Grave

Conte morbide et fascinant, tels sont les qualificatifs de ce film à la sortie de cette séance riche en émotions. Lourde réputation qui le précède malgré lui, Grave est une oeuvre hybride à part dans le genre horrifique. Clairement orientée vers le body horror, la réalisatrice veut avant tout faire passer l’émotion par la chair. Autrement dit, elle tend à nous raconter le parcours initiatique d’une adolescence à la découverte de ses désirs et dans l’acceptation de son identité à travers celui de son propre corps.