir faim. » Jian Chen sourit.

« Oui ! » Liang Xiao Le acquiesça, embarrassée, et ajouta pour sa défense, « Je n’ai pas mangé de la journée. » Ses yeux ne pouvaient s’empêcher de briller en s’arrêtant sur le feu de camp, où la viande de bête magique cuisinée brillait en dégoulinant d’huile. Elle inhala avidement son arome, mais plus elle le faisait, plus son estomac se plaignait. Quelques secondes plus tard, Jian Chen et Tie Ta ne pouvaient entendre plus que les bruits de son estomac dans leurs oreilles.

Cela fit sourire Jian Chen. Il prit la brochette contenant la viande magique, et, sans se soucier de a chaleur, utilisa directement sa main pour en déchirer un large morceau de viande. Le donnant à Liang Xiao Le, il s’exclama, « Tiens, mange. Mais fais attention, c’est chaud. »

Liang Xiao Le tordit ses bras et déchira un morceau de ses vêtements pour retirer la boue de ses mains. Doucement, elle prit la viande de bête magique. Une fois la viande légèrement refroidie, elle la dévora à larges bouchées, sans se soucier de son apparence.

Liang Xiao Le devait être affamée, car une fois le morceau de viande terminé, elle continua à regarder en direction du reste de viande d’un air mélancolique.

Jian Chen, continuant de sourire, arracha un nouveau morceau de viande. Il le donna à Liang Xiao Le en répétant, « Tiens, mange. »

En voyant le large morceau de viande de bête magique placé devant elle, Liang Xiao Le hésita un instant, et au final, ne le prit pas. Au lieu de ça, elle tourna son regard vers Jian Chen et Tie Ta et demanda, « Si je prends ça, qu’allez-vous manger ? »

Tie Ta se mît à rire, « Ne t’inquiètes pas, il nous en reste. Regarde sous cet arbre. » En disant cela, Tie Ta pointa la direction du doigt.

Liang Xiao Le se tourna vers l’endroit montré par Tie Ta, et remarqua tout près sous un grand arbre une bête magique inconnue couchée au sol. L’une de ses jambes avait déjà disparue, et le sol était couvert de traces de sang frais.

Regardant le cadavre de la bête magique, Liang Xiao Le avala sa salive et dit, « Vous êtes formidable. Vous avez réussi à vous deux à tuer une Bête Magique de Classe 1. »

« Che… Ce n’est rien. » Répondit Tie Ta, imperturbable.

 

Le temps s’écoula lentement. Jian Chen et Tie Ta finirent de manger, et se préparaient maintenant à dormir.

« Hey, où devais-je dormir ? » Demanda Liang Xiao Le avec difficulté.

Jian Chen pointa du doigt un large arbre tout près, « Va dormir en haut de cet arbre. Comme ça, même si des bêtes magiques attaquent pendant la nuit, elles ne pourront pas te blesser. »

« Quoi, les bêtes magiques attaquent aussi pendant la nuit ? » Le visage de Liang Xiao Le pâlit. Ses yeux reflétaient sa peur, et son corps tout entier se mît à trembler.

« Et vous ? Où allez-vous dormir ? Ne me laisser pas seule, sinon je vais me faire manger par une bête magique sauvage, c’est sûr. » Demanda Liang Xiao Le d’un air paniqué. Son regard variait avec nervosité entre Jian Chen et Tie Ta, comme si elle avait peur pour sa vie s’ils décidaient de partir et de l’abandonner.

Jian Chen soupira intérieurement. Il ne pouvait rien faire à propos de cette froussarde. Les personnes comme elles nées et élevées dans des familles nobles en tant que précieuses petites filles n’avaient jamais connues la mer déchainée. Depuis la naissance, elle avait grandie dans un environnement privilégié, alors au moindre danger son cœur et son esprit étaient en panique.

« Ne t’inquiètes pas, nous ne serons pas loin. Nous allons juste nous reposer dans cet autre arbre, juste ici. » La rassura Jian Chen.

Liang Xiao Le fut légèrement rassurée après ça. Toutefois, quelques traces de peur résidaient dans son cœur, et refusaient de partir.

« Cette satané école, ce satané directeur ! Pourquoi force-t-ils tout le monde à assister à un tel évènement ? N’est-ce pas juste nous envoyer à notre mort ? » Chaque fois qu’elle repensait à sa situation actuelle, Liang Xiao Le ne pouvait s’empêcher de maudire. Et petit à petit, ses mots se transformèrent en sanglots.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                      Chapitre Suivant

Accueil

6 réflexions sur “Chaotic Sword God – Chapitre 35

  • Avatar
    10 mai 2016 à 16 h 59 min
    Permalien

    J’sais pas pourquoi j’la sens pas cette Liang Xiao 😡

    Répondre
  • Avatar
    10 mai 2016 à 17 h 08 min
    Permalien

    Ouais ca sent le piege, mais on est peut etre trop suspicieux

    Répondre
  • Avatar
    10 mai 2016 à 19 h 39 min
    Permalien

    merci beaucoup 🙂
    pour moi cette Liang Xiao va causer des problèmes mais il va réussir à en tirer des bénéfices

    Répondre
  • Avatar
    10 mai 2016 à 20 h 45 min
    Permalien

    Je ne la sens pas. C’est évident que c’est un piège.

    Répondre
  • Avatar
    11 mai 2016 à 0 h 30 min
    Permalien

    a lala vous m’ôtez les mots de la bouche 🙂 je la sens pas non plus celle-là 🙂

    Répondre
  • Avatar
    11 mai 2016 à 20 h 43 min
    Permalien

    Je ne sais pas si c’est un piége, elle a l’air d’être en sale état…
    par contre, si elle est aussi innocente/gourde que je le pense, elle va être un sacré boulet pour eux…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :