Chapitre 118 : Nouveau-né

 

« Après 10 jours de chasse constante, tout le monde est sûrement épuisé. De plus, nous n’avons pratiquement plus aucunes rations dans nos Ceintures Spatiales. C’est pourquoi demain matin, nous rentrerons à la Ville de Wake afin de nous reposer. Des objections ? » Demanda Kendall.

Tout le monde se tourna vers Jian Chen, et Deere posa la question, « Jian Chen, qu’en penses-tu ? »

Jien Chen toucha le feu de camp avec une branche d’arbre et répondit l’air absent, « La décision du Capitaine Kendall est juste, je n’ai rien à redire. »

Le Capitaine Kendall hésita un instant, avant de se tourner vers ses compagnons, « Puisque frère Jian Chen est d’accord, alors demain matin nous quitterons la Chaîne de Montagne des Bêtes Magiques et nous nous reposerons à la Ville de Wake. Frère Jian Chen a combattu des Bêtes Magiques de Classe 3 sans s’arrêter, alors même lui doit être fatigué à l’heure qu’il est. » Pour la première fois, la voix du Capitaine Kendall contenait une once d’hésitation. Les Bêtes Magiques de Classe 3 étaient des créatures que les Mercenaires de Flammes avaient toujours voulu provoquer afin de mettre leur force à l’épreuve. Durant ces derniers jours à suivre Jian Chen, ils avaient récupéré de nombreux corps de Bêtes Magiques de Classe 3 et s’étaient tous renforcés. Ce genre de situation avait offert aux Mercenaires de Flammes une joie incomparable. Si les conditions le permettaient, tous auraient adoré rester quelques jours de plus dans la Chaîne de Montagne des Bêtes Magiques.

Cependant, ils savaient aussi que même si Jian Chen n’avait reçu aucune blessure après avoir enchainé combat après combat contre des Bêtes Magiques de Classe 3, il devait être épuisé. Jian Chen devait se reposer, de corps comme d’esprit.

« A notre retour, nous aurons d’abord à nous débarrasser des cadavres de Bêtes Magiques. Plus ils resteront dans nos Ceintures Spatiales, plus ils s’abîmeront et leur prix baissera. » S’exclama Xiao Dao en tapotant sur sa Ceinture Spatiale.

Suivant les actions de Xiao Dao, les autres membres du groupe touchèrent inconsciemment leur Ceinture Spatiale. Actuellement, chacun avait 1 ou 2, et même 3 ou 4 pour certains, petites carcasses de Bêtes Magiques stockées. Tous les autres objets initialement contenus dans leurs Ceintures Spatiales avaient été transférés au Capitaine Kendall. Après tout, leurs propriétés ne valaient pas grand-chose face à des corps de Bêtes Magiques de Classe 3.

A cet instant, une délicieuse et savoureuse odeur emplit l’air. Il s’agissait de l’odeur de la viande de Bête Magique qui cuisait jusqu’à ce que le gras devienne doré et coule grâce à la caramélisation. Le gras coulait le long de la viande et sur le sol au point d’être audible par chacun.

En sentant le délicieux arôme, l’appétit de chacun fut attisé. Certains estomacs se mirent même à gronder bruyamment.

Tout à coup, les oreilles de Jian Chen tremblèrent. Il se retourna soudainement pour regarder derrière lui. A cet instant, il vit au loin un petit animal se ruer vers lui à la vitesse de l’éclair. La vue de Jian Chen se flouta un instant, mais cet instant suffit à la petite créature pour s’approcher de lui.

« Faites attention ! » S’écria Jian Chen, incapable d’identifier la Bête Magique en si peu de temps. Ses deux mains frappèrent contre le sol, le soulevant immédiatement de sa position assise. Son corps toujours en plein air, l’Épée Vive-Brise apparut instantanément dans sa main droite.

Les Mercenaires de Flammes réagirent eux aussi. Dès avoir entendu le cri d’avertissement de Jian Chen, tous se levèrent et matérialisèrent leurs Armes Spirituelles avant de scruter leurs alentours.

Jian Chen tournoya sur lui-même avant d’atterrir à 3 mètres de sa position initiale. Ses yeux se posèrent sur le feu de camp et la petite bête qui se tenait à côté.

La petite bête semblait adorable. Elle possédait une fourrure dorée brillant sous la lumière du feu, et émettant une fine brume lumineuse. Ses yeux étaient rivés sur la viande cuisant au dessus du feu, et qui laissait échapper un extraordinaire arôme. La créature se léchait sans arrêt les babines, tandis que ses griffes pénétrait profondément le sol. Elle semblait extrêmement impatiente.

Voyant que la petite bête en face de lui ne mesurait pas plus de 40 centimètres, Jian Chen laissa échapper un soupir de soulagement. D’après l’apparence de la petite créature, celle-ci avait simplement été attirée par l’odeur de la viande de Bête Magique.

« Jian Chen, que se passe-t-il ? » Demanda Kendall. En entendant la voix de Jian Chen, il s’était immédiatement mis sur ses gardes avant d’observer la situation. Cependant, il ne voyait aucun danger.

Jian Chen sourit amèrement, « Ce n’est rien. J’ai juste été surpris par cette petite chose. » Jian Chen pointa du doigt la petite bête se tenant immobile devant le feu.

En entendant Jian Chen, tous les mercenaires se tournèrent en direction de l’endroit montré par Jian Chen. Ce n’est qu’à ce moment-là qu’ils se rendirent compte de la présence d’une petite bête.

« C’est… » Plusieurs échangèrent des regards abasourdis.

Kendall s’avança et observa les alentours puis la petite bête avant de révéler une expression pensive. « On dirait le nouveau-né d’une Bête Magique. Jian Chen, penses-tu pouvoir déterminer d’où il vient, ou de quel type de Bête Magique il s’agit ? »

Jian Chen s’approcha de la petite bête et se baissa afin de l’examiner. La bête ne semblait absolument pas effrayée par les étrangers qui l’encerclaient ; elle ne prenait même pas la peine de les regarder. Ses yeux étaient juste rivés vers la viande en pleine cuisson. Elle n’avait pas peur, soit parce qu’elle ne craignait pas les humains, soit parce qu’elle était encore trop jeune.

Comprenant la situation, Jian Chen ne put s’empêcher de sourire. Il tendit la main, attrapa l’une des brochettes, et déchira un morceau de viande doré. Puis, il l’agita sous le nez de la petite bête, la forçant à humer davantage la délicieuse odeur.

« Aooo ! Aooo ! Aooo ! »

Les yeux de la petite bête étaient maintenant dirigés vers le morceau de viande dans la main de Jian Chen, et elle commença même à taper impatiemment des pattes sur le sol. Les muscles contractés, elle laissait échapper un adorable petit rugissement, arrosant le sol de sa salive.

Voyant à quel point la petite bête voulait ce morceau de viande, Jian Chen cessa de la narguer et plaça directement le morceau dans sa gueule. La petite bête plaça immédiatement ses pattes avant contre le morceau de viande, et se mit à l’engloutir sans même prêter attention à sa température.

Jian Chen tendit la main et retourna le nouveau-né. Il l’examinait, mais la petite bête ne semblait pas s’en rendre compte et continuait à dévorer joyeusement le morceau de Bête Magique.

Observant le nouveau-né sous toutes ses coutures, le visage de Jian Chen s’éclaircit de plus en plus et un sourire excité y apparut même.

« Jian Chen, tu as réussi à trouver de quelle Bête Magique il s’agit, ou d’où elle vient ? » Demanda Chang Ning Feng en voyant le visage de Jian Chen changer.

Jian Chen reposa doucement le nouveau-né et répondit avec excitation, « Si je ne me trompe pas, il s’agit du nouveau-né d’un Roi Tigre à Fourrure Dorée, une Bête Magique de Classe 5. »

« Quoi !? Le nouveau-né d’un Roi Tigre à Fourrure Dorée de Classe 5 !? Jian Chen, tu en es certain ? » Kabolds recouvrit sa bouche de se mains, abasourdi. Il ne pouvait contenir sa surprise. Toutes les autres personnes présentes avaient des expressions similaires.

Le nouveau-né d’un Tigre Roi à Fourrure Dorée de Classe 5 ; même si cette Bête Magique n’était pas très puissante, elle possédait une pléthore d’avantages innés. Une fois adulte, elle pouvait sans problème posséder la force d’un Maître Saint Terrestre. Son évolution se faisait sans le moindre accroc, et elle possédait en plus de ça un potentiel d’amélioration immense contrairement à la majorité des Bêtes Magiques. Une fois son âge adulte atteint, elle possédait un potentiel de cultivation sans fin, et pouvait donc grandir davantage. C’était de sa capacité ou non à cultiver assez longtemps que dépendait sa capacité à devenir une Bête Magique de Classe 5.

Jian Chen examina encore un peu plus longtemps la petite bête qui mangeait avec joie, puis s’exclama, « Je ne pense pas me tromper. » Jian Chen avait lu de nombreux livres sur les Bêtes Magiques lorsqu’il était encore à la bibliothèque de l’Académie Kargath. Ainsi, il connaissait la majorité des types de Bêtes Magiques peuplant le Continent Tian Yuan. Le trait le plus représentatif du Roi Tigre à Fourrure Dorée était justement sa fourrure dorée, ainsi que le symbole de ‘Roi/国王’ imprimé dessus. Ces raisons confirmaient la certitude de Jian Chen.

Les Mercenaires de Flammes avalèrent tous une large bouffée d’air. Actuellement, leurs cœurs battaient la chamade. Même si le nouveau-né d’une Bête Magique de Classe 5 était bien moins puissant qu’une véritable Bête Magique de Classe 5, et qu’il risquait de prendre du temps à atteindre l’âge adulte, sa valeur surpassait largement celle d’une Bête Magique de Classe 5 adulte.

Après tout, une Bête Magique de Classe 5 possédait une intelligence basique, et préférait donc mourir que de devenir un animal de compagnie ou une monture pour humains. Dresser une Bête Magique adulte était donc extrêmement difficile. Cependant, le fonctionnement était différent dans le cas d’une jeune Bête Magique ; puisqu’elle était en plein développement, la dresser était bien plus aisé. De plus, ce jeune âge facilitait la création d’une relation durable. Si quelqu’un dressait une Bête Magique de Classe 5 depuis l’enfance, cette dernière pouvait obtenir la force d’une Bête Magique de Classe 5 une fois adulte, mais aussi continuer à grandir et peut-être même atteindre la Classe 6. Il était même possible pour une telle bête de devenir une Bête Magique de Classe 7.

Durant l’enfance de la bête, les relations entre le nouveau-né et son maître devaient être profondes. Ainsi, pas besoin de prendre la peine de trouver une puissante bête magique loyale et incapable de trahison. C’était pourquoi un nouveau-né d’une Bête Magique de Classe 5 possédait une valeur inestimable. Si l’un d’eux apparaissait sur le marché, de nombreux groupes puissants se battraient pour l’obtenir.

« Je ne pensais pas que nous rencontrions un nouveau-né de Bête Magique de Classe 5. De plus, il nous a approché de son propre chef. Notre chance est incroyable. » S’exclama, excité, Xiao Dao.

« Haha, je me demande bien ce que nous pourrions tirer de ce nouveau-né. » Rajouta Hu Po, tout aussi excité. Il regardait le petit Roi Tigre à Fourrure Doré comme s’il s’agissait d’une montagne d’or.

Quant à Kabolds, il était lui aussi excité, mais devint rapidement sérieux, « Peu importe que nous puissions ou non le vendre à un bon prix. Si nous le capturons, alors nous n’aurons plus jamais besoin de nous rendre dans la Chaîne de Montagne des Bêtes Magiques pour gagner notre pain. Actuellement, notre seul problème est que ses parents pourraient être dans le coin. Si nous croisons leur route, alors nous sommes fichus. Une Bête Magique de Classe 5 est bien au-delà de nos capacités. » Kabolds se concentra, surveilla les environs puis continua, « La question est donc, comment allons-nous transporter ce nouveau-né ? »

 

Chapitre Précédent / Chapitre Suivant

Accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :