Chapitre 113 : Démonstration de Force

 

« Ha ! » Cria Kendall. La large hache constituée de sa Force Sainte s’abattit derrière lui en un mouvement destiné à couper la tête du Tigre Noir.

Le Tigre Noir esquiva la hache en sautant dans les airs en direction de Kendall. Ouvrant grand la gueule, la bête se prépara à le mordre violemment.

Mais Kendall ramena vite son Arme Sainte vers lui afin de se défendre, ne laissant le Tigre Noir entrer en contact qu’avec son arme. Les crocs acérés du Tigre Noir entrèrent en contact avec l’arme acéré, produisant un puissant et bruyant choc. La force de l’impact était telle que Kendall ne put s’empêcher de reculer de plusieurs pas, laissant de profondes marques dans le sol.

Rapidement, les pattes du Tigre Noir retrouvèrent le sol. Et avant que Kendall ne puisse reprendre ses esprits, les griffes acérées du tigre se dirigèrent vers le buste de Kendall.

La vitesse de l’attaque alarma immédiatement Kendall. Sa hache se trouvant toujours prisonnière de la gueule du tigre, elle lui était tout à fait inutile. Dans ce moment crucial, Kendall avala une large bouffée d’air et contracta l’ensemble de son corps. Au même moment, les griffes du Tigre Noir lui lacérèrent le torse, déchirant ses vêtements. Le sang de Kendall éclaboussa les environs.

Cette fois-ci, même si le Capitaine Kendall avait délibérément reçu l’attaque, n’ayant pas assez de temps pour esquiver, ce n’était qu’une blessure superficielle. Il craignait que les griffes ne lui infligent davantage de dégâts, mais fort heureusement, ça n’avait pas été le cas.

Tandis que le Tigre Noir avait été occupé à lacérer Kendall, une large épée longue s’était abattue sur le dos du tigre avec une force impressionnante. Au contact de l’épée et du tigre, une large entaille s’était formée sur le dos de ce dernier. Malheureusement, en raison de l’importance résilience de la créature, la blessure n’avait que la longueur d’une paume.

Observant attentivement le combat contre le Tigre Noir, Jian Chen secoua la tête, dépité. A ses yeux, qu’il s’agisse de Kendall ou de Deere, aucun des deux n’avait montré la moindre supériorité en termes d’armes et de techniques. Leur seule façon de brandir leurs armes suffisait à dire qu’ils ne savaient pas s’en servir. Ils se contentaient de les secouer de gauche à droite, sans la moindre discipline.

C’était Deere qui ennuyait Jian Chen le plus. Chaque arme avait ses propres caractéristiques et modèles d’attaques. Mais Deere ne savait absolument pas comment utiliser une épée, ce qui gâchait grandement l’efficacité de celle qu’il tenait entre ses mains. Il avait même utilisé son épée comme un couteau, coupant l’ennemi sans réfléchir.

Au fur et à mesure du combat, le Capitaine Kendall et Deere accumulèrent de plus en plus de blessures minimes. Mais tout à coup, le Tigre Noir leva les yeux au ciel et laissa échapper un rugissement qui fit trembler les cieux, brisant l’atmosphère silencieuse de la Chaîne de Montagne des Bêtes Magiques. A la suite de ce cri, le Tigre Noir délivra une nouvelle série d’attaques avant d’esquiver la contre-attaque des deux combattants et de s’enfuir.

« Attention, il tente de s’enfuir. »

« Bloquez-le, bon sang, ne le laissez pas fuir ! »

Chang Ning Feng se plaça sur la trajectoire de fuite du Tigre Noir. Voyant la bête magique s’approcher de lui à toute vitesse, une lueur apparut dans son regard et il abattit son épée devant lui. Une large quantité de Force Sainte concentrée dans son épée, il frappa le Tigre Noir. Dans un moment aussi crucial, il devait s’assurer de concentrer toute sa puissance dans cette seule attaque afin d’éviter de faire durer le combat.

Tandis que Chang Ning Feng initiait l’attaque, les autres mercenaires ne restaient pas immobiles. Kendall et Deere coururent afin d’attaquer le Tigre Noir par derrière.

« Houuuu ! » Le Tigre Noir émit un nouveau rugissement avant d’attaquer de nouveau avec ses griffes. Ses pattes avant frappèrent l’épée de Chang Ning Feng, forçant celle-ci à trembler violemment. Puis, le Tigre Noir ouvrit grand la gueule avant de la refermer sur Chang Ning Feng.

Ce dernier parvint à reculer, plaçant son épée devant lui pour se protéger. L’épée ainsi levée rencontra la gueule de la bête.

*Ding !*

L’épée ne parvint pas à pénétrer la gueule du Tigre Noire, mais glissa le long de ses crocs, forçant sa tête en arrière. Mordant à pleines dents l’épée, le tigre empêchait Chang Ning Feng de récupérer son épée et de se battre avec.

« Saleté, meurs ! »

A cet instant, un bruit sourd se fit entendre derrière le Tigre Noir. Il s’agissait du Capitaine Kendall, approchant l’arrière de la bête en brandissant haut dans les airs sa large hache. Le puissant bruit provenait du son son émit par la hache coupant l’air, dirigée vers le dos du tigre. Au même moment, Deere ainsi que quelques autres Saints rejoignirent Chang Ning Feng afin de bloquer le Tigre Noir.

La bête magique relâcha l’épée pour se retourner et faire face au Capitaine Kendall. Esquivant avec agilité la hache, le Tigre Noir ne parvint cependant pas à en sortir indemne, laissant derrière elle un large morceau de fourrure.

« Aooooo ! »

Le Tigre Noir laissa échapper un rugissement de douleur, avant de tenter à nouveau de s’enfuir.  Jian Chen et le reste du groupe se rendirent compte que la bête se dirigeait vers eux, ne leur laissant d’autre choix que de participer au combat.

En voyant la direction dans laquelle se dirigeait le Tigre Noir, Xiao Dao et Yun Xuan devinrent livides et se retournèrent afin de fuir. Kabolds fut le premier à esquiver le Tigre Noir avec une vitesse impressionnante, avant de courir le plus loin possible. Rapidement, ce fut au tour de Jian Chen de faire face au Tige Noir. Sur son visage n’était visible pas la moindre once de peur.

« Jian Chen esquive, vite ! » cria Kendall en courant vers Jian Chen dans le but de bloquer le Tigre Noir. Cependant, malgré sa force de Maître Saint, sa vitesse n’était pas suffisante pour rattraper une Bête Magique de Classe 2.

Voyant Jian Chen se tenir sur sa route, les yeux du Tigre Noir devinrent pourpre et la bête rugit de colère. Sa vitesse se mit à augmenter, sa course toujours dirigée vers Jian Chen.

Voyant Jian Chen immobile, sans le moindre désir de bouger, les membres des Mercenaires de Flammes crièrent de panique, ne pouvant qu’assister à la scène devant eux.

Tous pensaient que Jian Chen n’était qu’un Saint. Si un Grand Saint avait du mal à combattre ce Tigre Noir, alors un Saint n’avait pas la moindre chance de survie. Même si le Tigre Noir avait reçu de nombreuses blessures, l’état de panique dans lequel il se trouvait n’avait fait qu’aggraver sa nature féroce. Sa force n’avait ainsi pas diminuée, et au contraire, s’était amplifiée.

Observant le Tigre Noir bondir sur lui, l’expression neutre sur le visage de Jian Chen laissa place à une lueur glaciale. Son Épée Vive Brise, seulement large de deux doigts et longue d’1,33 mètres apparut tout à coup dans sa main droite. Seul fut visible un éclair argenté apparaissant soudainement devant le Tigre Noir. Jian Chen tourna sur lui-même, avant de se retrouver à un pas de son emplacement d’origine.

*Peng !*

Le corps imposant et lourd du Tigre Noir tomba à l’endroit où se tenait un instant auparavant Jian Chen. Son corps ne montrait pas le moindre signe de mouvement. Puis, tout à coup, un sang rouge écarlate s’échappa de son cou, imbibant le sol environnant.

Tandis qu’il chargeait droit devant lui, le Capitaine Kendall s’arrêta soudainement. Ses yeux grands ouverts se posèrent sur le Tigre Noir, gisant maintenant immobile sur le sol. Sans faire un pas de plus, il leva les yeux en direction de Jian Chen, qui se tenait là sans la moindre expression. Kendall semblait abasourdi ; il avait seulement vu la silhouette d’une épée incroyablement rapide apparaitre devant le visage du Tigre Noir. Puis, le Tigre Noir s’était effondré au sol, figé.

Le regard du Capitaine Kendall finit par se poser sur l’épée argentée tenue par Jian Chen. Il se rendit compte que pas une seule goutte de sang ne souillait la brillance de la lame. C’était cet aspect qui surprenait le plus Kendall. En un court moment, son visage passa par plusieurs expressions : du doute à la surprise, de l’incertitude au choc émotionnel, les émotions traversaient son regard les unes après les autres.

Tout à coup, les cinq autres Saints les rejoignirent. Ceux-ci ne savaient pas encore ce qu’il était advenu du Tigre Noir. Tous les cinq chargèrent et encerclèrent la bête avant de l’attaquer avec leurs Armes Saintes.

« Cette bâte magique est déjà morte. Vous n’avez plus besoin de vous battre. »

Avant que les cinq mercenaires ne percent le corps du Tigre Noir, la voix légèrement tremblante du Capitaine Kendall retentit.

En entendant cela, les cinq Grands Saints parurent tous surpris. Les Saints venant d’attaquer s’arrêtèrent en plein mouvement. Puis, les regard des cinq personnes se tourna vers le corps du Tigre Noir, afin de l’inspecter de près.

Ce ne fut qu’à cet instant qu’ils se rendirent compte que du sang frais giclait violemment de la gorge du Tigre Noir. Les yeux rouges du Tigre Noir, contenant quelques secondes plus tôt une terrible et profonde lueur, n’étaient plus qu’un vide terne.

« Étrange, comment est mort ce Tigre Noir ? N’était-il pas en parfaite santé il y a peu ? Comment est-il mort aussi soudainement ? » Demanda Hu Po, confus.

Face à cette question, les quatre Grand Saints restants échangèrent des regards pleins de doutes.

Le Capitaine Kendall regarda longuement Jian Chen avant de répondre, « Ce Tigre Noir a été tué par Jian Chen. »

« Quoi, Jian Chen l’a tué ? Capitaine, vous êtes sérieux ? » Xiao Dao répondit à la question du Capitaine Kendall par une autre question. Il était évident de par son expression qu’il n’était pas convaincu.

Xiao Dao n’était pas le seul à difficilement accepter cela ; tous les membres des Mercenaires de Flammes avaient du mal à croire en une telle explication.

 

Chapitre Précédent / Chapitre Suivant

Accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :