Chapitre 22 : Combattre Ka Di Yun

 

Avec son épée en main, Changyang Hu retrouva le courage, même s’il savait que son adversaire était un Saint, avec une Arme Sainte. Mais il avait au moins gagné en puissance.

« Changyang Hu, tu penses vraiment pouvoir faire le poids contre moi avec une épée en fer ?  Futile, je vais te montrer le pouvoir d’un Saint. » Ka Di Yun fonça en direction de Changyang Hu, tenant son épée à deux mains comme si ne pesant rien. Il abattit si rapidement son épée sur Changyang Hu, que l’air siffla tandis que l’épée le traversait.

L’attention de Changyang Hu était extrêmement concentrée sur l’Arme Sainte de Ka Di Yun. Reculant rapidement juste avant l’impacte, l’épée le manqua de peu, et se contenta de frôler ses vêtements. Quelques morceaux de ses habits s’envolèrent, coupés par l’épée.

Après être devenu un Saint, la force de Ka Di Yun avait été multipliée par rapport à avant, et ne pouvait être comparée à celle de Changyang hu, qui n’était qu’au 10ème niveau de Force Sainte. Avec seulement ce premier coup, Changyang hu savait parfaitement le danger qu’il encourrait.

« Ha ! » En plein milieu d’une autre attaque, Ka Di Yun n’hésita même pas en brandissant son épée. En s’avançant de plus en plus près de Changyang Hu, son corps tout entier commença à émettre un puissant Qi s’imposant à Changyang Hu. En un instant, Ka Di Yun lança une nouvelle attaque sur Changyang Hu avec son épée dorée.

Témoin de la puissance de l’épée, Changyang Hu ne pouvait pas se permettre de parer le coup, étant donné que l’épée en fer dans ses mains ne serait pas capable de supporter la force d’une Arme Sainte.

L’épée lourde était extrêmement rapide, et bien plus puissante que ne se l’imaginait Changyang Hu. Sentant l’épée s’approcher dangereusement de sa tête, Changyang Hu n’hésita pas à se baisser et à rouler afin de s’en éloigner. A ce moment-là, il n’était pas capable de suivre l’intensité du combat.

« Bang ! »

Une seconde après la roulade de Changyang hu, l’épée de Ka Di Yun s’enfonça profondément à l’endroit où se tenait avant Changyang Hu. La puissante concentration en énergie formant l’épée fit apparaitre une large fissure sur le sol de l’arène, tandis que d’autres fissures plus petites commencèrent à se former dans toutes les directions à au moins un mètre de la zone d’impacte.

Changyang Hu profita de l’occasion tandis que Ka Di Yun essayait de récupérer un peu de son attaque pour brandir son arme et attaquer Ka Di Yun.

« Hmph ! » Ka Di Yun leva la main d’un air dédaigneux. L’Arme Sainte dans ses mains commença à émettre une superbe lumière avant de réapparaitre à nouveau dans ses mains et d’entrer en contact avec l’épée en fer de Changyang Hu.

Un bruit sourd et violent résonna dans l’arène tandis que l’épée en fer rencontre l’épée dorée, avant d’être projetée en arrière. L’épée avait échappée de force des mains de Changyang Hu suite à la collision, rendant sans défense Changyang Hu. Du sang commença à couler de sa bouche, l’épée avait réussi à lui causer quelques dégâts.

Immédiatement, le pied de Ka Di Yun entra en mouvement et frappa contre le torse de Changyang Hu. Sa force était assez puissante pour faire tomber de l’arène une personne comme Changyang Hu. En l’air, du sang jaillit de sa bouche et son visage devint blanc à cause du choc.

« Grand frère ! » Cria Jian Chen, son expression changeante tout à coup. Il courut immédiatement en direction de Changyang Hu et sauta en l’air. Tandis que tout le monde regardait Changyang Hu se faire projeter en l’air, stupéfait, Jian Chen était déjà entré en action. Tandis que Changyang Hu était sur le point d’entrer en collision avec le sol, Jian Chen arriva sur le côté et l’attrapa avant l’impacte.

« Keh ! » Sur le sol, Changyang Hu commença à tousser violemment, faisant jaillir des gouttes de sang de sa bouche. La puissance d’un Saint était bien plus élevée que n’importe qui n’ayant pas atteint ce niveau ; et c’était vrai pour Changyang Hu, qui était au sommet du 10ème niveau de force Sainte. Ainsi, il venait de souffrir de graves blessures internes.

« Grand frère, tes blessures sont-elles graves ? » Jian Chen essayait de calmer la colère montant en lui, en regardant son frère, inquiet.

Changyang Hu secoua la tête, furieux, et fixa Ka di Yun sur l’arène et fier de soi. « Je vais bien, mais je ne pensais pas que Ka Di Yun allait être aussi fort après être devenu un Saint et avoir formé une Arme Sainte. Pour le moment, ton grand frère ne fait pas le poids contre lui. » Grogna Changyang Hu, sa rage ne s’étant pas dissipée.

« Je suis désolé grand frère. C’est moi qui t’ai impliqué. » En voyant le visage pâle de Changyang Hu et ses blessures, Jian Chen s’en voulait du plus profond de son cœur.

En entendant cela, Changyang hu se tourna vers Jian Chen. Il fronça les sourcils et répondit furieux, « Quatrième frère, que racontes-tu au juste ? Ne me considères-tu pas comme ton grand frère ? » Son visage s’assombrit et il laissa échapper un long soupir, « Malheureusement, ton grand frère est inutile. Jusqu’à maintenant, je n’ai toujours pas réussi à devenir un saint ; autrement, Ka Di Yun ne ferait pas le poids contre moi. »

Les mots de Changyang Hu firent trembler le cœur de Jian Chen ; penchant la tête vers Ka Di Yun, ses yeux furent traversés par un bref éclat glacial qui disparut aussitôt. Le mépris dans ses yeux ne disparut toutefois pas, et il dit sans la moindre émotion, « Grand frère, tu devrais te reposer un instant, je vais définitivement te venger. » Après avoir dit cela, Jian Chen commença à se diriger vers l’arène.

L’expression de Changyang Hu changea immédiatement en entendant les paroles de Jian Chen, et il attrapa son poignet pour le retenir, « Absolument pas. Quatrième frère, tu n’es pas un adversaire pour Ka Di Yun. N’y vas pas. »

Jian Chen afficha un sourire désolé et dit, « Grand frère, s’il-te-plait crois en moi. » Son visage était certain, et il échappa à l’emprise de Changyang Hu, avant de sauter sur l’arène.

« Par les cieux, que fait-il … »

« On dirait qu’il veut combattre Ka Di Yun. Mon dieu, il est fou ! »

« Il n’est qu’au 8ème niveau de Force Sainte. Penser qu’il veut combattre en duel un Saint comme Ka Di Yun, il ne fait que chercher les problèmes … »

Jian Chen arrivant sur l’arène, l’audience autour de lui essaya de l’en dissuader ; personne ne pensait que Jian Chen allait être un adversaire approprié à Ka di Yun, qui était un Saint.

« Il-Il est vraiment impulsif. Ka Di Yun est un Saint venant de battre une personne au sommet du 10ème niveau. Comme pourrait-il gagner contre quelqu’un comme ça ? » Au pied de l’arène, la fille qui était asise aux côtés de Jian Chen à la bibliothèque murmura en le voyant monter sur l’arène. Elle avait l’air inquiète.

Ka Di Yun regarda d’un air absent Jian Chen sauter sur l’arène, mais regagna vite son sang-froid et se moqua en riant, « Qu’y a-t-il Changyang Xiang Tian, tu penses vraiment pouvoir me battre ?! » Ka Di Yun n’avait jamais considéré Jian Chen comme un digne adversaire ; après tout, il était déjà un puissant Saint.

Jian Chen répondit froidement, « Est-ce faux de penser que je le peux ? »

Abasourdi, Ka Di Yun se mît à rire en souriant à Jian Chen, « Non bien sûr, tu as le droit. » Actuellement, Ka Di Yun réfléchissait au meilleur moyen d’humilier Jian Chen, étant donné que celui-ci avai
t lui-même humilié sa belle petite sœur, Ka Di Qiu Li, durant la compétition des nouveaux élèves et devant tout le monde. Cela lui avait valu la haine de Ka Di Yun et Ka Di Liang, qui aimaient profondément leur petite sœur.

Jian Chen n’était absolument pas pressé, et se dirigea vers l’endroit où se trouvait l’épée de Changyang Hu. En pesant l’épée dans ses mains, Jian Chen n’avait pas l’air satisfait. L’épée ne pesait pas plus de 45 kg, mais presque. Si jian Chen n’était pas au 8ème niveau de Force Sainte, il ne pourrait même pas soulever une telle épée.

Dans sa vie précédente, Jian Chen avait l’habitude d’utiliser une épée dont la lame ne faisait que 2 doigts de largeur. Avec une telle arme, il avait amené ses talents à l’épée à un niveau pour lequel il était célèbre. Toutefois avec cette épée à deux mains, Jian Chen avait l’impression que l’une de ses deux mains était attachée dans son dos, étant donné qu’elle était bien trop lourde. Avec elle, il n’allait pas pouvoir utiliser tout son potentiel, et rien que lancer une attaque avec une telle épée allait lui demander une large quantité d’énergie. C‘était dommage qu’à part cette épée là, il n’y avait aucune autre arme dans les parages.

Hésitant un instant, Jian Chen décida d’oublier la large épée et de combattre Ka Di Yun à mains nues. Comme ça, il aurait au moins l’avantage de la vitesse et de l’agilité.

Arrivant au centre de l’arène, Jian Chen regarda Ka Di Yun d’un air impassible et tendit les poings, « Tu peux faire le premier mouvement, je combattrai à mains nues. »

Les sourcils de Ka Di Yun se froncèrent,  clairement, Jian Chen le sous-estimais en décidant de le combattre sans arme. Un praticien au 8ème niveau de Force Sainte combattant sans arme un Saint possédant une Arme Sainte, il s’agissait là d’une grande humiliation envers le Saint.

Les yeux de Ka Di Yun devinrent glaciaux, « Changyang Xiang Tian, tu es bien trop arrogant. » L’épée dorée dans ses mains commença à disparaitre lentement, « Qu’on ne dise pas que je te brutalise. Viens, je te combattrais moi aussi sans arme. »

En entendant cela, Jian Chen laissa échapper un étrange sourire. Sans rien rajouter de plus, il fonça en direction de Ka Di Yun, utilisant sa Force Sainte pour amplifier sa force tandis que son poing se dirigeait vers le visage de Ka Di Yun, un sifflement l’accompagnant.

Ka Di Yun regarda le poing d’un air ennuyé, avant de retourner l’attaque avec son propre poing. Les deux poings entrèrent en contact, tandis qu’une lumière doré émanait de la main de Ka Di Yun ; seuls ceux ayant atteint la Sainteté pouvaient matérialiser leur Force Sainte comme cela.

A l’instant où les deux poings s’entrechoquèrent, le poing de Jian Chen s’ouvrit tout à coup, devenant une paume après le contact initial. Sa main absorba l’impacte, et le coup devint aussi doux qu’une éponge, étant donné qu’il venait d’utiliser le Tai Ji Quan pour dissiper la force de l’attaque de Ka Di Yun. Le bras de Ka Di Yun fut forcé vers le haut dans une position bizarre, tandis que Jian Chen le tordait. En un instant, la force derrière le poing de Ka di yun disparut, et Jian Chen utilisa son autre main pour frapper le joint du bras de Ka Di Yun.

« Crac ! »

Le son d’un os se brisant se fit entendre, Jian Chen venait de disloquer le bras de Ka Di Yun en utilisant le bord de sa main. Ka Di Yun laissa échapper un cri de douleur étouffé, tandis que la douleur dans son bras fut transmise à son cerveau, rendant son visage blanc comme un linge.

Juste après que sa main ait disloquée le bras de Ka Di Yun, Jian Chen ne s’arrêta pas là. Il attrapa de ses deux mains le bras tout entier et le tordit avec force.

« Ah ! »

Cette fois-ci, Ka Di Yun ne put s’empêcher de crier. Laissant échapper un cri de douleur faisant penser à un cochon sauvage, il eut l’impression que tout son arme venait d’être brisé. Depuis sa plus tendre enfance, il n’avait jamais ressenti une telle douleur, et en un instant, son visage fut drainé de toute couleur, et son front se couvrit de sueur.

En entendant le cri misérable, les personnes qui à la base discutaient pendant le match, devinrent toutes silencieuses. Tout le monde regardait Jian Chen, impressionnés en voyant quelque chose d’inconcevable arriver. Cette situation était l’exact opposé de ce qu’ils s’attendaient à voir.

« Depuis quand quatrième frère est-il devenu aussi incroyable ? Rien qu’en voyant cela, Ka Di Yun risque de vraiment souffrir s’il continue à s’en prendre à Changyang Xiang Tian. Même si Ka Di Yun n’utilise pas son Arme Sainte, il reste un Saint, sa force devrait être bien au dessus de la mienne. » Murmura Changyang Hu, en regardant abasourdi le match se déroulant devant ses yeux.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                                    Chapitre Suivant

Accueil

2 réflexions sur “Chaotic Sword God – Chapitre 22

  • Avatar
    30 mars 2016 à 18 h 51 min
    Permalien

    Merci pour le chapitre et j’attends encore une fois le prochain (comme beaucoup des projet présent ici) impatiemment. Je veux bien apprendre le Tai Ji Quan si c’est aussi efficace.

    Répondre
  • Avatar
    30 mars 2016 à 21 h 32 min
    Permalien

    Bof , j’pourrais te l’apprendre ,mais depuis ma découverte de la Technique du Privateur,couplé à celle de RMT. J’ai pas trouvé mieux^.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :