Chapitre 109 : Rencontre avec des Brigands

 

Jian Chen continua à parcourir la rue après avoir acheté la pierre blanche. Actuellement, il n’avait pas encore commencé à l’étudier, et marchait tranquillement afin de voir s’il pouvait trouver un autre trésor.

Mais la situation était étrange pour Jian Chen, car après avoir acheté la pierre blanche, les lueurs cyan et violette dans son dantian s’étaient calmées. Ainsi, Jian Chen n’était plus inquiet, mais attendait avec impatience la tombée de la nuit afin de pouvoir examiner la pierre. Avec un peu de chance, il allait faire une découverte majeure et découvrir comment régler le problème de son dantian.

S’il parvenait à résoudre ce problème, alors son rythme de cultivation allait pouvoir accélérer sans le moindre problème. Certes, même si les lueurs cyan et violette absorbaient constamment une large partie de sa cultivation, elles lui permettaient aussi d’absorber l’énergie des noyaux de monstres sans être affecté par l’énergie berserk contenue dans ceux-ci. Cependant, leur capacité d’absorption était bien trop puissante, et Jian Chen était inquiet pour sa cultivation.

Si cela ne pouvait dépendre que de lui, Jian Chen préfèrerait avoir sa vitesse de cultivation normale. Même si cela signifiait ne plus pouvoir gérer l’élément berserk contenu dans les noyaux de monstres, il pouvait trouver un moyen de s’en débarrasser. Il ne souhaitait pas se retrouver dans une situation hors de son contrôle, car pour lui, les lueurs violette et cyan étaient semblables à une bombe à retardement. Elles pouvaient exploser à tout moment, et même si sa cultivation était plus facile grâce à elles, il devait s’inquiéter quotidiennement de ses stocks de noyaux de monstres. De plus, avec une cultivation normale, il pouvait absorber plus d’énergie qu’il n’en absorbait actuellement.

Mais, après réflexion, un Noyau de Monstre de Classe 3 suffisait déjà à supporter sa cultivation pendant plusieurs jours avant que toute l’énergie contenue à l’intérieure ne soit consommée. Ainsi, pour Jian Chen, une seule  journée de chasse aux bêtes magiques lui permettait de passer plusieurs mois à s’entraîner et à absorber des noyaux. Dans une telle situation, moins il passait de temps à chasser, plus il avait de temps à consacrer à sa cultivation. Ainsi, d’après ses calculs, même si les lueurs violette et cyan disparaissaient de son dantian, leur disparition n’aurait que très peu d’impact sur sa vitesse de cultivation.

Tout en réfléchissant à la question et observant les divers étals, Jian Chen errait dans les différentes rues. De temps à autre, il entrait dans une boutique quelconque afin d’en voir les produits. Après avoir découvert cette étrange pierre blanche, Jian Chen se demandait s’il pouvait tomber sur d’autres articles fantastiques dans les rues marchandes. Avec un peu de chance, il allait peut-être découvrir un nouvel objet attirant l’attention de son dantian.

Mais malheureusement, tandis qu’il parcourait les étals, aucun objet ne semblait répondre à cet étrange critère.

« On dirait que de tels articles sont difficilement trouvables. » Jian Chen laissa échapper un soupir déçu. Voyant le ciel s’assombrir, il préférait mettre fin à ses recherches.

Jian Chen regarda au loin, un sourire amer sur le visage, « Je n’ai plus le temps. Après m’être occupé des personnes derrière moi, je devrais probablement aller au restaurant. Et demain, j’irais avec tout le monde dans la Chaîne de Montagne des Bêtes Magiques. » En se disant cela, Jian Chen regarda tout autour de lui, à la recherche d’une ruelle un peu moins peuplée.

Puis, Jian Chen pénétra lentement dans la dite ruelle, comme s’il continuait ses achats. La route qu’il parcourait était simplement plus isolée, moins parcourue.

Après avoir pénétré dans une nouvelle ruelle déserte, Jian Chen arriva enfin dans un cul-de-sac aux parois hautes de 4 mètres.

S’arrêtant tout à coup d’avancer, il se retourna pour être accueilli par une route vide. D’un air de mépris, il s’exclama, « Mes amis, nous avons déjà fait un bout de chemin ensemble, quand comptez-vous vous montrer ? »

Peu après que Jian Chen ait prit la parole, un groupe de personnes entra dans la ruelle. Le groupe était constitué d’une poignée de personnes, chacune ayant entre 20 et 30 ans, le plus vieil individu semblant avoir environ 40 ans.

Après s’être montrés, tous se mirent en formation de façon à bloquer la sortie de l’allée. Ils ne comptaient clairement pas laisser Jian Chen partir, et ne s’arrêtèrent pas là. Après avoir bloqué l’allée, chaque personne commença à marcher lentement vers Jian Chen, le regard froid.

Jian Chen ne pouvait que sourire en regardant ces personnes approcher. A ses yeux, ils semblaient tout à fait inoffensifs. Il pouvait déterminer leur force grâce à son esprit, alors la puissance de chacun d’entre eux était claire à ses yeux. Parmi le groupe, les membres les plus faibles n’avaient même pas atteint le niveau de Saint, tandis que trois étaient des Grands Saints. Jian Chen fut toutefois étonné, car le membre le plus vieux était étonnamment un Maître Saint. Même le capitaine des Mercenaires de Flammes, Capitaine Kendall, était plus faible que cette personne d’un niveau entier, l’homme étant un Maître Saint Intermédiaire.

Ce dernier avait environ 40 ans, et portait une robe verte bleuâtre. Une expression sauvage recouvrait son visage, ses cheveux courts dansant légèrement dans le vent. Sous sa bouche était visible une large barbe.

« Chers amis, après avoir parcouru tant de chemin avec moi, je me demande bien ce que vous me voulez. » S’exclama Jian Chen avec un subtil sourire, mais sur un ton parfaitement plat.

Le plus vieux membre du groupe possédant un niveau de Maître Saint Intermédiaire regarda Jian Chen droit dans les yeux avant de répondre, « Alors tu savais dès le début que nous te suivions. »

Jian Chen croisa les bras devant sa poitrine en souriant, « Bien sûr. Vous me suivez depuis longtemps en empruntant exactement les mêmes routes que moi, comment aurais-je pu ne pas m’en rendre compte ? »

En entendant Jian Chen, l’homme ouvrit grand les yeux, surpris, « Alors nous n’avons pas été assez prudents. » Puis, sa surprise se changea vite en une expression glaciale, « Gamin, nous bloquons la route, alors si tu ne veux pas mourir, donne-nous tout ton argent ainsi que tous les objets présents dans ta Ceinture Spatiale. Si tu refuses, prépare-toi à mourir ici. »

« Si vous souhaitez prendre ce qui m’appartient, voyons si vous avez la force nécessaire. » Répondit Jian Chen, impassible. Cependant, le ton de sa voix devenait de plus en plus froid à chaque mot.

Ceci dit, l’homme ne prit même pas la peine de réitérer sa menace, et fit un simple signe de la main, « Avancez ! Éliminez-le, et tout ce qu’il possède sera à nous ! »

Tout à coup, la formation toute entière courut en direction de Jian Chen, Arme Sainte sortie. Quant à ceux qui n’avaient pas encore atteint le niveau de Saint, ils étaient simplement équipés d’une épée en fer et d’un bouclier, ce qui ne les empêchait pas de charger sans la moindre peur.

Les voyant tous approcher, Jian Chen sourit de dédain. Lorsqu’ils arrivèrent à 10 mètres de lui, il bondit dans les airs, comme happé par le ciel. Avec une force incroyable, il sauta sur les murs, et vola au dessus de ses adversaires. Se dirigeant droit vers l’homme d’une quarantaine d’années, une épée argentée apparut dans sa main droite, avant de se transformer en éclaire d’argent. A une vitesse pratiquement invisible à l’œil nu, l’épée se dirigea droit vers la gorge de l’homme.

Après maintes améliorations, le corps de Jian Chen avait été amélioré et renforcé par les propriétés de la Force Sainte. Ainsi, il était maintenant bien plus puissant que dans sa vie précédente, et sa vitesse avait été décuplée. Même avec une épée à l’apparence aussi ordinaire, sa vitesse était difficilement perceptible, même pour un Grand Saint.

Après tout, pour augmenter sa vitesse d’attaque, il fallait la renforcer grâce à sa Force Sainte, mais un tel processus plaçait un large fardeau sur l’organisme. Le corps spécial et la maitrise rapide de l’épée que possédait Jian Chen lui permettait donc de surpasser les performances de sa vie précédente.  Comparé aux autres habitants du Continent Tian Yuan, à l’exception des personnes de plus haut niveau que lui, Jian Chen était capable de percer les défenses de n’importe qui. S’il utilisait toute l’étendue de ses capacités, alors personne du même niveau que lui ne pouvait survivre, et encore moins contre-attaquer.

Voyant Jian Chen se diriger vers lui, l’homme d’âge moyen leva son énorme hache en l’air. Ses deux mains en tenant la poignée, il déversa une large quantité de Force Sainte dans son Arme Sainte avant de l’abattre de toutes ses forces sur Jian Chen.

*Ding !*

L’Épée Vive-Brise et la hache s’entrechoquèrent, causant une large explosion. Après avoir entendu le large fracas métallique, l’homme sentit une vibration traverser l’ensemble de son corps, le forçant à reculer d’un ou deux pas. Ses yeux s’élargirent, et il regarda d’un air abasourdi son adversaire.

Au départ, l’homme n’avait pas pris Jian Chen au sérieux. A ses yeux, Jian Chen n’avait pas plus de 20 ans, et au mieux la force d’un Saint. Même s’il était un jeune prodige, il ne pouvait pas être plus puissant qu’un Grand Saint Primaire, et donc une cible facile pour ses troupes. Mais après ce seul échange de coups, l’homme n’arrivait pas à en croire ses yeux. Il n’avait pas accordé beaucoup d’importance à Jian Chen, mais la force de ce dernier surpassait toutes ses attentes. Avec une telle puissance, l’homme estimait que Jian Chen n’était pas plus faible que lui.

Jian Chen fit un soubresaut en l’air, puis retomba sur le sol. Dispersant avec aise l’énergie contenue dans la précédente attaque, il ne se reposa pas après avoir touché le sol. Jian Chen chargea de nouveau en direction de l’homme, et l’Épée Vive-Brise dans sa main se mit à émettre une lueur trouble enveloppant l’entièreté de la lame. A l’œil nu, l’épée semblait être devenue un rayon de lumière trouble, se dirigeant droit vers la gorge de son adversaire à une vitesse incroyable.

 

Chapitre Précédent / Chapitre Suivant

Accueil

2 réflexions sur “Chaotic Sword God – Chapitre 109

  • Avatar
    15 août 2018 à 15 h 49 min
    Permalien

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  • Avatar
    4 septembre 2018 à 17 h 16 min
    Permalien

    Merci pour le chapitre x)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :