Chapitre 116 : Sanglier Cornu Magique

 

Le jour se leva et le ciel s’éclaircit. Jian Chen, qui cultivait l’Essence (= Qi) du Monde, ouvrit enfin les yeux. Sentant que sa Force Sainte était restée la même au lieu de grandir, Jian Chen ne put s’empêcher de soupirer. Même si sa vitesse de cultivation de l’Essence du Monde s’était améliorée, chaque fois qu’il cultivait celle-ci était dévorée par les deux lueurs dans son dantian. Son véritable rythme de cultivation pouvait donc pratiquement être ignoré.

Après être sorti de sa tente, Jian Chen profita de l’atmosphère matinale, la tête levée haute en direction des branches d’arbres. A une heure aussi matinale, l’air était encore embrumé et les alentours étaient sombres, le soleil venant à peine de se lever à l’est.

En entendant les ronflements provenant des autres tentes, Jian Chen secoua la tête, déçu. Grâce à sa puissante ouïe, Jian Chen savait que tous les mercenaires étaient endormis, et que pas un seul ne cultivait.

« Ai, quelle fainéantise. Comment peuvent-ils devenir plus forts ainsi ? Sur le chemin de la cultivation, même si le talent est important, le travail acharné l’est tout autant. Même si un homme a du talent, s’il ne travaille pas dur pour cultiver alors il ne peut pas surpasser un homme sans talent mais motivé. » Pensa Jian Chen.

Après s’être dirigé vers la forêt pour récupérer une branche d’arbre, Jian Chen fit repartir le feu et installa un simple système de grill afin de cuisiner quelques morceaux de viande de bête magique.

Probablement réveillé par les mouvements à l’extérieur, Kendall sortit la tête de sa tente et regarda Jian Chen griller sa viande, « Jian Chen, pourquoi es-tu levé aussi tôt ? » Demanda-t-il en riant.

Sans même se retourner, Jian Chen répondit, « Le ciel s’éclaircit, il n’est donc pas si tôt que ça. »

Le Capitaine Kendall leva la tête en direction du ciel, puis s’esclaffa. Sans rien dire de plus, il sortit de sa tente et s’assit à côté de Jian Chen, près du feu.

Peu après, les autres membres du groupe se levèrent un à un, réveillés par le bruit. Quittant leurs tentes, ils rangèrent toutes leurs affaires dans leurs Ceintures Spatiales et se rassemblèrent autour du feu. Même Hu Po s’approcha du feu de camp, continuant toujours à boire depuis sa gourde de vin.

Voyant tout le monde réuni, Jian Chen se tourna vers Kendall et s’exclama, « Capitaine Kendall, que comptez-vous faire maintenant ? »

« Tout d’abord, nous devrions rester quelques temps dans la région afin de chasser des Bêtes Magiques de Classe 1 ou 2. Continuons ainsi pendant quelques jours, et nous pourrons récolter de jolis profits avant de partir. » expliqua tranquillement Kendall.

En entendant cela, Jian Chen resta silencieux un instant avant de prendre à nouveau la parole, « Capitaine Kendall, j’ai une suggestion si vous le voulez bien ? »

Le regard de Kendall se posa sur Jian Chen, et il lui répondit en riant, « Jian Chen, quelque soit ta suggestion, tu peux nous la dire. Pas besoin de réfléchir à deux fois avant de nous partager ta pensée. Même si tu n’as rejoint que très récemment les Mercenaires de Flammes, tout le monde ici te considère comme notre frère, alors aucune de tes paroles ne pourra être considérée comme une insulte. »

« Je suggère que nous nous enfoncions davantage, et que nous tuions des Bêtes Magiques de Classe 3. » Jian Chen regarda Kendall droit dans les yeux.

« Quoi, tuer des Bêtes Magiques de Classe 3 ? Jian Chen, tu es devenu fou. Une Bête Magique à la limite supérieure de la Classe 2 a déjà été difficile à tuer, alors imagine un peu une Bête Magique de Classe 3. » S’exclama Xiao Dao, abasourdi. Même si les Mercenaires de Flammes avaient maintenant Jian Chen, un nouveau Grand Saint intermédiaire, tuer une Bête Magique de Classe 3 avec leur force actuelle était encore trop difficile aux yeux de Xiao Dao.

Tous les mercenaires froncèrent les sourcils en entendant la proposition de Jian Chen. Les Mercenaires de Flammes avaient 1 Maitre Saint Primaire et 6 Grands Saints, mais les Bêtes Magiques avaient une supériorité innée face aux humains à niveau égal. Une personne sans Compétence de Combat ou attribut ne pouvait absolument pas tuer une Bête Magique de même niveau qu’elle. Et même si elle le pouvait, le prix à payer serait extrêmement élevé. Dans cette Chaîne de Montagne des Bêtes Magiques où rodaient des Bêtes Magiques de Classe 3, les Mercenaires de Flammes pouvaient tout à fait tuer une Bête Magique de Classe 3 Inférieure s’ils en croisaient une. Mais s’ils tombaient nez à nez avec une Bête Magique de Classe 3 Supérieure, alors ils n’avaient pas la moindre chance.

Après avoir tué une Bête Magique de Classe 2 Supérieure, le Capitaine Kendall et Chang Ning Feng avaient été blessés. Si Jian Chen n’était pas intervenu, alors ils n’auraient jamais pu capturer ou tuer la Bête Magique.

C’était pourquoi la suggestion de Jian Chen de tuer une Bête Magique de Classe 3 était similaire aux yeux des Mercenaires de Flammes à une tentative de suicide.

Kabolds observait curieusement Jian Chen, « Jian Chen, puisque tu suggères de tuer une Bête Magique de Classe 3, alors je suppose que cela signifie que tu es capable d’en tuer une ? »

Jian Chen hésita un instant de répondre à Kabolds, avant d’acquiescer, « Du moment que nous ne croisons pas 3 Bêtes Magiques de Classe 3, alors je peux assurer que nous ne serons pas en danger mortel. »

Les mercenaires écarquillèrent les yeux. Le doute et l’incrédulité étaient visibles sur leurs visages.

« Jian Chen, tu essayes donc de nous dire que du moment que nous ne croisons pas la route de 3 Bêtes Magiques de Classe 3 au même moment, alors nous ne serons pas en danger ? » Répéta Kendall après avoir avalé une large bouffée d’air. Si Jian Chen disait vrai, alors Kendall était prêt à emmener Jian Chen avec lui pour tuer quelques Bêtes Magiques de Classe 3. Après tout, le corps et le Noyau de Monstre d’une Bête Magique de Classe 3 étaient bien plus précieux et profitables que ceux d’une Bête Magique de Classe 2.

« Jian Chen, es-tu vraiment capable de tuer une Bête Magique de Classe 3 ? » Demanda Deere afin de clarifier la situation. Jian Chen avait tué une Bête Magique de Classe 2 Supérieure, mais le Tigre Noir était alors déjà blessé, alors sa force n’était pas comparable à celle d’une Bête Magique de Classe 3 en parfaite condition.

« C’est vrai, Jian Chen, tu ne peux pas juste supposer cela, au risque de mettre ta vie en danger. » S’exclama inquiet Chang Ning Feng.

Jian Chen sourit. Malgré la réaction des mercenaires face à sa suggestion, Jian Chen ne trouvait pas cela déplaisant. Après tout, tuer une Bête Magique de Classe 3 était une tâche bien trop difficile pour les Mercenaires de Flammes. Qu’ils soient prudents ou non, ils risquaient de subir des blessures.

« Croyez en moi. Même si nous n’arrivons pas à vaincre une Bête Magique de Classe 3, nous sommes assez compétents pour fuir. » Répondit Jian Chen avec une conviction sans faille.

En entendant cela, tous les yeux se dirigèrent vers le Capitaine Kendall. Lorsqu’une décision aussi importante devait être prise, il avalait mieux lui déléguer la décision finale.

Kendall prit une grande respiration tout en examinant Jian Chen. Face à son évidente confiance, Kendall mordit sa lèvre inférieure et prit une décision. « Bien, nous te faisons confiance. Jian Chen, puisque tu sembles si confiant, je te laisse diriger momentanément le groupe. Quoi que tu fasses, ce sera à toi de nous guider. Est-ce que cela pose le moindre problème à quelqu’un ? » Annonça Kendall.

« Pas de problème ! »

« Ça ne me dérange pas ! »

« Je n’ai pas de problème non plus ! »

La décision de Kendall mit tout le monde d’accord, sans la moindre voix opposée. Jian Chen, un large sourire sur le visage, prit la parole, « Puisque tout le monde me fait confiance, je vais m’assurer de ne pas vous décevoir. Laissez-moi réfléchir quelques instants. » La voix de Jian Chen s’arrêta quelques secondes, avant de reprendre, « Je marcherai devant, et vous prendrez vos positions habituelle. Si nous croisons une Bête Magique de Classe 3, laissez-moi attaquer et encerclez-la afin de l’empêcher de résister. Si une autre bête magique nous dérange, concentrez-vous sur elle, mais soyez prudents. Dans une telle situation, il vous suffit d’empêcher la seconde bête magique de m’attaquer. »

Après avoir entendu le plan de Jian Chen, les mercenaires se regardèrent, l’air de douter. Ce plan attisait leur curiosité, car il demandait à un Grand Saint Intermédiaire de combattre seul une Bête Magique de Classe 3. C’était un plan difficile à accepter, car tous considéraient sérieusement la menace d’une Bête Magique de Classe 3.

Après avoir terminé le petit déjeuner, tous finirent de ranger leurs affaires, avant de se diriger plus profondément dans la Chaîne de Montagne des Bêtes Magiques. Mais cette fois-ci, la formation du groupe était légèrement différente puisque Jian Chen marchait seul à 10 mètres devant le groupe. Pas un seul des mercenaires ne laissait échapper son aura meurtrière en marchant, causant ainsi plusieurs attaques de Bêtes Magiques de Classe 1. Mais puisqu’ils voulaient avancer rapidement, ils ne laissèrent pas Xiao Dao et les autres Saints combattre les bêtes magiques. A la place, celles-ci furent offertes aux Grands Saints.

Tandis que le groupe continuait à marcher au cœur de la forêt dense, le terrain devint de plus en plus impraticable avec l’apparition de plusieurs marais. Toutes sortes de plantes et insectes toxiques étaient présents, et de temps à autres, des bêtes magiques mangeuses d’hommes surgissaient.

Sur le chemin, tout le monde était extrêmement attentif. Écoutant avec prudence le bruit de leurs pas, les mercenaires regardaient tout autour d’eux. A ce stade, quelques Bêtes Magiques de Classe 2 les avaient attaqués, mais ils continuaient à avancer. La quantité de Bêtes Magiques de Classe 1 diminuait, tandis que celle de Bêtes Magiques de Classe 2 augmentait.

Tout à coup, Jian Chen entendit quelque chose et s’arrêta net, faisant signe aux Mercenaires de Flammes derrière lui de s’arrêter.

En voyant Jian Chen, tous les mercenaires s’immobilisèrent, observant attentivement les alentours. Même si Jian Chen avait répété à plusieurs reprises qu’ils n’avaient rien à craindre du moment que 3 Bêtes Magiques de Classe 3 n’attaquaient pas en même temps, tout le monde était extrêmement nerveux. Après tout, ils étaient cette fois-ci contre des Bêtes Magiques de Classe 3, et plus contre de simples Bêtes Magiques de Classe 2. Même si une unique classe les séparait, leur différence de puissance était vaste.

A cet instant, le cri d’une bête sauvage retentit devant eux. L’herbe se mit à trembler violemment et une bête magique d’une hauteur de 2 mètres apparut au milieu de leur champ de vision. Cette bête magique ressemblait à un sanglier sauvage. Elle avait un long museau, et contrairement à un sanglier sauvage, possédait des crocs blancs longs de quelques centimètres qui sortaient des coins de sa bouche. De plus, une unique corne était visible sur son front.

Le Capitaine Kendall observa la bête magique. Son expression se raidit, et il expliqua, « Un Sanglier Cornu Magique ! Jian Chen, sois prudent. C’est une Sanglier Cornu Magique de Classe 3. »

Jian Chen acquiesça tout en regardant passivement le Sanglier Cornu Magique. La lueur argentée de son Épée Vive Brise apparut dans sa main droite et l’enveloppa d’un halo de lumière recouvrant l’intégralité de la lame.

« Nous agissons comme prévu. Laissez-moi m’occuper de cette bête magique, et faites attention. » Juste après avoir dit cela, Jian Chen leva son épée et chargea en direction du Sanglier Cornu Magique.

 

Chapitre Précédent / Chapitre Suivant

Accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :