[Tuto] Rocket League : Skins gratuit !


Bonjour à tous,

Aujourd’hui, j’ai découvert que SHAZAM, le dernier film DC/Warner avait fait un petit partenariat avec un jeu qu’on ne présente même plus : Rocket League. (ils avaient d’ailleurs déjà fait un partenariat avec un DLC payant Batman la première fois)

Le partenariat est très simple : des skins en lien avec le film gratuit pour tout le monde !

Je me suis donc intéressé d’avantage aux codes disponibles gratuitement qui débloque du contenu dans Rocket League et j’en ai trouvé une petite floppée !

Pour ajouter un code en jeu c’est très simple :

  1. Lancez votre jeu Rocket League
  2. Allez dans le menu « Extras » puis « Code d’échange »
  3. Entrez votre code et valider.

Voici quelques codes qui vous offriront skins, roues, tracés, tags et bien plus encore !

(testé le 22/04/2019) SHAZAM : Tag Shazam + Roues shazam

Au passage, le film était vraiment top et ça fait plaisir de retrouver Zachary Levi après Chuck !

(testé le 22/04/2019) RLNITRO : Tag Nitro ainsi qu’un drapeau Nitro.

(testé le 22/04/2019) Popcorn : Une tracée qui vous fera cracher du popcorn à chaque coup de boost ! Le plus fun de tous 🙂

 

J’essaierai de mettre à jour cet article au fur et à mesure que de nouveaux codes valides feront leur apparition alors n’hésitez pas à le mettre en favori et le consulter de temps en temps 🙂

Si un code n’est plus valide, n’hésitez pas à me le faire savoir également 🙂

Conférence Gearbox : Borderlands 3 est annoncé !


Bonjour à tous ! Si vous n’avez pas suivi la conférence Gearbox tant attendue hier soir pour son teasing autour de Borderlands 3, voici un petit récapitulatif très rapide :

  • Bulletstorm porté sur Switch
  • Borderlands GOTY obtient un lifting graphique et de nouvelles fonctionnalités (mini-map, système SHIFT pour obtenir des cadeaux…) et sera disponible sur PS4 et Xbox One. La version PC sera mise à jour gratuitement pour les possesseurs du jeu. La mise à jour sortira le 3 avril 2019 !
  • Borderlands 2 Handsome Collection obtient lui aussi une mise à jour graphique ! Tous les DLCs de Borderlands 2 sont désormais inclus dans le pack.
  • Borderlands 2 VR prend en compte le support de l’Aim Controller pour plus d’immersion !
  • Un jeu de cartes/société Borderlands est annoncé !
  • Risk Of Rain 2 est annoncé et disponible en Early Access. Si vous l’achetez aujourd’hui ou demain, vous obtenez une seconde copie à offrir.
  • L’annonce de Borderlands 3 a été officialisée, sans dates. Les développeurs nous ont donné RDV le 3 avril 2019.

Alors, vos avis à chaud ? Nous, on est bien hypés !

Assassin’s Creed Expérience : l’Escape Game au cœur des Invalides


Du 19 octobre au 4 novembre 2018, le Musée de l’Armée accueille un jeu immersif inédit, développé en partenariat avec l’agence Cultival et le studio Ubisoft.

Entre Amis ou en Famille, percez le secret de Napoléon Ier et découvrez le musée nationale des Invalides sous un angle nouveau ! Notre équipe a eu la chance d’être convié à une soirée découverte de cet escape game et voici nos impressions.

Tout d’abord, le courageux aventurier se voit une mission de la plus haute importance.

La voici : « La Confrérie des Assassins et l’Ordre des Templiers en sont convaincus, Napoléon Ier aurait construit son empire grâce aux pouvoirs d’une mystérieuse relique ramenée d’Égypte en 1798. Depuis plus de 200 ans, ils s’affrontent pour la retrouver, leur quête les mène aujourd’hui dans l’enceinte de l’Hôtel national des Invalides, où repose le corps de l’empereur. Préparez-vous, c’est ici que vous entrez en jeu. Devenez Assassin ou Templier, et soyez le premier à percer le secret de Napoléon« .

Pour commencer la partie, nous allons devoir d’abord choisir son camp : Assassin ou Templier.

Il faut aussi télécharger l’application « Hackeo » qui nous permettra de scanner des indices et de progresser à travers le musée des Invalides pour dénicher de nouveaux indices. Cela apporte une dimension ludique à l’expérience.

Vous avez 2h devant vous pour parcourir l’immense Hôtel des Invalides : vous aurez l’occasion de découvrir le tombeau de Napoléon,  l’Eglise Royale, Le Dôme doré..etc.

La prestance des lieux apporte une atmosphère particulière au jeu.

Les épreuves consistent à une série de questions en lien avec le lieu où se trouve les panneaux « indices » à scanner. On invite le joueur à s’imprégner du bâtiment au niveau architectural et historique, d’observer attentivement les détails sur les fresques murales, d’aller chercher des informations sur la vie de Napoléon Ier afin de débloquer le reste du parcours.

Une fois le panneau scanné, un objet en 3D apparaît. On peut s’amuser à le déplacer sur l’écran et d’autres détails peuvent appaire et dévoiler des indices précieux pour la suite donc ouvrez l’oeil !

Des sages encapuchonnés bienveillants seront sur votre chemin afin de vous aider dans votre quête et vous ouvrir les différents passages secrets. Ils pourront aussi vous aiguiller si jamais vous êtes perdus.

En conclusion, on ne peut que vous conseiller de tenter cette expérience au sein de ce Musée trop peu connu qui regorge de chouettes trésors historiques. Les différentes épreuves sont accessibles pour tous et feront appel à votre logique, à votre sens de l’observation et votre culture générale. On a pu essayer l’activité de nuit et c’est certainement le moment le plus propice pour découvrir ces lieux secrets du musée des Invalides. Cependant, le lien avec Assassin’s Creed n’était pour moi pas si flagrant (peut être n’y ai je pas joué assez) et était plus un concept pour donner envie aux jeunes de découvrir un musée auquel ils n’iraient pas forcément d’eux même sans ce contexte.

Malheureusement, on vous en parle maintenant, mais il faudra attendre une prochaine édition pour y participer car tous les créneaux horaires sont complets depuis bien avant le début des festivités !

TOP 4 : Meilleurs jeux d’inspiration historique 2018-2019

TOP 4 des meilleurs jeux pour l’année 2018-2019 inspirés de faits historiques

4 – Battlefield V

Miss et Mister Badass 2018

Retour aux sources pour la série vidéoludique à succès. La campagne de ce Battlefield V nommée Histoire de Guerre devrait reprendre le même système que celle du premier opus. Les développeurs ont en effet annoncé qu’une multitude de personnages et de différentes factions seraient jouables. Fait intéressant, le jeu ne se base pas sur la Seconde Guerre mondiale que « tout le monde connaît dans les livres scolaires » (celle que t’enseignait ton professeur d’Histoire en première ES), puisqu’il se base essentiellement sur des conflits bien moins connus et représentés, notamment en Norvège. Pour donner un exemple plus concret le jeu présentera, en outre, la bataille de Rotterdam dont l’objectif fut de soutenir les armées allemandes combattant dans la ville afin de briser les résistances néerlandaises et, donc, les pousser à capituler. Côté mode de jeu, on est plutôt bien gâté avec une campagne solo, une campagne coop avec quatre joueurs, des matchs à mort par équipes, de la conquête ou encore du Battle Royale. Et surtout un mode « Grande opération » (à ne pas confondre avec Opération Destruction de Ratchet et Clank, qui est un peu moins historique) qui peut réunir 64 joueurs qui s’affrontent pendant quatre matchs, avec des objectifs et des lieux différents. Les différents matchs en question peuvent même impacter les suivants (selon si vous êtes bons ou mauvais, concrètement), en sachant que le dernier endroit présente des conditions météorologiques difficiles.

Bordel mais moi je cherchais juste mes clés

Côté gameplay, vous disposez de moins de vie, de moins de munitions, afin de rendre le jeu moins « arcade » et donc plus réaliste. Toujours en ce sens, vous pourrez tirer les blessés à couvert pour les soigner (c’est quand même le minimum à faire pour votre ami, du moins je suppose). De même, les mouvements et les réactions du personnage que vous incarnez dépendent de ce qui se déroule autour de lui. Attendez-vous à être un peu secoué si un avion s’écrase près de vous. Globalement, ce Battlefield se veut immersif et tactique. Une petite pensée néanmoins aux étonnés en tout genre persuadés que la femme, possédant une prothèse pour remplacer son bras gauche et visible dans la bande-annonce, ne peut être  représentative de la réalité. Eh bien, si. Les femmes ont combattu au front, notamment dans l’Armée rouge comme Lioudmila Pavlitchenko. Donc si, ce n’est pas si « incroyable » que ça en a l’air !

3 – A Plague Tale : Innocence

Ce n’est plus ce que c’était le métro Châtelet à 4h du mat

Ce jeu se déroule cette fois-ci en France en 1349, en pleine période de peste. Vous suivrez les aventures d’une jeune femme nommée Amicia (je ne suis pas certaine de la véracité historique du prénom mais bon passons), et de son petit frère Hugo. La première chose à dire sur ce jeu est : ah oui, ça fait beaucoup de rats quand même. Alors même si, en effet, la peste est bel et bien apparue en 1347 à Marseille (venue initialement de Crimée) et que cette pandémie a éliminé environ un tiers de la population européenne en 5 ans (faisant environ 40 à 100 millions de victimes humaines) les rats n’étaient pas pour autant des tueurs sanguinaires aux yeux sanguinolents. En fait… ils étaient juste comme les nôtres mais avec une maladie assez mortelle, nous le concevons. Et la peste ne se propageait pas qu’avec les rats, par ailleurs, mais aussi avec vos toutous. Mais bon, passons ce détail, le côté extrêmement glauque du jeu fait son effet. À tel point que l’on se sent très vite à la fois oppressé et désabusé face à cette masse funeste qui n’épargne aucune vie pas même les autres animaux. Et la lueur de la flamme qu’Amicia tient difficilement à bout de bras semble être l’ultime protection face à l’avancée inexorable des rongeurs.

Pourquoi fuis-tu ? Je ne veux pas te faire de mal, seulement que tu te fasses manger par les rats

Côté gameplay, il mêle à la fois aventure, action, infiltration mais aussi « puzzle » par le fait qu’il faut, en effet, redoubler d’ingéniosité pour se faufiler entre les différents obstacles. Vous pouvez également utiliser d’autres ennemis (notamment des inquisiteurs) contre les rats (afin qu’ils se fassent dévorer vifs oui) et inversement. L’héroïne possède également un lance-pierre qui s’avère utile pour avancer à travers l’univers. Et un craft d’alchimie permettant d’améliorer les équipements et les compétences. Et parce que cela serait bien trop facile sinon (non), il s’agit aussi de gérer le bruit, la peur, le stress, tout en prenant soin de l’enfant qui deviendra au fil de l’aventure de plus en plus utile (Atreus, fils de Kratos, prends-en de la graine). Le jeu semble plutôt prometteur, beau, insoutenable (et entre nous on adore, sinon nous ne serions pas aussi nombreux à regarder Game of Thrones) et particulièrement impressionnant avec ces milliers de rats (jusqu’à 5000) évoluant librement à l’écran. Et oui c’est ça la puissance de la PS4 ou de la peste… On ne sait pas trop.

2 – Ghost of Tsushima

Khajiit like to sneak

Il s’agit, ni plus ni moins, du nouveau jeu des développeurs d’inFamous. Normalement ça vous parlera. Le jeu se déroule en 1274, lorsque l’armée mongole envahit l’île de Tsu-shima. En effet, cette année-là (inutile d’avoir la chanson dans la tête) la flotte mongole prend la mer (avec environ 15 000 soldats mongols et chinois, et oui rien que ça) dans 300 grands vaisseaux et 500 plus petits. Le 20 novembre de la même année donc, les mongols débarquent dans la baie de Hakata là où se déroule la « bataille de Bun’ei ». Les Mongols, possédant des armes avec des explosifs, font rapidement reculer les samouraïs présents. En même temps ils n’étaient que 80 cavaliers. Et c’est à partir du joli petit pillage qui s’ensuit, que le joueur ou la joueuse incarne Jin Sakai. Ce dernier souhaite se venger de ses frères d’armes déchus et est donc bien décidé à devenir le fantôme de l’île afin de donner du fil à retordre à l’armée mongole.

Tu crois qu’ils vont tilter que je n’ai pas obtenu mon galop 2 ?

Et… Que ce jeu est beau ! On peut même se demander si l’on est réellement sur PS4 tant l’optimisation semble parfaite. Même le cheval galopant à travers les plaines et faisant virevolter les branches et les herbes sur son passage paraît que trop bien animé pour être sur PS4. Pour vous faire baver davantage, côté gameplay on est sur un monde ouvert avec quelques mécaniques de RPG, notamment des améliorations d’équipements et d’armures (la base j’ai envie de dire). Le jeu est assez axé sur la discrétion et les combats sont très stylisés. Fait intéressant, chaque coup peut être le dernier, enfin si et seulement si vous vous battez comme un véritable samouraï. On ne peut que saluer la volonté de respecter l’Histoire asiatique et de la valoriser à travers un jeu vidéo. Cependant, même si le jeu s’appuie sur des événements proprement historiques, les développeurs ont précisé qu’ils prendraient tout de même quelques libertés. Aussi, l’année 2019, pour tester ce possible bijou, semble encore loin !

1 – Assassin’s Creed Odyssey

Un jour je serai le plus grand dresseur, je me battrai sans répit

Le moins que l’on puisse dire c’est que oui, c’est peut-être un poil plus beau qu’Age of Mythology. Cette fois-ci l’action se déroule durant la Guerre du Péloponnèse en 431 avant notre ère, soit précisément 382 années avant l’histoire de Bayek relatée dans Origins. Mais si vous savez, ce fameux conflit qui oppose la « ligue de Délos » (menée par les Athéniens) et la « ligue du Péloponnèse » sous l’hégémonie de Sparte. Cette fameuse guerre, qui comprend trois périodes distinctes (archidamique de 431 à 421, la guerre indirecte de 421 à 413 et la guerre de Décélie de 413 à 404) qui se termine par la victoire de Sparte et l’effondrement de l’empire athénien. La guerre ayant été causée par les alliés de Sparte, craignant fortement l’impérialisme athénien. Cependant, la domination sparte est de très courte durée et beaucoup d’historiens s’accordent à dire que 413 marque la fin de l’âge d’or de la Grèce antique.

Ouais et là, la meuf me sort « je peux sortir de l’oikos ? » non mais quelle idée !

Le joueur peut dès le début de l’aventure choisir son personnage principal, un répondant au nom d’Alexios et un autre, cette fois-ci féminin, nommée Kassandra. Chose plutôt étonnante lorsque l’on connaît la misogynie des peuples grecs antiques. La femme fait des enfants et… c’est un peu près tout en fait. Sauf si elle est issue d’une famille riche, et encore. Et non, n’y pensez pas, contrairement à Assassin’s Creed Syndicate où il était proposé de passer d’un personnage à un autre, il ne sera plus possible de changer une fois le choix fait. Autre fait étonnant pour la licence, le jeu semble délaisser le genre purement action-aventure pour s’orienter davantage vers le RPG. Aussi ce nouveau Assassin’s Creed comprend des romances ainsi que des choix de dialogues qui influent sur l’histoire et donc sur sa fin (et oui exactement comme dans The Witcher III). À savoir tout de même que certains de vos choix peuvent entraîner la mort définitive de personnages principaux. Et prier Athéna ou Poséidon ne les refera pas revenir. Le retour des combats navals et du système de confrérie ont également été annoncés. Malgré quelques grosses incohérences historiques et des anachronismes (comme à son habitude, on finirait presque par pardonner) la licence accorde beaucoup d’importance à la reconstitution des lieux présents et des costumes. Et pour le coup, c’est plutôt bluffant d’autant que la période antique est connue pour son manque de sources. On notera tout de même que la politique eugénique des spartiates semble être passée à la trappe. Côté gameplay les combats ont été totalement repensés afin qu’ils soient beaucoup plus offensifs et inventifs. Bref, ce jeu semble être «de loin » le plus époustouflant de tous tant par sa créativité que par ce qu’il propose. Immersion garantie !

Les Aventures Extraordinaires du Captain Spirit


Bonjour/Bonsoir ! En tant que grande fan de la franchise Life Is Strange et son prequel Before The Storm j’étais plus que ravie de découvrir le prequel officiel à Life Is Strange 2 : Captain Spirit !

Sorti ce jour, 100% gratuit et disponible sur PC et PS4. Captain Spirit n’est pas une suite mais se déroule dans l’univers de Life Is Strange et nous permettra de faire le lien entre les deux jeux.

Captain Spirit se déroule sur une journée d’hiver où Chris a envie de décorer le sapin de Noël. Son père voulant regarder le match de basket, Chris va enfiler son costume de Captain Spirit pour combattre les dangers de la maison.

C’est un très beau jeu, très poétique, rempli de détails comme la licence Life Is Strange nous y a habitué. Que ce soit dans les chambres, le salon, la cuisine, l’extérieur,… Chaque découverte nous permet d’en apprendre un peu plus sur le personnage de Chris, qui sera à priori le personnage à incarner dans Life Is Strange 2.

En plus de proposer ce jeu gratuitement, les studios ont gardé leurs graphismes concernant les personnages (entre autre les cheveux playmobils qu’on adore) ; tout en faisant un réel effort concernant les décors. Détaillés, plus réalistes, et accompagnés de musiques merveilleuses aux accents country.

Les seuls défauts seraient la petite difficulté du jeu, surtout concernant une des missions (quasi impossible) et parfois la lenteur de marche de Captain Spirit pour se déplacer.

Captain Spirit nous replonge dans l’enfance, l’imagination, nos rêves de gosses avec des supers-pouvoirs à actionner selon l’envie du joueur. Mais le jeu ne raconte pas simplement une jolie histoire c’est aussi une dure réalité.

Je vous invite à découvrir cette petite pépite dont vos choix auront très certainement des conséquences sur le second volet.

Car souvenez-vous « cette action aura des conséquences »

Sortie de The Swords Of Ditto sur PC et PS4 !


Amateurs de Zelda ? The Swords Of Ditto devrait beaucoup vous plaire !

Le jeu débarque aujourd’hui sur Steam et PlayStation Store. Sortez les épées et sauvez le royaume de Ditto de toutes ces drôles de créatures qui l’habitent. Le jeu se veut complètement rétro dans son gameplay avec un style à la The Legend Of Zelda : Link To The Past mais aux graphismes dignes d’un excellent Cartoon Network !

Je pense vous en faire une review prochainement car la direction artistique très cartoon est à tomber !

Tout comme Battle Chasers : Nightwar en octobre dernier, le Launch Trailer du jeu a été réalisé par PowerHouse Animation, studio derrière la superbe série Castlevania sur Netflix! Le voici :

 

Hogwarts Mystery : sortie le 25 avril !


Social Gaming Network invitera prochainement sorciers et moldus dans le nouveau jeu mobile
Hogwarts Mystery.

 

Vous attendez votre lettre pour Poudlard depuis toujours ?
Vous aimeriez porter le choixpeau sur votre tête ?
Vous rêvez de participer aux cours de potion avec Rogue ?

 

 

Cela va désormais être possible…virtuellement bien sur et en version RPG !

Notre rôle dans cette histoire ?

Dans « Hogwarts Mystery » le joueur incarnera un élève de Poudlard, où il aura la possibilité d’évoluer à travers 7 années d’étude. L’histoire se déroule dans les années 1980, après que Voldemort ait été une première fois vaincu. Nous ne pourrons pas croiser des personnages tel que Harry Potter, mais cela permettra un peu plus de dissocier les livres aux films et ainsi s’imaginer son propre univers. Il n’y aura pas de questionnaire à remplir au début du jeu pour être réparti dans une maison : nous aurons le choix.

Selon les développeurs, les joueurs ont déjà une préférence entre les 4 maisons, ce qui les évitera de recommencer le jeu jusqu’à obtenir leur maison favorite (#TeamPoufsouffle). Pour rendre le jeu encore plus vivant, certains acteurs ont donné leur voix à leur personnage dans la version originale. On retrouve Maggie Smith pour le professeur McGonagall, ou encore Michael Gambon pour Dumbledore.

Nous pourrons personnaliser notre avatar, visiter la grande salle, provoquer en duel d’autres élèves, rencontrer Albus Dumbledore (RIP). Devenir ENFIN un sorcier.

 

 

Alors enfilez votre cape chers Potterheads, libérez de la place dans votre smartphone et rendez-vous le 25 avril pour sa sortie !

 

 

 

Sega Mega Drive Classics débarque sur PS4 et Xbox One


Sega a annoncé la sortie d’une super compilation de 50 jeux classiques de l’ère de la Megadrive sur PS4 et Xbox One. Le jeu sortira le 29 mai 2018 en version physique et digitale !

 

Le jeu promet déjà Shadow Dancer™, ToeJam and Earl in Panic on Funkotron™, Altered Beast™, Alien Storm™, Shining Force™, Light Crusader™, Gain Ground™, Sonic 3D Blast™,  ouLandstalker: The Treasures of King Nole™ et évidemment bien d’autres !

On espère que le jeu proposera comme la plupart des compilations de jeux un « succès par jeu » pour donner un petit supplémentaire à des jeux vus et revus ! Chasseurs de trophées, préparez-vous ! Amis du rétro et des gros pixels, préparez-vous également ! 😉

Life is strange : Before the storm episode 3 : l'Enfer est vide 

Life is strange : Before the storm episode 3 : l’Enfer est vide / hell is empty


Deck Nine Game et édité par Square Enix
Disponible sur PS4, Xbox one et PC

Bonjour/Bonsoir ! This is the end… old your breath and couuuuuuunt to ten. Oui Capri c’est fini. Le jeu Life is strange Before the storm a sorti son dernier épisode cette semaine, intitulé : l’Enfer vide. 

Alors ce n’est pas vraiment fini puisque l’épisode bonus avec les jeunes Max et Chloé sortira en janvier. Il n’empêche qu’on a du dire au revoir à notre bien aimée Rachel… 

On reprend l’histoire après la révélation choc du père de Rachel. La mystérieuse femme est sa mère biologique. A partir de ce moment-là Rachel n’a qu’une idée en tête : la rencontrer. Chloé fera tout son possible pour organiser sa rencontre même si le sang devra couler…

J’étais choquée de voir autant de violence physique dans cet épisode. C’est plutôt inhabituel, les thèmes abordés étaient plutôt que les troubles du comportement et non les règlements de compte. J’ai eu peur, je peux le dire, de voir claquer un des protagonistes.
On a un rythme très soutenu avec de nombreuses décisions importantes à prendre. On retrouve notamment des échanges entre Chloé et sa mère et son beau-père qui sont touchants et le pire cauchemar avec son père. C’est un épisode éprouvant, le plus dur depuis le début de ce jeu. 

La fin, une sorte de happy ending me soulageait mais me laissait un peu perplexe lorsque l’on connaît le jeu principal. Je n’ai pas été déçue en découvrant la scène « bonus » après le générique et la page des statistiques. Elle m’a glacé le sang, j’en frissonne encore.. elle était horrifiquement parfaite. 

Ce jeu m’a permis de voir un autre aspect de Chloé : elle n’est pas juste une adolescente rebelle qui râle constamment. C’est une jeune fille qui a été blessée et qui s’est réfugiée dans ce qui était le plus facile et le plus libérateur.
Mais sa relation avec Rachel (qui dure un an avant sa disparition) lui permettra de se remettre en scène… avant de retomber avec sa disparition

Cela m’a aussi montré un aspect de la personnalité de Max que je ne soupçonnais pas : c’est une lâche. J’ai été très déçue de voir que cette dernière a complètement laissé tomber Chloé suite à son déménagement. Quand on lit le journal de notre petite rebelle on voit toute sa rancoeur et sa tristesse d’avoir perdu sa meilleure amie. Du coup Max passe comme une petite opportuniste, hippie qui devrait tout faire pour retrouver son amitié perdue. 

J’attends avec impatience l’épisode bonus, je suis curieuse de voir quand il va se dérouler, sachant que ce seront les jeunes Max et Chloé… Ke suppose que cela va se dérouler au moment où Max doit partir avec ses parents, à voir si le père de Chloé sera déjà mort ou non.

Que vous ayez fait ou non Life is strange, je vous conseille ce Before The Storm ! 
Si vous l’avez déjà fait vous en apprendrez plus sur les personnages, dont la douce Rachel qui est incroyablement adorable, talentueuse, gentille,… 
Si ce n’est pas fait vous allez plonger dans le monde merveilleux et difficile de l’adolescence à Arcadia bay avec une pointe de fantastique. Vous n’en ressortirez pas indemne, dans le bon sens du terme 😉 

 

Le nouveau projet de Niantic : Harry Potter, Wizards Unite

 

Après la sortie de Pokémon Go au cours de l’été 2016, une nouvelle application est en projet chez Niantic Labs. Celle-ci est basée sur l’univers du célèbre sorcier Harry Potter, qui n’a pas fini de faire parler de lui. Avec la saga Les Animaux Fantastiques et cette nouvelle application, l’écrivain J.K Rowling continue de développer cet univers magique et de ravir les attentes de ses fans par la même occasion.

L’application Wizards Unite, prévu pour 2018, sera développée en partenariat avec les studios Warner Bros, qui ont produit les huit films Harry Potter. A l’aide de son smartphone et de la réalité augmentée, le joueur sera donc confronté à toutes sortes de créatures magiques et pourra voyager au sein du monde des sorciers : « embarquer dans des aventures, apprendre à jeter des sorts, découvrir des artefacts, rencontrer des monstres légendaires ou des personnages iconiques ».

Pokémon Go n’avait pas réussi à séduire les joueurs sur une assez grande période. Souvenons-nous que ce jeu a seulement séduit les fans pendant les deux mois de l’été 2016. Cependant, l’univers de Harry Potter est un sujet aussi populaire que celui de Pokémon. En effet, sur le réseau social Twitter, le hashtag #WeNeedHarryPotterGo avait été lancé par les fans, et revendiquait un jeu similaire à celui que Niantic venait de sortir.

Alors que devrons-nous faire précisément ? Choisir l’une des quatre maisons de Poudlard ? Rencontrer des personnages célèbres au coin de notre quartier ? S’associer avec nos amis pour capturer des animaux fantastiques ? Tous les détails n’ont pas été dévoilés par la société Niantic, mais devraient sous doute arriver début 2018 pour combler les attentes des fans du sorcier qui a survécu.

 

Danganronpa V3 Killing Harmony

Danganronpa V3 Killing Harmony

 

Développé par Spike Chunsoft et NIS America. Distribué par Koch Media le 29 Septembre 2017 en France sur Playstation 4 et Playstation Vita. 

 

La Psvita n’est pas morte en France.. pas encore ! Et Koch Media nous le prouve ici avec la sortie tant attendue d’un des opus d’une saga vidéoludique hautement estimée sur les terres nipponnes, il s’agit de Danganronpa V3 Killing Harmony.

Avec un premier opus sorti en 2010 au Japon, suivi d’une adaptation animé comptant à ce jour deux saisons qui reviennent sur les événements de Danganronpa Trigger Happy Havoc et Danganronpa 2 Goodbye Despair, les fans français peuvent se réjouir ! En plus de bénéficier d’un patch de traduction français pour une meilleure immersion,  ce jeu se révèle d’être un petit bijou en matière de divertissement. C’est avec plaisir que je vais vous lister quatre points positifs, et deux points négatifs c’est parti !

 

 

  • Le Design

L’un des points forts de ce jeu est avant tout son chara-design ainsi que son design des décors. Mêlant aspect 3D et 2D à la perfection, le joueur prend plaisir à identifier les différents protagonistes de ce jeu macabre. Bien défini autant par leur look que leur caractère, les créateurs offrent une vraie immersion via des scènes doublées et animés lors d’événements importants au scénario tout en offrant un aspect de mise en scène de théâtre lors de phases d’exploration. Chaque détail dans le paysage, dans les salles de classe sont vraiment mis en valeur autant par les couleurs que par la qualité du trait. Accompagné d’une bande son dynamique, tout est fait pour maintenir l’attention du joueur jusqu’au bout.

 

 

 

 

  • Le Scénario

Mêlant investigation, procès et visual-novel, ce jeu possède un scénario intéressant. Et c’est le cas ici. Les fans de la franchise Danganronpa ne seront pas déçus ni dépaysés. On reprend les ingrédients classiques du genre sous fond d’enquête policière, mystère et humour teenager. La tuerie digne d’un Battle Royal n’est pas nouveau mais à le mérite d’être prenant et intriguant de par la galerie de ses personnages et leur mystère autour de l’enlèvement des lycéens ultimes et les secrets que peuvent cacher nos héros. L’histoire ne cesse de surprendre de par l’inventivité des meurtres, mais aussi du suspense bien dosé. Dès le premier procès nous sommes surpris par le coupable. Novice comme connaisseur tout reprend de zéro avec de nouveaux héros tout aussi attachants que les anciens. On a un bel équilibre entre les personnalités optimistes, les renfermées, les exaltées, les ténébreuses et les illuminées. A l’image de l’inventeuse Miu Iruma, sans conteste l’un des personnages les plus vulgaires jamais vu. Imaginez une nympho-mytho arrogante et égocentrique qui ne s’exprime que par insultes et allusions sexuelles, mais qui n’a en réalité aucun répondant et pleurniche comme une gamine apeurée dès que quelqu’un hausse un peu le ton. On s’attache cependant à la bienveillante et sociable, Kaede la surdouée du piano ou au timide détective Shuichi. Dans un registre plus intriguant, on pourrait citer l’anthropologue masqué Shinguji ainsi que la mystérieuse Maki, la nounou qui n’aime pas les enfants.

  • Une version Française

Oui et je tiens à le surligner en gras ! C’est très jouissif d’avoir enfin un jeu comme celui-ci traduit en français. En plus d’être de bonne facture, cela rend hommage à l’écriture des dialogues qui participe amplement à l’appréciation du jeu. Les vannes fusent, les personnalités sont aussi caricaturales qu’attachantes et on croise les doigts à chaque nouveau chapitre pour que son ou sa petite protégée ne fasse pas les frais d’un meurtre… ou ne commette le crime à son tour. Voir ses favoris mourir les uns après les autres… pour mieux savourer ces moments épiques vaut mieux bien comprendre ce qui se joue. De même il est important de comprendre les enjeux, savoir comparer les indices pour réussir certaines phases de jeu. Pour les fortiches de Shakespeare, on peut garder le patch en anglais et aussi changer le doublage des voix en anglais ou japonais.

 

 

  • Une jouabilité riche…

De par son univers hybride, Danganronpa V3 permet à tout type de joueur de s’y retrouver. Mêlant réflexion, jeux de rapidité, de hasard, d’enquête et choix, on n’a pas le temps de s’ennuyer car il doit rapidement s’adapter en fonction des situations. Bien qu’à chaque procès le schéma recommence, l’histoire permet de bien jongler entre les différents partis pris de jouabilité.  Les bases du procès de classe reposent avant tout sur le débat non-stop, une boucle durant laquelle les protagonistes discutent de la situation en lançant des affirmations qui viennent danser devant l’écran sous forme écrite. Parmi ces répliques, certaines phrases en jaune peuvent représenter un point faible dans l’argumentation (un mensonge ou une erreur) qu’il faut donc réfuter en tirant dessus avec la « ballindice » appropriée, ce mot-valise étant la traduction française de ce qu’on a toujours appelé truth bullet (ou kotodama en japonais). Les phrases en bleu fonctionnent sur le même principe sauf que la ballindice n’est plus utilisée pour contrarier mais pour approuver ce que dit le débatteur. Sur ce schéma de base, Danganronpa V3 ajoute une troisième possibilité : transformer la ballindice en mensonge en pressant longuement la touche de tir. Il faut parfois trahir la confiance des autres pour se sortir d’une impasse dans l’espoir de faire éclater la vérité plus tard.

 

  • mais vite indigeste.

Pour ceux qui ne sont pas habitués à ce type de gameplay, cela peut vite découra

ger par moment et surbooker par le flux d’informations pour le joueur débutant sur la franchise. Retenir toutes les touches et les différentes actions notamment durant le procès qui est riche en « mini jeux » : entre contredire ses camarades dans un discours qui défile à vive allure, retrouver un indice manquant en 20 secondes ou trouver vite la résolution d’un rébus on peut être vite perdu. Autant être familier à ce univers dès le départ ou prendre bien son temps en commençant par le mode facile pour savourer le scénario et mieux s’amuser par la suite une fois la mécanique digéré.

 

  • Un prologue et des phases d’exploration trop longues

Bien que j’apprécie ces moments de pause où on prend le temps de dialoguer avec les différents personnages pour mieux comprendre leurs histories et essayer de résoudre le mystère, on a parfois l’impression de perdre pas mal de temps. De plus pour ceux qui n’aiment pas trop les mini jeux de style casino pour acheter des cadeaux à chacun des personnages afin d’en apprendre plus sur lui ou les longs discours faut mieux être patient. Une partie du plaisir est d’être en total immersion bien que la récolte des indices et les phases d’interrogations soient particulièrement fastidieuses à fur et à mesure qu’on avance dans les chapitres.

 

 

Conclusion

On passe un excellent moment devant ce jeu ! Bien que les fans de la franchise remarqueront que l’opus ne prend aucun risque sur la forme, Danganronpa V3 n’en reste pas moins percutant sur le fond et a fait le nécessaire pour ne pas tomber dans la routine instaurée par ces deux précédents volets. Il ne laisse pas à part les fans de la série  animé en faisant des clins d’oeil à la saison 2 de l’animé sorti au Printemps 2016 tout en choyant aussi les nouveaux adeptes.  On a une audace d’écriture, ou de style de gameplay. La série de Kazutaka Kodaka reste ce mélange unique de folie, de tendresse, de complicité et d’amertume qu’on prend enfin plaisir à savourer en français. Espérons que cette ouverture via NIS AMERICA permettra de continuer sur cette lancée en matière de distribution en France.

Quitter la version mobile