Chapitre 27 : Ennuis en approche (1)

 

Immédiatement, l’élève épargné se pressa vers les deux autres à terre. Inquiet, il demanda à celui qui s’était fait frapper deux fois par Jian Chen, « Luo Yun, tu vas bien ? »

L’étudiant du nom de Luo Yun hocha la tête, et parla d’une voix faible, « Je vais aller mieux après quelques jours de cultivation. » Se tournant, il demanda la même chose aux autres blessés, et chuchota, « Karl, tu peux trouver des informations dans l’académie plus rapidement que nous ; trouve le nom de ce gamin puis fait venir Maître Cheng ! »

En entendant son ami, Karl réfléchit un instant et répondit, « Pas besoin, je crois savoir de qui il s’agit. »

Le visage des deux autres élèves reprît des couleurs, et Luo Yun demanda, « Tant mieux dans ce cas, Karl, alors, qui est-il ? »

« Pendant la Compétition des Nouveaux Elèves de cette année, il y avait un compétiteur particulièrement fort, le même qui a vaincu le Saint, Ka Di Yun, tout en n’étant qu’un praticien de 8ème niveau de Force Sainte. Je pense que c’est lui. » En disant cela, le visage de Karl s’assombrit.

Lorsque les deux élèves entendirent cela, leurs visages changèrent immédiatement. Regardant ses compagnons, Luo Yun demanda, « Il s’agit vraiment de Changyang Xiang Tian ? »

Karl acquiesça, « C’est probable. Au sein du groupe de nouveaux élèves, seul Changyang Xiang Tian était capable de me battre. S’il est vraiment Changyang Xiang Tian, dans ce cas nous ne pouvons absolument pas être considérés comme des adversaires pour lui, étant donné qu’il est capable de battre Ka Di Yun, un Saint. Même si celui-ci n’a pas utilisé son Arme Sainte, cela montre bien la force de Changyang Xiang Tian. »

« Hmph, même s’il est vraiment Changyang Xiang Tian, il a osé croiser mon chemin. Je ne lui laisserais pas un seul moment de répit tant qu’il sera dans cette académie. » Jura la première personne s’étant faite attaquer par Jian Chen.

Le visage pâle de Luo Yun commença à sourire, et il gronda, « C’est bien, le jeune maître de notre Clan Luo cherchait des informations sur Changyang Xiang Tian récemment. S’il apprend ce que nous savons, le jeune maître sera satisfait. Dommage que nous ne savions pas où il se trouvait ces derniers jours ; après l’avoir cherché, qui aurait pu s’imaginer que nous le rencontrerions ici par pure coïncidence. »

« Luo Yun, va chercher le jeune maître de ton Clan Luo, Chen Feng et moi, nous allons appeler notre Maître Cheng. Je doute que Changyang Xiang Tian fasse le poids contre Maître Cheng. » Gronda Karl.

« Très bien, faisons tout ce que nous avons à faire, mais nous devrions laisser une personne en arrière afin de continuer à observer Changyang Xiang Tian. Etant donné que l’académie est très large, si Changyang Xiang Tian décide de se cacher, nous ne pourrons jamais le retrouver. » Proposa Luo Yun.

Karl acquiesça avant de se tourner vers son ami derrière lui, « Chen Feng, reste ici et observe-le ; je vais aller chercher Maître Cheng. »

« Pas de problème ! » Promit Chen Feng sans la moindre hésitation.

Après que les tâches aient été divisées, Chen Feng partit suivre Jian Chen, et les deux autres étudiants prirent leur ami encore inconscient et allèrent réaliser leurs propres tâches.

………

Au cœur de la bibliothèque, Jian Chen s’assît à une table avec deux livres et commença à les lire avec passion.

Parce qu’il était encore tôt, la bibliothèque était encore vide et silencieuse. A part Jian Chen, il n’y avait qu’une concierge d’âge moyen vaquant à ses occupations.

La femme avait environ 40 ans, et possédait une apparence des plus communes. Etant donné qu’elle n’avait aucun talent en cultivation, elle n’était qu’au 6ème niveau de Force Sainte, même à 40 ans. Même l’élève le plus faible de l’Académie Kargath était plus fort qu’elle.

La femme pencha la tête pour regarder Jian Chen qui étudiait, et même si elle ne connaissait pas son nom, Jian Chen lui avait laissé une forte impression. A part ces 3 derniers jours, Jian Chen avait toujours été le premier élève à entrer dans la bibliothèque, et étudiait à chaque fois toute la journée. Il y avait même des jours où il sautait le déjeuner afin de continuer à lire. La concierge servait maintenant l’académie depuis plusieurs années, mais Jian Chen était l’étudiant le plus travailleur qu’elle ait vu.

« Quel enfant assidu. » Murmura-t-elle avant de se remettre au travail.

 

Dans une large chambre, une jeune homme de 20 ans se tenait au centre de la pièce, les yeux fermés. Son corps se tenait dans une position très étrange, et comme un tronc, il se tenait juste là sans bouger d’un centimètre.

*Toc Toc Toc*

Tout à coup, un son étouffé se fit entendre de l’autre côté de la porte. En même temps, le jeune avec les yeux fermés commença à lentement les ouvrir en maintenant sa position, il regarda la porte, « Qui est-ce ? » Appela-t-il.

« Mon seigneur, c’est moi, Luo Yun. » Répondit la voix à l’extérieur.

« Entre ! » Le pressa-t-il.

La porte s’ouvrit, permettant à l’homme de 20 ans de voit l’un des 4 étudiants vaincus par Jian Chen – Luo Yun.

Luo Yun regarda le jeune positionné étrangement sans même cligner des yeux, comme s’il ne s’agissait pas d’une occurrence étrange. C’était parce que cette étrange position était en fait la méthode de cultivation du Clan Luo.

Sur le continent Tian Yuan, il n’existait pas beaucoup de manuels d’entraînement. Parmi les quelques peu qui existaient, il y avait quelques méthodes de cultivation, et encore moins de personnes parvenaient à apprendre une nouvelle position de cultivation. Le Clan Luo faisait partie du dernier cas de figure, et ses membres mettaient leurs corps dans une position unique afin de maximiser les effets de leur cultivation.

Luo Yun s’avança vers le jeune homme et se pencha en avant avec respect, « Maître, ces derniers jours, vous cherchiez des informations sur Changyang Xiang Tian ; je l’ai récemment trouvé et rencontré. » Même si Luo Yun avait une haute position au sein du clan, il n’osait pas agir avec arrogance devant ce jeune homme. Car cet homme était Luo Jian, le premier fils du chef du Clan Luo. En plus de recevoir l’affection du chef de clan, il était considéré comme le futur successeur du clan, alors Luo Yun voulait s’attirer ses faveurs.

 « Tu as trouvé Changyang Xiang Tian ! » En entendant cela, les yeux de Luo Jian s’illuminèrent. Remarquant le visage pâle de Luo Yun, ses yeux descendirent pour voir une trace de pas sur l’uniforme de Luo Yun. D’une voix hautaine, Luo Jing s’exclama, « Vu ton état pitoyable, ce Changyang Xiang Tian a dû te faire quelque peu souffrir. »

Luo Yun devint furieux et expliqua, « Ce que le seigneur dit est correct, j’ai récemment rencontré Changyang Xiang Tian, et lui ai poliment demandé de venir visiter le Seigneur. Mais ce Changyang Xiang Tian était complètement outrageux et arrogant. Pas seulement ça, il était aussi extrêmement violent, et surtout, il se fichait de vous. Il a dit …. Il a dit que le Seigneur … que le Seigneur était … » Luo Yun commença à hésiter à continuer sa phrase.

Luo Jian s’énerva, « Ne reste pas là à bégayer, qu’est-ce que Changyang Xiang Tian a dit sur moi ?! »

Une lueur d’indignation traversa les yeux de Luo Yun tandis que celui-ci hésitait une dernière fois. Avec une dernière poussée de courage, il s’exclama, « Changyang Xiang Tian a dit que le Maître ne valait même pas un pet, et que lui jeter une chaussure ne vaudrait m
ême pas l’effort ! »

« Quoi ?! » Le visage de Luo Jian parut encore plus enragé que ses émotions. Même si le Clan Luo n’était pas extrêmement influent sur le continent Tian Yuan, au sein du Royaume Gesun, il faisait partie des clans les plus prestigieux, avec une histoire de 200 ans. Dans le Royaume Gesun, la quantité de clans rivalisant en force pouvait être comptée sur les doigts d’une seule main.  Concernant le successeur du Clan Luo, Luo Jian pouvait être considéré comme un très haut noble, que même le prince héritier et la princesse du royaume pouvaient considérer sur un pied d’égalité. Il ne pensait pas que dans l’Académie Kargath, un nouvel élève inconnu oserait être aussi insolent. Dans toute sa vie, il n’avait jamais rencontré quelqu’un d’aussi arrogant envers sa personne.

Le regard de Luo Jian vers Luo Yun, devint glacial, « Il a vraiment dit cela ? » Celui-ci arrivait à peine à contenir toute sa haine.

En voyant la réaction de Luo Jian, Luo Yun était secrètement fou de joie, toutefois, il gardait son sang-froid et répondit, « Oui mon Seigneur, ce que Luo Yun a raconté est vrai. Je n’oserais pas vous mentir ; ce Changyang Xiang Tian est bien trop arrogant. Il ne vous a jamais considéré comme quelqu’un d’important, et à même osé vous insulter. Si nous ne lui donnons pas une leçon, j’ai bien peur que le Seigneur perde la face et devienne la cible de ridicule au sein de l’académie. »

Plus Luo Yun parlait, plus Luo Jian devenait enragé. Sortant de sa position initiale, il gronda, « Où est Changyang Xiang Tian ? Je veux que tu m’emmènes à lui, et s’il ne me considère vraiment pas comme digne d’intérêt, je verrais à quel point il est fort. »

« Oui, bien sûr ! Veuillez me suivre mon seigneur. » Luo Yun sortit de la chambre et mena Luo Jian vers la bibliothèque.

 

En même temps, dans l’une des pièces de l’Académie Kargath, Karl amena un autre jeune homme de 20 ans vers la bibliothèque.

Lorsqu’ils passèrent par les terrains de sports, quelques seniors remarquèrent le groupe d’un air surpris, leurs commentaires pouvaient être entendus fusant de toutes les directions.

« Ai …. Cette personne là-bas n’est-elle pas le Seigneur Cheng ? Cela fait maintenant plus d’un an que nous ne l’avons pas vu à l’académie, quel vent l’amène ici aujourd’hui ? » S’exclama surpris l’une des seniors du même âge.

« J’ai entendu dire qu’il y a un an, Seigneur Cheng a atteint le niveau intermédiaire de la Sainteté, alors qui sait à quel niveau de puissance il est aujourd’hui. »

« Seigneur Cheng est définitivement le prodige de l’Académie Kargath. Il a condensé son arme à l’âge de 19 ans en devenant un Saint. A 20 ans, il a atteint le niveau intermédiaire de la Sainteté. Une année s’est passée depuis, alors le Seigneur Cheng a du atteindre les niveaux supérieurs de la Sainteté avec ses talents en cultivation. »

« C’est sûr, Seigneur Cheng est le plus grand génie en cultivation de toute m’académie. Le directeur a même dit lui-même qu’avant 23 ans, Seigneur Cheng allait devenir un Grand Saint. »

« Devenir un Grand Saint à 23 ans, Seigneur Cheng est incroyable. De nombreux seniors de l’académie sont toujours au 10ème niveau de Force Sainte. »

Tandis que Karl allait arriver sous peu, les seniors voyants la paire traversant le terrain de sport continuèrent à commenter la scène. Seigneur Cheng était une figure très connue au sein de l’Académie Kargath, pas seulement pour sa personnalité, mais aussi pour sa vitesse de cultivation qui impressionnerait n’importe qui. Sur le continent Tian Yuan, il pouvait être considéré comme un prodige béni des cieux, et dans l’Académie Kargath, comme se tenant au sommet des plus puissants experts.

A cet instant, Jian Chen était toujours absorbé par le livre dans ses mains, ignorant complètement les ennuis en approche.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                                    Chapitre Suivant

Accueil

2 réflexions sur “Chaotic Sword God – Chapitre 27

  • Avatar
    8 avril 2016 à 16 h 46 min
    Permalien

    oooooo sa va devenir chau 😮

    Répondre
  • Avatar
    26 août 2016 à 15 h 06 min
    Permalien

    Les bibliothèques ne sont pas censé être calme ? X) je dis sa je dis rien

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :