Chapitre 14 : Tie Ta

 

« Peng ! »

Juste au moment où Jian Chen venait de commencer à manger, une main claqua sur son épaule, faisant trembler la table.

Cela irrita Jian Chen qui leva lentement la tête. La personne à qui appartenait la main était un noble d’environ 20 ans. A ses côtés se tenaient deux jeunes personnes, le visage arrogant. L’une de ces personnes était un male, l’autre une femelle, et les deux portaient des habits luxurieux en satin. Il était évident au premier regard qu’ils venaient de familles aisées.

En regardant les trois élèves bien habillés avec une expression plate, il leur demanda avec une expression d’énervement, « Un problème ? »

Une lueur de mauvaise augure traversa les yeux de noble de 20 ans, tandis qu’il regardait Jian Chen. Parlant avec arrogance, le noble lui dit, « Hey, gamin. Cette table nous appartient, vas t’asseoir ailleurs. » Même si le jeune savait pertinemment que Jian Chen n’était pas n’importe qui en voyant les vêtements que celui-ci portait, il ne prenait même pas la peine de regarder Jian Chen dans les yeux.

En l’entendant, Jian Chen le regarda avec mépris et répondit, « Si tu veux manger, dans ce cas assieds-toi et mange. Cette table appartient à toute l’académie ; ton nom n’est pas inscrit dessus. Depuis quand cette table est-celle tienne ? »

Suite à cette remarque, le visage du noble était parcouru d’une expression de vive colère. Ayant déjà perdu sa patience, il cria, « Tu vas bouger oui ou non ?! »

Pendant ce temps, le spectacle à la table de Jian Chen avait déjà attiré l’attention de tout le monde. Même si de nombreuses personnes assistaient à la scène, personne n’avait l’audace d’intervenir.

Un sourire en coin apparut tout à coup sur le visage de Jian Chen. Ce genre d’occurrences étaient une habitude dans sa vie précédente, mais chaque fois, il avait donné à l’agresseur une bonne leçon.

« Bien sûr, je te la laisserais, attends juste que je finisse mon repas. » Retournant son regard vers son plat, Jian Chen se remit tranquillement à manger avec un intérêt renouvelé. Parce qu’il se remplissait la bouche de nourriture, la voix de Jian Chen était légèrement étouffée.

Toutefois, pour ces trois personnes, ce que signifiait Jian Chen était tout à fait clair.

« Frérot, on dirait que ta force n’est pas très reconnue dans cette école ; tu n’as même pas pu nous obtenir une table. Tu ferais mieux de ne pas nous laisser tous les deux manger dehors. » La fille derrière le noble se mit à rire.

En entendant ces mots, la surprise sur le visage du jeune homme de 20 ans disparut, pour ne laisser place qu’à une expression de colère. Fixant vicieusement Jian Chen, il cria, « Gamin, quel est ton nom, de quelle famille viens-tu ?! Dis-le-moi si tu en as le courage. »

Les sourcils de Jian Chen se froncèrent, mais avant qu’il ne puisse dire la moindre chose, une autre voix se fit entendre, « Ka Di Yun, tu es l’un des élèves de l’Académie Kargath, de là penser que tu oses malmener l’un des nouveau-venus ! »

Celui qui venait de s’exprimer était une autre personne du même âge que Ka Di Yun. Il portait lui aussi le même uniforme scolaire, et s’approcha d’eux.

En voyant ce jeune, le visage de Ka Di Yun changea. Ses yeux révélèrent une trace de peur, tandis qu’il s’adressa à lui, « Bai Mo Ran, tu ne devrais pas t’occuper de nos affaires. »

Maintenant, Jian Chen connaissait le nom des deux personnes. Le premier était Ka Di Yun, et celui qui venait juste d’arriver était Bai Mo Ran.

Le jeune homme nommé Bai Mo Ran se mit à rire, et dit, « Ka Di Yun, il est vrai que je ne dois pas m’occuper de tes affaires. Mais puisque je suis moi aussi un élève de l’académie, je ne peux pas ignorer un junior ayant besoin d’aide. »

En entendant cela, les visages des deux jeunes personnes derrière Ka Di Yun changèrent.

La fille derrière Ka Di Yun hésita un instant, puis tira légèrement sur la manche de Ka Di Yun. Elle lui murmura, « Grand frère, il y a des places de libres là-bas, nous devrions nous y installer. »

Ka Di Yun regarda autour de lui, et, effectivement, une table tout près s’était libérée. Se tournant une dernière fois vers Jian Chen d’un regard féroce, il fit un signe de la main, « Deuxième frère, troisième sœur, allons-y. » Dit-il avant de se diriger vers la table de libre ; il n’avait rien à gagner en continuant ce spectacle. Il avait aussi légèrement peur d’en ressortir perdant, étant donné que le clan de Bai Mo Ran n’était pas plus faible que le sien. Bai Mo Ran lui-même était plus fort que lui.

Mais ce n’était pas l’aspect le plus important. Si des rumeurs comme quoi Ka Di Yun terrorisait les nouveaux élèves venaient à se répandre, il serait vite tourné en ridicule. De plus, si le directeur l’apprenait, il recevrait définitivement une stricte punition.

Une autre raison pour laquelle Ka Di Yun n’osait pas s’en prendre aux roturiers pour prendre leur place était connue de tous les élèves au plus profond de leurs cœurs. Faisant partie des 6 experts du Royaume Gesun, le directeur de l’Académie Kargath avait tendance à favoriser les élèves pauvres.

A ce moment-là, la sœur de Ka Di Yun regarda Jian Chen avec un intérêt renouvelé, comme si elle venait tout à coup de se rappeler de quelque chose. Ouvrant la bouche, elle ajouta, « Oh, je me souviens. Tu es l’un des 128 nouveaux élèves qualifiés dans la prochaine étape de la compétition. Je t’ai vu sur l’arène. » Tandis qu’elle parlait, un éclat malicieux apparut dans les yeux de la fille.

En entendant cela, le garçon silencieux jusqu’à présent se retourna avant de rajouter, « Dans ce cas, j’espère que nous nous combattrons dans la compétition de demain. » Avec un sourire maléfique, il se retourna et se dirigea vers la table vide avec Ka Di Yun.

Témoin des mots du garçon, Jian Chen ne se dérangea même pas à répondre, et se fichait éperdument de la personne elle-même.

Bai Mo Ran s’approcha de Jian Chen et tapa son épaule en rigolant, « Tu as vraiment du courage pour humilier ainsi Ka Di Yun. S’il essaye à nouveau de t’embêter, n’hésites pas à venir me voir. »

Jian Chen se leva de son siège, et sourît, « Je m’appelle Changyang Xiang Tian. Merci de m’avoir aidé à sortir de cette situation embarrassante, sinon, j’ai bien peur que cela n’ait évolué en quelque chose de bien plus problématique. »

Bai Mo Ran laissa échapper un rire, « Junior n’a pas besoin d’être aussi poli. La clan de Ka Di Yun est plutôt agressif au sein de l’académie ces temps-ci. Cela faisait longtemps qu’il m’ennuyait, mais malheureusement je n’arrivais pas à trouver l’occasion pour le remettre à sa place. Ah, oui, je m’appelle Bai Mo Ran, mais tu peux m’appeler Senior Bai Mo Ran. »

« Fais bien attention pendant la compétition de demain. Les deux personnes derrière Ka Di Yun étaient sa petite sœur Kai Di Qiu Li, et son petit frère Ka Di Liang. Apparemment, ils ont tous les deux déjà atteint le 8ème niveau de Force Sainte. »

Jian Chen se contenta de rire en le rassurant, « Senior Bai Mo Ran, ne t’inquiètes pas. Si jamais je les croise, je ferais bien attention. »

Acquiesçant, Bai Mo Ran rajouta, « Il se fait tard, je devrais retourner dans mon dortoir. Junior, j’espère que nous nous reverrons. »

Après le départ de Bai Mo Ran, Jian Chen termina rapidement le reste de son repas avant de retourner à son dortoir. Il n’avait pas vu son grand frère Changyang Hu de toute la journée. Ses actions et sa position étaient totalement inconnus.

Balayant la poussière dans sa chambre, Jian C
hen monta sur son lit en se remît à cultiver, en accordance à ses préceptes.

 

Le second jour de la compétition progressa rapidement. Parce qu’il y avait de moins en moins de monde, le top 8 fut rapidement décidé à la fin de la journée. Après l’établissement du top 50, l’académie retira la règle empêchant les élèves de niveau 8 de se battre contre des élèves de niveau 9. Les élèves étaient maintenant libres de se battre avec n’importe qui étant choisi contre eux, alors à part Jian Chen et un autre élève à la peau bronzée, les autres 6 élèves avaient tous atteints le niveau 9 de Force Sainte. Afin que Jian Chen où l’élève à la peau bronzée puissent se classer dans le top 8, ils devaient vaincre des élèves ayant déjà atteint le 9ème niveau de Force Sainte.

A part ça, la situation était assez inattendue pour Jian Chen. Des 6 nouveaux élèves ayant atteint le 9ème niveau, 2 d’entre eux étaient les élèves qu’il avait rencontrés la veille : Ka Di Qiu Li et Ka Di Liang. Même si Jian Chen allait devoir les affronter, il sentait à chaque fois qu’il les voyait qu’ils cachaient un certain air de provocation.

Concernant les regards des deux frères et sœurs, Jian Chen les ignorait. Dans son esprit, il souhaitait combattre le nouvel élève ayant atteint le 8ème niveau de Force Sainte. Jian Chen avait vu clairement le style d’art martial du jeune homme, et il pensait que ce style était assez unique en son genre et que celui-ci lui correspondait bien. Sa force était aussi extraordinaire, ce qui était la raison pour laquelle il avait pu atteindre le top 8 sans réel problème. Sa force surpassait facilement quiconque du même âge, et la moitié des élèves contre qui il avait combattu avait été jetée hors du ring.

Les derniers matchs allaient se dérouler le lendemain, et ensuite, le Souverain des Nouveaux Elèves sera annoncé.

Quittant les terrains de sport, Jian Chen se dirigea immédiatement vers la cantine. Après avoir obtenu son repas, il vit dans un coin de sa vision l’un des compétiteurs ; l’élève à la peau bronzée. Il était actuellement en train de manger seul dans un coin de la pièce. Il portait des vétements simples rafistolés à certains endroits. Même s’il avait l’air d’avoir 16 ans, Jian Chen pouvait voir une expression ferme sur son visage légèrement immature. Sa stature et sa carrure ne correspondaient pas du tout à son âge ; il mesurait déjà 1.8 mètres, il était presque aussi grand que le frère de Jian Chen, Changyang Hu, et il était légèrement plus large que lui.

Avec un brin d’hésitation, il s’avança vers la table où mangeait l’élève à la peau bronzée, et s’assît avec son plateau. Tournant la tête pour le saluer, Jian Chen sourît, « Je m’appelle Changyang Xiang Tian. Quel est ton nom ? »

Tournant la tête vers Jian Chen, ses yeux parcoururent lentement ses habits avant qu’il ne se mette à répondre, « Je m’appelle Tie Ta. »

Riant, Jian Chen continua, « Je t’ai vu récemment combattre dans la compétition. Voir un élève du 8ème niveau battre des élèves du 9ème niveau est vraiment incroyable. »

En entendant les éloges de Jian Chen, Tie Ta ne put s’empêcher de rire à son tour, « J’ai juste gagné parce que ma force est meilleure que la leur, c’est tout. Ils étaient vraiment difficiles à combattre ; même maintenant je suis encore fatigué de mes matchs. »

 

Chapitre Précédent                                                                                                                                    Chapitre Suivant

Accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :