Clap de fin de la saison 2 !

A la hauteur de la première, les femmes font face à de nouvelles difficultés sous la forme d’un thriller en 8 épisodes. Et les thèmes abordés sont encore plus forts que ceux annoncés dans les 3 premiers épisodes :
– C’est quoi être « une bonne mère » ?
– La gestion d’un parent abusif dans l’enfance une fois adulte
Mais aussi comment nouer une relation après le traumatisme d’un viol, se reconstruire après une faillite financière.

Céleste se retrouve en procès pour la garde de ses enfants, Renata voit son empire s’effondrer – quelles conséquences pour sa fille ? Bonnie se voit faire face à sa mère dont leur relation semble teintée d’une certaine rancœur et violence.

Qu’est-ce être une bonne mère ? En fait-on jamais assez ? Comment savoir si on élève bien ses enfants ? Tout autant de questions qui en trouvent pas forcément de réponse mais des éléments. Faire au mieux est la meilleure réponse car il n’y a pas de formule magique.

Mary-Louise joue un rôle particulièrement intéressant : est-on 100% responsable du comportement adulte de nos enfants ? Comment l’assumer ?

La femme est encore une fois mise en valeur sous l’angle de la mère, les attentes de la société, la culpabilité…

La dernière scène annonce une saison 3 que j’attends avec impatience et qui sera probablement la dernière !

Article initialement publié le 1er juin 2019

Big Little Lies c’était une claque lors de sa sortie en 2017. Inspirée du livre éponyme de Liane Moriarty (ma critique ici), la série dont vous pouvez retrouver mon article se terminait sur une fin très forte, inattendue. La série pouvait s’arrêter là, ça fonctionnait. Une mini-série HBO comme on en a beaucoup vu.

Mais le succès, le public demandait une suite. Je n’étais vraiment pas convaincue.
Grâce à OCS j’ai pu regarder, bing-watcher même les 3 premiers épisodes de cette seconde saison et je ne suis pas déçue !

L’arrivée de Meryl Streep

Surprise au casting de cette saison 2, l’immense actrice Meryl Streep (Le diable s’habille en prada, Out of Africa, Sur le route de Madison,..).
Dans Big Little Lies elle interprète Mary-Louise, la mère de Perry Wright, le défunt mari de Céleste. Femme suspicieuse, très peu langue de bois et persuadée que la mort de son fils n’est pas un accident.

Meryl Streep joue merveilleusement bien, son personnage est détestable à sa première apparition avec ses mimiques de personne qui juge tout et tout le monde au premier regard. Cela va être un régal !

Le deuil – les conséquences des relations abusives

La mort de Perry est un soulagement et une douleur pour Céleste, qui perd un mari et le père de ses enfants. Comment gère-t-on le flot de sentiments contradictoires ? Garder les bons souvenirs pour oublier la relation toxique ? Admettre que c’était une mauvaise personne et avancer complètement ?

Cette saison est beaucoup concentrée sur les conséquences de cet épisode traumatisant pour sa veuve mais aussi pour celle qui l’a poussé. La décision était de faire passer ça pour un accident mais la culpabilité ronge comme de l’acide. Comment avancer ? Se dénoncer ? Oui mais quelles conséquences pour sa famille ?

Des femmes toujours aussi fortes, pour des hommes sensibles et au second plan

Big Little Lies reste concentré sur les femmes, sur ses héroïnes. Les maris sont là, on les voit, les rôles sont presque inversés. Ils ne passent pas le test de Bechdel puisqu’ils parlent principalement de leurs femmes.

Céleste, Madeline, Jane, Bonnie et Renata gardent leurs principes et apparences de femmes fortes, qui avancent sans leurs hommes. Certaines survivent, d’autres se battent, d’autres avancent sans eux. Le point commun à toutes ces femmes ce sont leurs enfants. Tout pour qu’il grandissent avec le moins de traumatismes, de stress possible. La série met aussi le doigt sur le comportement des parents qui peut parfois être destructeur sur leur progéniture et qui est souvent inconscient.

Cette saison s’annonce extrêmement prenante et pleine de rebondissements, il me tarde d’avoir la suite !

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :