Chapitre 1 : Jian Chen

Edit : TheBlackLark

 

Au milieu d’une gigantesque chaîne de montagne, deux pics en formes d’épées de plus de dix-mille mètres de haut et séparés par une distance de cent mètres se tenaient là, pointant vers un océan de nuages sans limites.

Les deux sommets étaient extrêmement pentus. C’était comme si deux énormes épées divines s’étaient plantées dans le sol sans aucun point d’appui pour escalader.

Moins d’une centaine de mètre séparait les sommets des deux montagnes à l’océan de nuage planant dans le ciel. A l’extrémité des pics était même visible une légère brume, troublant ainsi la scène et la rendant vague et imprécise. Pourtant, au sommet de ces deux épées pouvaient être aperçus deux personnes se tenant là en silence. Ils étaient comme des statues, ne bougeant pas d’un pouce. Seuls leurs cheveux et vêtements flottaient dans le vent violent.

L’une de ces deux personnes ressemblait à un jeune homme de moins de 20 ans. Il était extrêmement beau. Ses 5 organes faciaux étaient parfaits, et pouvaient même être considérés sans égal. Il était tout simplement le bourreau des cœurs du monde. Ses yeux normaux et calmes possédaient en eux une attirance spéciale. Ils étaient extrêmement charmants, comme s’ils pouvaient aspirer les âmes.

Le jeune homme avait de longs cheveux noir descendant jusqu’à ses hanches. Ils n’étaient pas attachés et ainsi dansaient follement dans le vent sauvage. Il détenait une longue épée dans son dos, et la lame était couverte d’un épais drap blanc. Sur la poignée nue et incomparablement exquise, les deux mots ‘’Vive Brise’’ étaient gravés. Toutefois, la chose étrange était que l’épée n’était attachée à rien. C’est comme si celle-ci tenait au dos du jeune homme par une force invisible sans jamais tomber. La scène était inexplicable.

Ce jeune homme s’appelait Jian Chien. Il était l’expert #1, dont le nom faisait trembler les cieux et les abimes. Il possédait même le titre de ‘’Dieu de l’Epée’’ et était un grand maître des techniques d’épées de sa génération. Ses rapides techniques à l’épée avaient déjà atteint la perfection et il avait atteint l’apogée. Et pourtant, il avait à peine 20 ans.

Très peu de personnes détenaient des informations sur Jian Chen. A part qu’il était orphelin et n’appartenait à aucune école ou secte, personne ne savait quoi que ce soit sur lui. L’endroit d’où il venait était comme une énigme. On ne savait même pas où il avait appris ses puissants arts martiaux et ses techniques raffinées à l’épée.

Et concernant l’homme en face de lui, se tenant sur l’autre montagne, il avait un large physique et une longue robe noire. Il se tenait là, à l’opposé de Jian Chen. Cette personne était un vieil homme paraissant avoir 50 ou 60 ans. Il avait un visage vigoureux et une paire d’yeux anciens mais brillants. Dans ses yeux, une énergie se diffusait un peu partout et son regard strict était comme une lame, empêchant les autres de le regarder dans les yeux. Il tenait dans ses mains une épaisse et gigantesque épée noire. Mais chose étrange, cette énorme épée n’avait pas de côté tranchant.

Le vieil homme était un personnage légendaire ayant disparu depuis des centaines d’années – Dugu Quibai. Dugu Quibai n’était que son titre et personne ne connaissait son véritable nom ou son identité car, des centaines d’années plus tôt, il avait vaincu toutes les personnes extrêmement puissantes et invincibles de ce monde. Aujourd’hui, les personnes détenant des informations sur Dugu Quibai et qui étaient toujours vivantes représentaient un nombre infime. Et pourtant, son incomparable et glorieuse lumière était toujours transmise de génération en génération. Des centaines d’années plus tard, sa puissance était encore plus élevée qu’avant. Aujourd’hui, personne ne savait quel stade avait atteint Dugu Quibai.

Les yeux de Dugu Quibai étaient fixés silencieusement sur Jian Chen se trouvant à une centaine de mètres et n’ayant pas l’air d’avoir plus de 20 ans. Son regard était extrêmement aiguisé, aussi aiguisé qu’une épée, et occasionnellement, une lueur glaciale le parcourait.

« Jian Chen, tu détiens une force qui n’est pas moins importante que moi à ton âge, et ton avancée sur le chemin de l’épée a atteint un niveau que même moi je désire achever. Malheureusement, tu as tué mon seul disciple et je n’ai pas d’autre choix que de le venger. Aujourd’hui, peu importe les circonstances, je dois demander justice pour mon unique disciple. » S’exclama Dugu Quibai d’une voix lourde, et sous l’apparence calme de son ton pouvait être perçue une soif de sang capable de faire trembler n’importe qui.

Le visage de Jian Chen était quant à lui serein. Ses yeux fixaient calmement Dugu Quibai et sa robe blanche se balançait dans le vent. Ses longs cheveux dansaient follement dans le vent chaotique, manquant d’élégance.

« Je ne devrais pas être à blâmer étant donné que votre disciple m’a offensé de son plein gré. Et sa mort sous ma lame ne peut être blâmée que par son manque de compétence. » Les lèvres de Jian Chen s’ouvrirent légèrement et se fermèrent en laissant échapper une faible voix.

Dugu Quibai se mit à rire de colère, « Bien bien, un manque de compétence. Aujourd’hui, je vais voir un peu de quoi tu es capable, et si je serais moi aussi exécuté sous les attaques de ton épée Vive Brise. »

Tout en s’exprimant, Dugu Quibai brandit la lourde épée noire dans ses mains, et instantanément, une énergie incomparablement puissante s’échappa de l’épée. Avec une énergie d’épée aiguisée, elle se dirigea vers Jian Chen se situant à une centaine de mètres à la vitesse de la lumière.,

Jian Chen affichait une expression calme, et avec le son de la lame quittant son fourreau, la longue épée apparut dans les mains de Jian Chen. L’épée longue de 4 pieds (1,2 mètre) et large de 2 doigts émettait un halo de lumière blanche argentée, et à l’instant même, la longue épée de Jian Chen entra en action. Une puissante énergie quitta l’épée, fut projetée, et avec une vitesse imperceptible à l’œil nu, entra en collision avec l’énergie lancée par Dugu Quibai.

*BOOM !*

Les deux énergies entrèrent en contact, provoquant un énorme bruit d’explosion. Des ondes d’énergie se disséminèrent dans toutes les directions, le point d’explosion en leur centre, et se dispersèrent dans la brume et les nuages.

Après ça, Jian Chen et Dugu Quibai s’envolèrent au même moment. Ils quittèrent les deux sommets sur lesquels ils se tenaient, volèrent au milieu des deux pics et commencèrent un intense combat en plein air.

Leurs attaques étaient mystérieusement rapides, et les bruits de collisions et de frictions entre les deux armes résonnaient sans cesses. De puissants ricochets d’énergie étaient projetés dans tous les sens de l’endroit où ils se battaient causant de larges trous dans les montagnes avoisinantes. De nombreuses roches s’écroulèrent sur le sol trois mille mètres plus bas.

Juste dans ce court instant ne durant que quelques souffles, Jian Chen et Dugu Quibai avaient déjà échangés plusieurs centaines de coups. Après ça, les deux atterrirent à nouveau sur les deux sommets, leurs deux corps maintenant en mauvais état. Leurs vêtements à la base intacte étaient maintenant coupés à divers endroits et ils avaient tous deux l’air fatigués.

Dugu Quibai avait un visage sérieux en regardant Jian Chen, et son expression devint extrêmement oppressante. Il dit à voix basse : « une épée si rapide. Je comprends maintenant pourquoi personne ne peut vaincre tes techniques. Toutefois, tout ceci es
t vain contre moi. » Dugu Quibai s’arrêta un instant avant de continuer « si nous continuons comme ça, il deviendra difficile de proclamer un vainqueur. Utilisons plutôt, en même temps, notre coup le plus puissant et déterminons ainsi le match en une seule attaque. » En disant cela, l’aura de Dugu Quibai s’éleva tout à coup comme si une gigantesque épée était projetée en direction des cieux et perçait les nuages.

L’expression sur le visage de Jian Chen s’alourdit elle aussi. Suite à ça, il se mit également à émettre une aura pas moins inférieure à celle de Dugu Quibai.

Les auras des deux s’élevèrent en continu, couvrant les cieux et la terre. Ils remplirent le ciel de leur aura combiné, et celles-ci recouvrirent la montagne tout entière et les 108 mille miles à la ronde. Même les nuages dans le ciel se virent percés par ces auras causant leur dissipation rapide. Le vent violent criait en émettant un son perçant comme des cris de fantômes ou des hurlements de loups. Dans la forêt, de nombreuses bêtes sauvages laissaient échapper des cris de détresse en s’échappant dans toutes les directions.  Les auras des deux personnes au sommet des pics se soulevaient constamment, préparant le plus puissant de leur coup.

*Crac**Crac*

Dans les forêts alentour, quelques petits arbres ne pouvaient pas endurer les puissantes auras et se tordirent avant de se briser et de s’envoler au loin suite au choc.

Les auras de Jian Chen et Dugu Quibai continuaient à augmenter. Autour de leurs corps, un puissant courant d’énergie se déchaina et se mit à tourner rapidement. Les fleurs, herbes, arbres étaient tous penchés à cause de leurs fortes auras et de nombreux larges arbres tremblaient incontrolablement.

Au même moment, l’épée de Vive Brise dans les mains de Jian Chen et la lourde épée d’acier noir dans les mains de Dugu Quibai se mirent à émettre respectivement une lumière blanche aveuglante et une lumière d’un noir total.

Les courants d’énergie autour de leurs corps devinrent de plus en plus larges. Au final, Jian Chen était enveloppé d’une épaisse lumière blanche, tandis que Dugu Quibai était lui enveloppé d’une lumière noire. Les corps des deux disparurent, et en plein air, on ne pouvait distinguer plus que deux amas de couleurs opposés.

*Yin !*

La longue épée dans les mains de Jian Chen trembla et une lumière extrêmement vive l’illumina. La puissante énergie pouvait tout à fait effrayer le cœur de ceux qui la voyaient. Ses longs cheveux et sa longue robe blanche flottaient dans le vent violent et son corps tout entier était suspendu en l’air. En le voyant, il était comme un dieu de la guerre doué d’une force imbattable.

Quand les auras de deux atteignirent leur extrême, tout à coup, ils poussèrent en même temps un cri capable de faire trembler les cieux. Le son fit vaciller le paysage comme si une mine avait soudainement explosé. Leurs cris étaient incomparables et suite à ça, une magnifique lumière blanche et une insurmontable lumière noire entrèrent en contact l’une avec l’autre. Puis à l’instant où elles se rencontrèrent …

 Il n’y avait aucun son de collision comme l’on pourrait normalement l’imaginer. Quand tout se calma, Jian Chen et Dugu Quibai avaient changé de position et se tenaient à nouveau sur les deux pics écartés de 100 mètres. Leurs deux visages étaient pâles comme des linges et sur le torse de Jian Chen, du sang frais jaillit rapidement, tachant immédiatement sa robe blanche de rouge, car pendant cet échange n’ayant duré qu’une fraction de seconde, Dugu Quibai avait déjà percé le cœur de son adversaire.

Dugu Quibai, quant à lui, avait perdu l’intégrité de son bras droit. Sans ce dernier, il ne pouvait plus tenir son épée. Sa gigantesque lame d’acier noir tomba alors trois mille mètres plus bas, juste après avoir transpercé le cœur de Jian Chen.

Jian Chen se tenait silencieusement au sommet du pic tandis que du sang coulait de sa bouche. Son visage palissait à vue d’œil. Après un court moment, il était aussi pâle qu’une feuille de papier. Son cœur avait été percé par Dugu Quibai, alors il était déjà dans une situation où sans aucun doute, il allait mourir.

« Ha ha ha … » Tout à coup, Dugu Quibai se tenant sur l’autre sommet se mit à rire bruyamment. Il dit « Jian Chen, avec ton talent, et quelques années de plus, je n’aurais sûrement pas pu te vaincre. Toutefois, quel dommage. Même si ta force actuelle n’est pas bien différente de la mienne, je t’ai quand même vaincu de mes propres mains. » Dugu Quibai soupira avant de continuer, « Aaaah … Un tel génie qui meurt de mes mains, c’est vraiment regrettable, mais je me devais de venger mon disciple. »

Sentant sa vie s’échapper, Jian Chen ferma lentement les yeux. A cet instant, il était extrêmement calme. La vie et la mort n’étaient pas importantes pour lui. Après tout, Jian Chen avait tué de nombreuses personnes lors de ses voyages. La vie et la mort s’étaient déjà dilués en lui, et le seul regret dans son cœur était de ne plus pouvoir découvrir les extrêmes de l’épée.

Tout à coup, au moment où Jian Chen se submergea dans un domaine dénué de toute tristesse ou joie, une étrange sensation apparut dans son cerveau. A ce moment crucial, c’était comme si l’âme de Jian Chen fusionnait pour ne faire plus qu’un avec son épée. Il était l’épée, et l’épée était lui. Entre lui et l’épée, il ne restait plus aucune différence. C’était comme si l’épée était devenue un morceau de son âme.

Au même moment, des traces d’une pure et puissante énergie arrivèrent du ciel et de la terre. Elles entrèrent dans le cerveau de Jian Chen et dans son esprit, se combinant parfaitement avec son âme. Avec ce déferlement d’énergie terrestre et céleste, Jian Chen ressentit clairement que son ‘’âme’’ se renforçait à une vitesse inconcevable. En même temps, c’était comme si son âme avait quitté son corps et s’était envolée vers les étendues sauvages alentour. A cet instant, chaque scène à 10 miles à la ronde apparut avec une clarté sans égal dans son cerveau. Il était même capable de ressentir clairement les mouvements des moustiques et insectes sur le sol.

A la frontière avec la mort, il fit tout à coup une percée …

 

                                                                                                              Chapitre Suivant

Accueil

2 pensées sur “Chaotic Sword God – Chapitre 1

  • 2 avril 2016 à 23 h 59 min
    Permalink

    le seul truc qui me choque, « cinq organes faciaux »?
    les deux yeux, la bouche, le nez, ça fait quatre, c’est lequel le 5 ?

    Répondre
    • 3 avril 2016 à 0 h 05 min
      Permalink

      Aucune idée ^^ C’est bien 5 dans la version anglaise (peut-être que les yeux comptent comme 1, et dans ce cas on peut rajouter par exemple le front et le menton).

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :