Chapitre 28 : Ennuis en Approche (2)

 

En un instant, Luo Yun et Luo Jian arrivèrent devant le portail de la bibliothèque. A quelques pas du large portail, celui qui suivait Jian Chen, Chen Feng, se tenait contre le tronc d’un arbre. Ses yeux regardaient constamment Jian Chen, qui lisait toujours avec assiduité et ne faisait pas attention à ses environs.

Lorsque Chan Feng vit Luo Yun avec Luo Jian à ses côtés, il courut immédiatement vers eux. Il salua poliment Luo Jian, et dit avec un visage charmant, « Je ne pensais pas rencontrer le Seigneur Luo Jian ici. Je suis véritablement honoré de vous voir. » Chan Feng était extrêmement respectueux ; même s’il appartenait lui aussi à un clan, ce n’était qu’un clan mineur au sein du Royaume Gesun. Ce n’était qu’à partir du moment où il a commencé à trainer avec des enfants de plus larges clans qu’il s’est mis à collecter de l’argent aux plus faibles que lui. Grâce à ça, il avait une bonne relation avec le Clan Luo, ce qui allait lui apporter de nombreux bénéfices. S’il était chanceux, son propre clan pourrait grimper dans les plus hauts rangs avec l’aide de Luo Jian ; après tout, Luo Jian était le successeur de son clan.

Luo Jian se sentait fier en voyant le respect de Chen Feng, et lui donna un simple mouvement de main, « Epargne-moi tout ça, est-ce que Changyang Xiang Tian est dans la bibliothèque ? »

Même si Luo Jian ne faisait preuve d’aucune politesse, le regard de respect que lui portait Chen Feng ne vacilla pas. Avec un sourire, il répondit, « Il y est, Changyang Xiang Tian est encore à la bibliothèque. »

Un sourire se forma petit à petit sur le visage de Luo Jian, en obtenant la réponse qu’il désirait, « Très bien. Entre et fais-le sortir pour moi. » La bibliothèque avait une règle interdisant tout combat à l’intérieur, et même Luo Jian se devait de respecter cette règle, malgré l’énorme influence que détenait sa famille.

« Oui, bien sûr Maître Luo. Je vais faire sortir immédiatement Changyang Xiang Tian. » S’exclama Chen Feng en entrant dans la bibliothèque.

A l’intérieur du bâtiment, l’attention de Jian Chen était comme toujours dans son livre ; chaque fois qu’il était ici, sa garde était baissée. C’était parce que au sein de la bibliothèque, il n’avait pas à s’inquiéter que d’autres viennent l’ennuyer ou lui demander des questions, alors rester sur ses gardes était inutile.

Tandis que Jian Chen était perdu dans son propre monde, il eut tout à coup l’impression d’une main se posant sur son épaule. Même s’il ne désirait pas se séparer du livre, il regarda le jeune homme se tenant à côté de lui avec un sourire froid sur le visage. De sa mémoire, il se souvint que cette personne faisait partie du groupe de 4 qui avait essayé de lui extorquer de l’argent  en échange d’une protection.

Chen Feng se tenait à ses côtés, d’un air joyeux en imaginant le malheur en approche de Jian Chen. Avec un ton étrange, il dit, « Changyang Xiang Tian, je ne pensais pas que nous nous reverrions si rapidement. »

« C’est toi ! » Grogna Jian Chen. Sans lui prêter la moindre importance, il s’exclama, «  Si tu cherches encore ta taxe de protection, tu peux partir. »

Une lueur de colère traversa les yeux de Chen Feng, mais il n’osait pas agir contre Jian Chen. Les règles de la bibliothèque étaient strictes, et il savait qu’il ne faisait pas le poids contre Jian Chen.

Chen Feng bomba le torse et fixant malicieusement Jian Chen, et répondit froidement, « Changyang Xiang Tian, même si je ne fais pas le poids contre toi, l’Académie Kargath n’est pas un lieu où tu peux agir comme tu le souhaites. Si tu en as vraiment le courage, alors suis-moi à l’extérieur. Sinon, prépare-toi à rester dans cette bibliothèque jusqu’à la fin de ta vie. » Après avoir lâché ces mots, Chan Feng sortit de la bibliothèque. Toutefois, les mots qu’il venait de prononcer avaient déjà attirés l’attention de tous les élèves présents dans la bibliothèque. Immédiatement, l’attention de la plupart des élèves se tourna vers Jian Chen, avec des expressions compliquées d’envie, respect et jalousie.

Jian Chen ferma lentement son livre. D’après les mots de Chan Feng, il avait apparemment obtenu des renforts pour l’aider.

Jian Chen cligna des yeux tandis qu’il rangea les livres sur leurs étagères respectives, avant de se diriger vers l’entrée de la bibliothèque, perdu dans ses pensées. Même s’il savait que des personnes l’attendaient à l’extérieur, s’il ne sortait pas les gens penseraient qu’il a peur. Si Jian Chen voulait continuer à lire paisiblement dans la bibliothèque, l lui fallait révéler sa véritable force et n’inspirer que de la peur chez les autres. Sinon, de plus en plus de personnes allaient lui chercher des ennuis ; et aller à la bibliothèque deviendrait inutile.

Même s’il savait pertinemment que les personnes dehors n’étaient pas faibles, il se pouvait qu’ils soient des experts du même niveau que Ka Di Yun. Toutefois, Jian Chen n’avait absolument pas l’air d’avoir peur. Il était confiant de pouvoir combattre un Saint à son niveau, et même s’il ne gagnait pas, il ne perdrait pas facilement. Après tout, que ce soit expérience de combat ou techniques, Jian Chen surpasse de loin n’importe qui à l’académie. Il était une personne ayant vécu de nombreuses situations de vie ou de mort.

Aussitôt que Jian Chen sortit de la bibliothèque, il regarda devant lui pour voir 3 jeunes se tenant là. Ils n’avaient pas vraiment l’air différents, étant tous habillés avec le même uniforme. Deux de ces personnes faisaient partie du groupe d’extorsion que Jian Chen avait rencontré plus tôt, et le troisième regardait Jian Chen d’un air arrogant. Il était évident qu’il avait été appelé par les deux autres pour les aider.

Voyant Jian Chen vraiment sortir de la bibliothèque, Luo Yun commença à rire. Il chuchota à Luo Jian se tenant à côté de lui, « Mon Seigneur, c’est Changyang Xiang Tian. »

Le regard arrogant de Luo Jian parcourut Jian Chen d’un air dédaigneux, et il s’exclama froidement, « Gamin, es-tu Changyang Xiang Tian ? »

Jian Chen examina Luo Jian. Luo Jian avait l’air d’avoir 22-23 ans, et était extrêmement beau. Toutefois, son expression était la preuve de son arrogance sans bornes.

« Et qui es-tu ? » Répondit indifféremment Jian Chen à Luo Jian, d’un ton froid comme la glace.

Luo Yun qui se tenait aux côtés de Luo Jian cria, « Comment oses-tu, Changyang Xiang Tian. Quel genre de statut possèdes-tu pour parler comme cela au Seigneur de mon clan ? Tu veux être renvoyé de cette académie ? »

« Changyang Xiang Tian, dépêche-toi et excuse-toi auprès de mon Seigneur. Sinon, ne pense pas pouvoir rester à l’Académie Kargath une seule seconde de plus. » Chen Feng ne rata pas cette chance pour lécher les bottes de Luo Jian, en criant sur Jian Chen d’un ton indigné.

En entendant les mots des deux, le Seigneur du Clan Luo, Luo Jian, devint encore plus hautain, son visage empli d’estime-propre.

Le visage inchangé de Jian Chen révéla petit à petit un sourire en coin, et dit en regardant les trois avec dédain, « Selon vos mots, dites-vous que le directeur de l’Académie Kargath vous écoutera tous les trois ? Ou peut-être affirmez-vous que l’Académie Kargath appartiens à votre clan, et que vous pouvez renvoyez qui vous souhaitez ? Vous trois êtes bien trop audacieux, d’oses même regarder de haut le directeur. »

Suite aux mots de Jian Chen, Luo Yun et Chan Feng se mirent à palir. Même Luo Jian, qui avait un large clan pour le soutenir, ne put s’empêcher de changer d’expression, lançan
t des pics à Jian Chen. Même si des trois, il avait le plus d’influence le supportant, étant donné qu’il était le successeur du puissant Clan Luo du Royaume Gesun, Luo Jian n’osait pas montrer la moindre trace de non-respect envers le directeur de l’Académie Kargath. Si les mots de Jian Chen atteignaient l’oreille du directeur, Luo Jian pouvait être sévèrement puni. Dans le pire des cas, il pourrait être directement renvoyé. Même si Luo Jian était puissant, même si son père était le chef du Clan Luo, même s’il était son successeur, il n’y avait pas moyen qu’il sorte d’une telle conséquence sans encombre. Son Clan Luo n’allait pas risquer d’offenser le directeur de l’Académie Kargath pour ses propres intérêts personnels.

Le visage de Luo Jian s’assombrit, tandis qu’il fixait Jian Chen, « Changyang Xiang Tian, tu es vraiment arrogant. Je me demande juste si tu as les qualifications pour pouvoir être aussi arrogant. »

Jian Chen se mît à rire avec mépris, et répondit froidement, « Arrête de gaspiller ton souffle, dis-moi juste pourquoi tu me cherches. »

Luo Jian laissa échapper un sourire empli de désir meurtrier. « La raison de ma venue est très simple. Je voulais juste vérifier comme quelqu’un comme toi a réussi à vaincre un tout nouveau Saint, même si Ka Di Yun n’a pas utilisé d’Arme Sainte. Changyang Xiang Tian, es-tu vraiment si incroyable ? » Luo Jian craqua les doigts de ses deux mains, avant de les serrer fort. Les craquement secs de ses doigts se firent entendre, et une large quantité d’énergie fut émise de son corps, vers celui de Jian Chen.

En même temps, les personnes lisant dans la bibliothèque fermèrent tous leurs livres. Tout le monde commença à parler avec excitation, en regardant avec plaisir et amusement le spectacle se déroulant devant eux.

Concernant le Qi émit par Luo Jian, Jian Chen n’était pas du tout affecté par celui-ci, et se tenait droit comme une puissante montagne. La force de Luo Jian était claire aux yeux de Jian Chen, et n’était pas plus faible que celle de Ka Di Yun ; toutefois, elle n’était pas assez importante pour lui faire peur, à la place, cela ne fit qu’alimenter son esprit de combat.

Aussitôt qu’ils virent que les deux adversaires allaient combattre, les personnes devant la bibliothèque commencèrent à reculer, de peur de recevoir une onde de choc.

« Comment pourrions-nous rater un combat si intéressant ? » Juste avant que les deux personnes commencent à se battre, une voix se fit tout à coup entendre à l’arrière, et des jeunes portant des uniformes apparurent.

Il y avait un total de 5 personnes à arriver. Parmi elles, un individu du groupe d’extorsion. Jian Chen ne reconnaissait pas les 4 autres, mais n’importe qui pouvait voir en un regard qu’ils appartenaient à des clans majeurs. Ils avaient tous l’air apaisés et sereins.

Toutefois, ce qui attira l’attention de Jian Chen, était le jeune homme au centre du groupe de 5. Il était évident à ses yeux qu’il était la figure centrale autour de laquelle les 4 autres tournaient. Il n’avait pas l’air très vieux ; selon son apparence, il devait avoir environ 20 ans.

« Ya … regardez tous ; la personne au milieu, n’est-ce pas Maître Cheng, disparu pendant toute une année ? Je ne pensais pas qu’il viendrait lui aussi. »

« C’est vrai, c’est bien le Maître Cheng, le prodige de l’Académie Kargath. On dit qu’il y a un an, il avait déjà atteint le niveau intermédiaire de Sainteté. Avec ses talents en cultivation, je pensais que cette année, Maître Cheng serait devenu un Grand Saint et aurait obtenu son diplôme. Je ne pensais pas qu’il était toujours à l’académie. »

« Je me demande quel est la force actuelle de Maître Cheng, et si oui ou non il a atteint le niveau de Grand Saint … »

« Les trois personnes aux côtés de Maître Cheng ont l’air d’être de puissants Saints ayant déjà condensés leurs Armes Saintes. Penser que les élites normalement difficile à rencontrer apparaitraient toutes ici … »

En voyant le groupe arriver, tous les élèves commencèrent à discuter entre eux, augmentant le volume ambiant.

« Cheng Ming Xiang, tu es arrivé juste à temps. Si tu étais arrivé ne serait-ce qu’une minute plus tard, tu aurais raté ce spectacle intéressant. » En voyant le jeune homme au milieu de la foule, Luo Jian arrêta tout de suite son attitude imposante, et ria en saluant le jeune homme. Puis, il hocha la tête vers les 3 étudiants derrière le jeune homme.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                                      Chapitre Suivant

Accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :