On en est tous passés par là : votre PC devient tellement lent que vous pouvez faire un café et revenir le temps qu’il démarre !

Alors, si vous aussi vous êtes dans le même cas, voici trois idées avant de racheter un PC.

 

Gérer les programmes installés

Une des premières causes de ralentissement d’un ordinateur, c’est qu’à force d’installer tous vos jeux, et programmes favoris potentiellement sur le disque système, le disque finira pas être saturé (peu d’espace libre). Et puis vous allez avoir pas mal de programmes qui se lancent au démarrage du PC (oui je parle de vous Uplay, Steam, Origin, EpicStore), ralentissant ainsi sa mise en route.

En détail, il y a donc deux points à regarder pour améliorer tout cela :

Les programmes au démarrage

Ce sont tous les programmes qui se lancent en même temps que Windows, que vous le voyez ou pas, car certains restent en petite icône dans votre barre de tâche. Avoir trop de programmes au lancement de l’ordinateur a un impact certain sur les performances. Déjà car il faut plus de temps à Windows pour finir le démarrage, puis parce que ces programmes restent en tâche de fond sur votre ordinateur, demandant par moment des ressources au processeur, à la mémoire ou au réseau.

Donc si vous n’avez pas un ordinateur digne de la NASA, il faut limiter le nombre de programmes au lancement.

Pour ce faire vous pouvez utiliser le logiciel CCleaner en version gratuite:

=> Lien d’installation

Comme vous pouvez le voir sur ma capture d’écran j’ai choisi de ne pas lancer au démarrage un certain nombre d’éléments sur mon ordinateur portable actuel !

Attention, il ne s’agit pas de tout désactiver, juste les programmes que vous ne pensez pas utiliser tous les jours sur votre PC.

Libérer de l’espace disque sur le disque contenant Windows

Pour fonctionner, Windows a besoin de faire régulièrement des transferts d’information entre le système et les autres programmes. Que ce soit pour garder en mémoire votre page web favorite ou pour ré-ouvrir un programme lancé il y a peu de temps, Windows doit stocker ces infos en mémoire. Alors, si vous faites partie de ces gens à avoir leur disque système quasiment saturé, pensez à faire un peu de ménage dans vos fichiers et applications.

Voici quelques conseils :

Utiliser les paramètres de stockage de Windows.

Il est courant que Windows garde des fichiers « au cas où » après une mise à jour, ou encore garde en mémoire un certain nombre de données que vous n’allez pas forcément utiliser (cache).

La vue stockage de Windows permet d’identifier les éléments qui prennent de la place sur votre disque et de les supprimer.

Comment y accéder?

  • Tapez Stockage dans votre menu démarrer => paramètre de stockage
  • Ou allez dans vos notifications à côté de l’heure => faites développer => tous les paramètres => système => stockage

Vous pouvez donc

  • Supprimer les fichiers cache inutiles : en allant dans l’assistant de stockage Windows, puis nettoyer maintenant. Puis aussi comme sur ma capture d’écran : cliquez sur fichiers temporaires, et laissez coché avec précautions les données que vous voulez supprimer  Sur mon PC j’avais 1,92go de fichiers liés à des mises à jour Windows !
  • Activer L’assistant de stockage Windows : ce qui permet d’automatiser le point précédent.
  • Optimiser les lecteurs : cela permet de réagencer les données en interne pour un accès plus rapide.
  • Modifier l’enlacement d’enregistrement des contenus. Quand vous téléchargerez une nouvelle application ou musique via le Microsoft Store, par défaut les données sont sur votre disque contenant Windows. Pour gagner de la place, et si vous avez un second disque dans votre ordinateur, mettez ces données sur ce second disque.

 

Réinstaller Windows

C’est l’option la plus radicale, et ce n’est pas pour rien. Elle consiste à réinstaller Windows de 0, afin de supprimer la surcharge logicielle accumulée au cours du temps, mais aussi des instabilités suite à des mises à jours.

Il y a trois options :

Réinstaller Windows et garder les données

C’est l’option la plus simple, vous réinstallez Windows, tout en conservant vos photos favorites et autres fichiers présent sur votre ordinateur. pratique pour ne pas effacer vos photos de vacances ! Mais vous perdez quand même tous les programmes et jeux déjà installés sur votre ordinateur.

Avantage : Rapide et simple

Inconvénient : Créer des répertoires d’ancien programme non utilisé, il faut nettoyer son disque après.

Réinstaller à 0 sans conserver de données

Radical, ici vous allez supprimer toute donnée sur votre PC, hormis la version de Windows réinstallée et des pilotes qui restent à jour.

Avantage : Règles plus de soucis

Inconvénient : Perte de toutes les données.

Pour les deux options ci-dessus, tout vos programmes sont désinstallés. Il faut donc que vous puissiez être sûr à 100% de pouvoir tout réinstaller et d’avoir du temps devant vous pour remettre ce que vous utilisiez

 

Réinstaller Windows à partir d’une clé USB bootable

Pour les non connaisseurs, c’est surement l’option la plus étrange, mais elle est redoutable. Vous effacez ici Windows et tous les programmes que le constructeur à installé pour vous dans votre machine. Il vous faudra réinstaller un certain nombre de pilotes par vous même. Sur mon PC portable je n’avais plus le pilote rétroéclairage de mon clavier ! (je l’ai retrouvé après sur le site du constructeur de mon ordinateur).

Avantage : Règles plus de soucis, permet d’installer une mise à jour que Windows refusait de faire (mon cas :'( ), permet de régler les conflits de pilotes, etc…

Inconvénient : Perte de tous les programmes et des pilotes. Complexe et contraignant

 

Pour les aventuriers vous devez vous munir d’une clé USB vierge à sacrifier (sur un autel satanique mouhahaha), afin de télécharger le programme suivant fourni par Windows. Après suivez les étapes ;).

=> Lien de l’outil d’installation de Windows

 

Changer le disque dur pour un SSD

C’est l’option la plus « compliquée », mais qui reste la plus simple quant à vos données, tout en restant également la plus efficace.

Le but est ici de remplacer votre disque dur, ou votre SSD contenant Windows par un nouveau SSD plus performant.

« Quel est le but? » me direz-vous.

Les avantages :

  • Un gain de rapidité assuré sur tous les domaines
  • Aucune perte de donnée

Inconvénient :

  • Transférer les données via une interface Sata to USB (en cas de PC portable.
  • Ouvrir son PC pour remplacer le disque système par ce nouveau SSD, (mais pour faire ça un tournevis suffit).

Êtes vous concerné?

Un changement de disque dur pour un SSD récent sera toujours bénéfique à votre PC, néanmoins le symptôme le plus parlant est le pourcentage d’accès disque. Vous pouvez le voir en faisant ctrl + alt + suppr puis gestionnaire de tâche. Après, allez dans dans l’onglet processus : vous pouvez voir le taux d’utilisation du disque dur.

Ici mon ordinateur saturait (disque utilisé à 100% en permanence), même quelques minutes après avoir démarré ! Il était temps de changer le disque dur.

Tout d’abord choisir son SSD

  • Le but est ici de choisir un SSD qui aura une taille suffisante pour accueillir toutes les données de votre ancien disque dur. Il faut donc une capacité équivalente ou supérieur à l’espace actuellement consommé sur votre PC.
  • Choisir sa variante de SSD. Les SSD existent sous différentes « interfaces ». Il en existe deux principales :
    • Sata => c’est l’ancien format de disque dur, généralement c’est celui présent dans votre ancien PC.
    • M.2 => Format récent, aux performances équivalentes aux Sata, mais à l’encombrement moindre
    • NVME => Format haute performance pour les SSD. Ayant l’apparence proche des M.2, ils sont reconnaissables car ils n’ont qu’une seule encoche sur leur connecteur.
    • Si vous avez un doute n’hésitez pas à installer un logiciel tel que Speccy, pour afficher le format actuel de vos disques dans votre PC.

Mise en place du SSD

J’ai personnellement choisi le BX500 de Crucial. Pourquoi?

  • Pour son rapport qualité prix, la version 500GO peut se trouver généralement autour de 51€ sur Amazon !
  • Pour sa vitesse de lecture et d’écriture : 500 MB/s.

Maintenant que j’ai choisi mon SSD, comment le mettre en place?

Si vous êtes sur un PC portable :

Vous devez connecter votre nouveau SSD à votre ordinateur. Pour ce faire et selon le format de votre SSD, il vous suffit d’acheter pour en moyenne 10 – 15 euros sur Amazon un adaptateur type : Sata to USB. Si votre SSD est au format Sata comme mon BX500, je vous conseille de prendre un boitier de disque dur portable vide, il vous servira à stocker votre ancien disque dur après notre manipulation.

Si vous êtes sur un ordinateur fixe

Deux cas de figure se présentent :

  • Soit vous avez de la place dans votre tour, et dans ce cas il suffit de brancher votre nouveau SSD à votre PC en données (SATA / NVME…) et en alimentation
  • Sinon vous utilisez un adaptateur externe comme pour un PC portable.

Transférer les données.

Pour transférer les données il faut déjà dans un premier temps que le disque soit reconnu. Il faut pour cela aller dans « Créer et formater des partitions de disque dur » dans Windows. Ici, si votre disque est bien connecté, vous verrez un disque avec un espace de stockage non alloué. Pour pouvez aller dessus, faire clic droit, et attribuer l’espace de stockage ainsi qu’une lettre au lecteur. Cela permet d’initialiser le disque dur/SSD.

Une fois cette étape passée, vous devez télécharger un logiciel de clonage pour SSD. Fort heureusement avec mon Crucial, un logiciel gratuit est proposé. Il faut vous rendre sur le lien suivant :

https://www.acronis.com/fr-fr/promotion/CrucialHD-download/

Vous devez alors choisir l’option « cloner » un disque. Puis vous devez choisir le disque source (votre ancien disque) et le disque cible (ici notre nouveau SSD). Le logiciel se chargera du reste.

Installer le SSD

Maintenant que le clonage est fait vous devez éteindre votre ordinateur, puis remplacer votre ancien disque dur /SSD par votre nouveau SSD. Ici, j’ai ouvert mon vieux PC portable Toshiba pour y mettre mon nouveau BX500. L’opération a pris 3 minutes et a nécessité seulement un tournevis et de l’attention.

Allumez votre PC et profitez !

Avec l’installation du BX500 de Crucial, mon vieux PC portable est passé d’un démarrage qui dure 1M30 (après avoir réinitialisé le PC à 0), à seulement 16 secondes ! Tout est redevenu réactif, aussi bien la bureautique que la navigation web et multimédia.

 

Maintenant, vous n’avez plus d’excuses pour avoir un PC rapide à moindre coût !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :