Blade Runner 2049

Denis Villeneuve 

Bonjour/Bonsoir ! J’ai eu la chance de voir en avant-première le nouveau film de Denis Villeneuve (Prisoners, Premier contact <3) : Blade Runner 2049, soit la suite du film Blade Runner sorti en 1982.

Un petit mot sur le film Blade Runner : les films sont inspirés de l’oeuvre de Philip K Dick, l’histoire se situe en 2019  à Los Angeles. Les humains ont créé des machines qui servent d’esclaves appelées Repliquants. Seulement elles ont développé des sentiments ce qui a entraîné une révolte. Le rôle du Blade Runner est de les retirer de la société et non de les exécuter puisque ce sont des machines

Blade Runer 2049 se déroule dans la même ville mais 30 ans plus tard, soit en 2049. On retrouve l’agent K qui se trouve être un Blade Runer ET un robot de haute technologie ce qui lui vaut un statut assez spécial. 

Suite à une mission une étrange boite est retrouvée, son contenant va mener l’agent K vers l’ancien agent Rick Deckard recherché suite à sa disparition. 

Long story short j’ai été un peu déçue. Je m’explique, de la part de Denis (oui comme mon grand-père), je m’attendais à un scénario qui vous retourne un peu la tête comme on a pu le voir avec ses précédents films. Alors oui il avait une oeuvre de base et je suppose qu’il n’avait pas toutes les libertés qu’il voulait mais quand même. On sent les choses venir, l’histoire avec la copine n’est vraiment pas utile mis à part pour l’aspect visuel (vous verrez) c’est un film prévisible et c’est bien dommage.  

Le rythme est assez lent, on retrouve l’ambiance du premier film (sur 2h30 il faut un peu étirer la matière) pour ça c’est une réussite. Il se passe beaucoup de choses et peu de choses en même temps mais bon point : tout n’est pas concentré sur la dernière demi heure du film. 

Concernant les personnages, je passerai rapidement sur le jeu d’acteur qui est correct. Bien que les personnages principaux soient des hommes (K et Deckard) on retrouve des protagonistes de femmes fortes et je trouve ça vraiment super ! Une femme à la tête de la police, une guerrière, une scientifique,.. ce ne sont pas juste une touche de douceur mais de vraies figures fortes qui sont à la même hauteur que leurs collègues masculins. 

Parlons de la réalisation c’est LE POINT FORT DE CE FILM, Denis c’est magnifique
Un ami me disait « ce qui me plait dans Blade Runner c’est que ce soit le bazar. Dans la plupart des films de Science-Fiction le futur est immaculé » ; il est vrai que celui de Blade Runner ressemble plus au nôtre qu’a celui des murs blancs sans mobilier. Soyez rassurés ici on retrouve également cette agitation, cette foule, la pluie, les placements de produits peu discrets. Même le bureau de police avec des murs blancs possède sa part de foulli.

Le seul lieu que l’on qualifiera d’immaculé est le « repaire » de Wallace et encore il n’est pas blanc. Voulant jouer sur l’aspect pur de la création Denis a joué sur les matériaux : bois, soleil et l’eau. C’est tout simplement splendide.

La où j’ai le plus retrouvé le style du réalisateur et aimé le film ce sont dans les jeux de lumière, surtout dans le désert, les splendides décors (l’hôtel, l’usine, le désert). Chacun ayant son ambiance propre.

Sans oublier ce petit détail mais qui fait toute la différence : l’absence de plan champ contre champ lorsqu’il y a un dialogue qui est généralement automatique. Au lieu de se concentrer sur le visage du personnage on a une vue d’ensemble de la scène afin de mieux capter l’atmosphère qui s’en dégage.

Pour conclure Blade Runner 2049 n’est pas un mauvais film sans être un chef d’oeuvre. Il est beau mais un peu ennuyeux à voir, cela dit je vous encourage à le visionner que vous ayez vu ou non le premier opus.

Une pensée sur “Blade Runner 2049

  • 8 octobre 2017 à 22 h 50 min
    Permalink

    Riche critique qui donne envie de revoir le premier BR, de relire le livre de K Dick, et de mettre les pieds dans une bonne salle de cinéma pour passer un moment qui doit laisser quelques souvenirs, visuels et titillants pour l’esprit: car les répliquants ne sont-ils pas déjà parmi nous ?
    Lampéduse

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :